Un think tank conseille aux USA de bloquer la construction du pont de Kerch

Steven Blank, membre du think-tank américain « Atlantic Council » a décrit le pont de Kerch (pont reliant la Russie continentale à la Crimée Russe) comme une «manifestation de mépris» et une « démonstration de force » de la Russie envers le président américain Donald Trump, ajoutant que le pont « porte préjudice » à la réputation mondiale des Etats-Unis et que donc Washington devrait prendre des mesures pour contrer sa construction.

Le Conseil de l’Atlantique invite Washington à faire naviguer des navires de guerre dans la mer d’Azov, sous le prétexte de protéger les ports ukrainiens de Mariupol et Berdyansk.

Les réactions sur les réseaux sociaux ont été quasi-unanimes pour dénoncer ces déclarations, rappellant que le détroit de Kerch appartient à la Russie, et que la violation de ses frontières maritimes serait une déclaration de guerre:

«Messieurs les cols blancs! Vous recommandez donc au gouvernement américain de déclarer la guerre à la Russie? Le détroit de Kerch est situé dans les eaux territoriales de la Russie! »- Anisimov Sergey (@aswlad) 4 septembre 2017

« En quelque sorte provoquer le début de la guerre … » – Tatyana Kukhterina (@EypxQJtqynObwqz) 4 septembre 2017

« Qu’ils recommendent ce qu’ils veulent, nous avons une forte flotte là-bas » – Sokr @ t (@sokradt) le 4 septembre 2017.

« Je crains que cette fois, ils campent sur leurs positions. Les yankees ont commencé à jouer « – ЮГ (@ g952244573116) le 4 septembre 2017.

« Je pense que la Russie va simplement bientôt bloquer toute cette flotte américaine en mer Noire! « – Ден Трау (@den_trau) 4 septembre 2017

« C’est cool. Ainsi ils risquent de se retrouver sans flotte »- Oleg Kireev (@ volcha57) 4 septembre 2017

Le pont vers la Crimée à travers le détroit de Kerch devrait être ouvert d’ici fin 2018, la construction de l’installation a atteint la dernière étape après l’installation de l’arc de la section ferroviaire.

Григорий Егоров, traduction RusRéinfo

3+

20 Commentaires

  1. Les Etats-Unis, comme tous les autres pays du monde, sont tenus de respecter la Convention de Montreux de 1936, qui régit la circulation des bâtiments de guerre dans les détroits des Dardanelles et du Bosphore, et leur accès vers la Mer Noire et la Mer d’Azov.
    Lorsque ces bâtiments appartiennent à des pays non riverains de ces mers, leur tonnage total par pays et leur durée de présence sont limités.
    Et comme les deux rives de ces détroits sont sur le territoire turc, cette convention autorise la Turquie à en interdire les accès en cas de crise grave !

    1+
    • C’est un groupe d’individus qui se croient plus instruits et intelligents que les autres, qui se regroupent en société de conseils, genre secteur tertiaire pour remplir auprès des « responsables » du secteur privé ou public et ce à tous les niveaux; un rôle d’assistanat aux prises de décisions. Evidemment leurs »conseils » sont sujets à influence selon les variables de rémunérations. Avec la presse et le instituts de sondages, ce sont les « outils-clés » du système de gouvernance actuel. D’ailleurs à ce titre, ils « travaillent » tous en synergie. A ce « merveilleux » ensemble on peut rajouter le « franc-tireur » qu’est le « lanceur d’alerte » qui comme les autres est soumis ou non, à la corruption. Ces genres d’entités sont typiques du monde anglo-saxon.

      0
    • Jean Pierre Tomasso non, c’est bien pire : ce sont des cerveaux concepteurs qui, parfois au grand jour avec une vitrine respectable ou en coulisse, influencent les gouvernements. On y trouve souvent des gens de l’ « Etat profond » ou d’autres personnes qui, provenant d’autres occultes et hautes coulisses (Bilderberg, Trilatérale etc), peuvent par ce biais délivrer aux gouvernants leurs instructions.

      0
    • Philippe Crévieaux Pourquoi dîtes vous « non », alors que nous disons la même chose ?? Curieux. D’autre part, rappelez-vous qu’un « think tank » est un terme aléatoire qui peut très bien servir d’étiquette à une simple société de conseil, en temps qu’ingénieur logistique, j’ai fait partie d’un « réservoir d’idées »: disons le en français; aux Aéroports de Paris. J’espère que vous ne me ferez pas l’offense de me croire un membre du Bilderberg. Cette notion aléatoire a motivé la nuance et la tempérance de mon propos à Jean Pierre Tomasso, merci à vous de retenir le fait

      0
  2. Il faut que les usa, changent de « think tank », de conseillers, de système bancaire, de mentalité et de bien d’autres choses, si ils veulent que le monde continue a les prendre au sérieux .

    1+
  3. Que pense M. Poutine de la construction du mur entre les USA et le Mexique projeté par Trump, autrement plus AGRESSIF?

    Si chacun se mêlait de ses affaires en ce bas monde, les vaches du Far West seraient bien gardées.

    2+
    • Je me demande si la solution ne serait pas de construire un énorme mur…autour du Pentagone, pour éviter que la maladie d’Alzheimer ne se propage à l’ensemble de la population des Etats-Unis !
      Donald Trump a peut-être un avis à ce sujet !

      0
  4. La Corée Du Nord, l’Iran , la Fédération de Russie? Mazette! Rien que ça pour le repas de l’Oncle Sam? L’ours soviètique finira par se fâcher et bouloter me cul du viel oncle!
    Je me marre, mais qu’est-ce que je me marre!

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.