VVP sauvera t’il la Russie d’un désastre annoncé?

Le 23 janvier marquera t’il un point de non-retour en Russie, avec le développement d’un mouvement de rue, sinon spontané, du moins bien organisé et fait pour durer?

C’est la question que beaucoup se posent en Russie où Navalny, en détention, appelle à des manifestations massives dans tout le pays, faisant suite à la diffusion d’une vidéo sur un supposé « palais de Poutine », propriété de grand luxe sur les bords de la Mer Noire. Curieusement cette affaire était déjà sortie il y a 10 ans, mais le retentissement aujourd’hui (plus de 55 millions de vues en 3 jours!) est dû à l’arrestation médiatisée, en direct, de Navalny à son retour d’Allemagne. La video est faite sur la formule du pâté de canard: 80% de porc et 20% de canard. Des éléments divers mis en forme et interprétés ensemble pour arriver à la conclusion voulue par Navalny: Vladimir Poutine serait selon lui un voleur, un escroc, et un mythomane avec un palais digne d’un Empereur… Ou d’un Tsar.

Ceci alors que la situation économique en Russie n’est pas brillante, la mise en « quarantaine » de l’été dernier a laissé des traces qui ne s’effaceront pas de sitôt, en particulier du côté du chômage alors que les prix battent des records de hausse. Face à celà les réponses du gouvernement sont bien fades et tout le monde comprend que demain sera pire qu’hier. Vladimir Poutine, qui ne s’occupait quasiment plus que de politique internationale depuis plusieurs années, a beau revenir avec force discours et décrêts, son taux de popularité est en forte baisse… Avec tout de même près de 60% de personnes lui faisant confiance… Faute d’autre personnalité à qui faire confiance!

Dans une telle situation, il est évident qu’une minorité active peut faire beaucoup de dégats, et les manifestations de demain sont un signe de ras-le-bol sans rien proposer d’autre. Navalny en est bien conscient, lui qui n’a jamais présenté ne serait-ce que le début d’un programme de gouvernement. C’est bien ici qu’est le danger car personne n’est capable de se poser en recours avec un projet qui tienne la route. Dans ces conditions certains peuvent se sentir désespérés au point de vouloir tout détruire.

Il est à noter une fois de plus que les pays occidentaux apportent leur « amical » soutien à Navalny et aux manifestants de demain. Mais, une nouveauté, il se pourrait que certains oligarques Russes aient décidé de soutenir plus ouvertement encore Navalny et ses manifestants. Ceci est à mettre en symbiose avec l’offensive globale contre Vladimir Poutine (notre article ici)  lancée par les globalistes et leurs relais en Russie. De plus quand on lit sur un canal Telegram « confidentiel » certains officiers du SVR (Service de Renseignement Extérieur) lancer un « ultimatum » à Vladimir Poutine pour non seulement démissionner mais aussi se constituer prisonnier à la Cour de Justice Internationale avant le 15 février, faute de quoi ils « agiront », on comprend que la situation est sérieuse, et ces gens là sont tout à fait capables de manipulation pour que demain de graves évênements se produisent.

Face à cette situation le gouvernement a bien peu d’options. La seule qui pourrait calmer la situation serait une réforme importante assurant d’une part une meilleure redistribution des richesses en Russie, rapidement et non pas « dans quelques années » et d’autre part un projet de société radicalement différent du modèle occidental actuel. Une solution en fait totalement contraire aux objectifs des globalistes à la manoeuvre dont les manifestants de demain seront les pigeons et les cocus. Mais si Vladimir Poutine, bénéficiant encore d’un très large soutien , décidait d’aller dans cette voie – et donc d’entrer ouvertement en conflit avec les globalistes et oligarques, il prendrait place dans l’Histoire comme celui qui a sauvé la Russie d’un désastre annoncé. La Russie a les moyens humains, financiers et militaires, de tracer sa voie quelques soient les réactions des globalistes. Faute de réaction rapide, demain ou après-demain, le pire est déjà programmé.

Constantin Sergueïevitch A.

26 Commentaires

  1. Je ne vis pas en Russie, donc je ne sais rien de ce qui s’y passe. Un proverbe biblique dit : Dans une réunion, l’ignorant, s’il se tait, paraîtra bien informé. C’est donc ce que je ferais.
    Je me permettrais cependant de dire mon sentiment : J’ai de la sympathie pour le peuple russe et pour son chef, Vladimir Poutine, parce que je partage leurs valeurs morales et leur respect de la patrie et de la famille.
    Comme en France, je suis classé parmi les pauvres, je n’ai pas de sympathie particulière pour les oligarques milliardaires, mais pas de haine, ni de jalousie non plus, seulement une grande méfiance. Un homme n’est pas forcement mauvais parce qu’il est riche, mais il faut bien reconnaître que ceux ci sont rarement bons, leur objectif étant, la plupart du temps, d’accumuler un maximum de richesses, quoique il en coûte aux autres. Un pauvre n’est pas non plus automatiquement bon parce qu’il est pauvre. Certains étant même particulièrement avides et cruels.
    Ceci dit, je souhaite que le Président russe n’hésite pas à employer la force envers les ennemis du peuple, si cela s’avère nécessaire, et qu’il ne permette pas aux mondialistes de détruire la sainte Russie.

