Syrie: Rupture du dialogue Russie/USA

russia-us-syria

Ce n’est pas une surprise, les USA annoncent rompre le dialogue avec la Russie concernant la situation en Syrie. Les dernières attaques verbales de Washington contre Moscou et les menaces clairement exprimées envers la Russie laissaient attendre cette rupture.

Comme l’a fait remarquer aujourd’hui la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, les États-Unis ont failli à leurs engagements en Syrie et cherchent maintenant à en rejeter la responsabilité à la Russie: «Washington n’a pas respecté la condition clé des ententes appelées à améliorer la situation humanitaire des habitants d’Alep. Ayant failli à respecter les modalités qu’ils ont formulé eux-mêmes, les États-Unis essaient d’en rejeter la responsabilité sur un autre pays»

Ceci a le mérite de clarifier la situation, alors que les connivences et complicités des américains avec les terroristes islamiques opérant en Syrie ont été mises à jour, preuves à l’appui. L’intransigeance de la Russie et sa détermination à combattre l’Etat Islamique par le soutien au régime légitime syrien (Voir sur ce sujet l’excellente analyse d’Alexandre Dugin) laisse présager un niveau potentiel de danger extrèmement élevé d’affrontements directs entre forces Russes et américaines, en particulier dans les airs. Sans doute pour donner le change, les américains ont annoncé également poursuivre leurs contacts militaires avec Moscou « pour éviter les conflits aériens ». Hypocrisie extrème puisque dans le même temps les américains fournissent des armes sol-air aux « terroristes modérés »…

5 Commentaires

    • vladimir poutine nous somme tousse derrière vous le Dieu le tout puissant vous protège et vous donne une long vie

  1. J’ai entendu dire que les USA pourraient reporter les élections, justement à cause de la situation avec la Russie ! Quelle bande d’hypocrites et d’immondes personnages ces américains au pouvoir, mais de quelle race sont-ils issus pour faire autant de mal autour d’eux, pour avoir autant de défauts réunis dans une même personne, ce sont vraiment des suppôts de Satan !

  2. Les américains s’enfoncent dans une turpitude de plus en plus grande et visible…..Clinton est la parfaite représentante de cet axe du mal.

  3. Où allons-nous?

    Gesticulations et bras de fer prolongé ou risque d’explosion réel?

    Poutine aura tout fait pour sauver la face aux USA. En vain?

    On voit mal comment les USA pourraient entrer en guerre entre la fin d’un mandat présidentiel et l’élection d’un nouveau chef de l’État.

    Mais par ailleurs, il devient de plus en plus clair que le président ne décide plus rien. Et que tout tient entre les mains du complexe militaro-industriel. Sans négliger les groupes de pression sionistes.

Les commentaires sont fermés.