Kremlin 2018: La bimbo de l’opposition

L’opposition à Vladimir Poutine ne sait plus quoi faire pour trouver un candidat désireux d’affronter le Président sortant en mars 2018: L’escroc Navalny, chouchou des européens et américains, ne peut se présenter du fait de sa condamnation pénale, l’ex-condamné Khodorkovsky préfère lancer ses harangues contre le pouvoir depuis ses résidences de luxe de Genève et Londres, les autres candidats potentiels sont assurés de réunir moins de 2 ou 3% des suffrages et ne sont donc pas pressés de se présenter.

L’opposition a donc déniché un candidat très particulier, qui est une candidate: Ksenya Sobtshak. Ses qualites sont triples:

1- Elle est la fille d’Anatoly Sobtshak, ancien « mentor » de Vladimir Poutine à St.Péterbourg. Etre « fille de » est une garantie de soutien financier.

2- Elle est une ancienne animatrice de télé, actuellement parait-il « journaliste » mais plutôt animatrice des talk-show les plus niais du moment, fanatique du gling-gling, on la surnomme « la Paris Hilton Russe ». On peut la comparer, par ses succès médiatiques, à la célèbre Nabila française, le tour de poitine en moins. Ksenya aura donc le soutien des média, et « Dozh-TV », TV violement anti-Poutine se frotte déjà les mains d’avoir « sa » candidate.

3- Elle a un programme qui se résume à « Vous en avez marre de Vladimir Poutine, donc votez pour moi! », et est donc assurée de récolter au moins 10% des voix, puisque les contestataires même les plus stupides devraient tout de même être capables de comprendre le programme on ne peut plus simple de la candidate.

En soutenant une telle niaiserie, l’opposition montre une fois de plus qu’elle n’a ni programme, ni personne capable de proposer une alternative crédible à Vladimir Poutine. Reconnaissons que la tâche est quasi-impossible au vu des succès remportés par le Président sortant tout au long des 20 dernieres années (Lire ici) et le soutien populaire massif dont il bénéficie.

Vladimir Poutine annoncera sa candidature demain, 19 octobre et nous célèbrerons sa ré-élection en mars prochain, pour la plus grande chance de la Russie! Et on peut penser qu’au fond d’elle même, Ksiusha sera secrètement heureuse de ne pas avoir à affronter les réalites du Pouvoir!

7+

8 Commentaires

  1. Le ridicule de la chose démontre de façon flagrante que les forces de l’Empire de la Connerie sont au bout du rouleau. Ma foi, excellente nouvelle mais qui n’est que le résultat d’une politique sage et intelligente appliquée par le Kremlin et dirigée de main de maître par Monsieur Poutine.

    Je ne cesse d’être admirative du travail patient mais colossal qu’a fait Vladimir Poutine et ses collaborateurs (dont l’inestimable Monsieur Lavrov) depuis toutes ces années. Quel changement et quelle satisfaction de voir que les efforts portent leurs fruits autant pour le peuple russe que ceux du monde entier.

    Avec Monsieur Poutine nous avons le gage que les choses ne dégénèreront pas et avanceront dans le bon sens car il y a un vrai capitaine à la barre de la Russie, première puissance mondiale à bien des égards et un véritable phare dans les ténèbres.

    Je tiens à remercier au passage le peuple russe qui, lui, a eu le discernement d’avoir su élire un vrai chef d’état et de nous redonner l’espoir car nous en avons tant besoin.

    Longue vie à la Russie et à Vladimir Poutine pour le bien de tous !

    5+
  2. Quelle chance vous avez les russes, d’avoir V. Poutine; Nous français nous n’avons rien. Sauf peut-être F. Asselineau, mais les médias le censurent.

    6+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.