  2. Curieusement, Poutine est attaqué aprés le vol de l’élection américaine, et l’installation aux USA des ennemis de la Russie. L’Etat profond avec les chinois qui travaillent en dessous…?

  3. A mon avis M. Poutine n’a pas été suffisamment méchant envers ses concurrents et ennemis potentiels. Il a choisi de faire le grand écart international, en évitant toujours de se montrer autoritaire ou radical face aux accusations récurrentes de l’Amérique, du Royaume Uni, de l’UE, ainsi que dans ses relations diplomatiques avec la Turquie, Israël, l’OTAN et les membres de l’alliance en Syrie où sa prestation n’a pas été convaincante du fait d’une réplique trop mesurée des forces Russes aux bombardements occidentaux et israéliens. Sa modération exagérée n’a pas joué en sa faveur, et l’a privé d’une grande partie de sa notoriété internationale. Car, les sanctions et pressions internationales constamment exercées contre la Russie sont autant de tentatives de déstabilisation, que de tests de l’Occident pour évaluer la capacité de réponse de V. Poutine et les limites de sa détermination. Tenez, imaginez une seconde le président Kim Jong Un à la tête de la Russie… et tremblez…

  4. La Russie et tout de même encerclée par les bases US, l’UE d’un côté, les chinois voraces de l’autre, qui sont entrain de conquérir la Sibérie par implantation de population. C’est beaucoup de menaces pour un si grand « empire » aussi peu peuplé.

  5. Nous avions fondé beaucoup d’espoir sur Trump, sans doute trop, mais en quatre années à lutter contre les forces démoncrates, il est difficile de lui jeter trop de pierres… il laisse un bilan économique positif et n’a pas déclenché la guerre mondiale. La suite avec les néo-cons est moins sûre. Les USA servent de porte-avion au gang globalitaire. Et la Russie dans tout ça ? n’y vivant pas je ne puis que m’en faire une idée imparfaite. Poutine aussi a suscité beaucoup d’espoir. Il a quand même sauvé son pays après la catastrophique ère Eltsine où la Russie a bien failli disparaître, livrée au pillage des oligarques. En fin de compte, seul un personnage à la « Staline » pourrait vraiment remettre de l’ordre et casser l’opposition occidentaliste décadente. Pour cela, l’appui du peuple russe est indispensable. Quant aux méthodes : confiscation et saisie des biens des oligarques mafieux, liquidation des traîtres, des criminels, séjour sibérien pour les collaborateurs de l’ennemi.

    • Au sujet actuel pour le renouvellement du Traité New Start, Biden n’est Président que par la fraude de ceux qui représentent le Nouvel Ordre Mondial, il faut se souvenir du pacte de non agression de Ribbentrop.

    • Trump n’a pas terminé, c’est une longue patiente que de retourner la situation organisée depuis des décennies.
      Macron en France bénéficie encore de ce vol des élections américaines et peut aujourd’hui rêver à voler les prochaines de 2022.

  6. Si Poutine ne déploie pas un effort plus que conséquent sur l’agriculture et l’industrie, il court à l’échec, j’ajoute qu’il doit porter aussi une attention particulière à l’innovation et la protège envers et contre tout (occident et chinois)

  7. ALCIDE et ST ont raison. Poutine se révèle de plus en plus comme un pro-occidental qui ne veut pas déplaire au USA et à Israël au plan international. ça va lui couter cher sous peu. Au plan intérieur, il n’a pas nettoyé suffisamment le marais des oligarques qui recommencent à relever la tête. Je crois qu’il oublier ce qu’il disait quand, dans sa jeunesse il faisait le voyou dans les rues de Leningrad: c’est celui qui frappe le premier qui gagne. Poutine frappe toujours le second depuis qu’il est en Syrie et depuis le coup d’état en Ukraine. Qu’attend-il? Ceux qui l’apprécient s’inquiètent.

    • Ben oui,….Comme pour l’Ukraine,les services secrets américains auront « encore » magouillé pour répandre des rebellions…L’Ukraine où ils sont intervenus en sous marin est plutôt chaotique,mais les américains ont installé leur personnel aux ordres..

  8. Vous voulez faire fermer la grande gueule des USA? Alors voila!
    Hunter Biden et sa bande de pédophiles un dossier explosif.

    [Année 2020] Voici ce qu’il se trouve sur l’ordinateur portable du toxicomane Hunter Biden. (PARTIE 1) [EXPLICIT CONTENT] – ∆ktif ∆nonymous (wordpress.com)

    • Il n’y a quasiment rien de vraiment exploitable. Le fait de fréquenter des escorts n’est pas légalement punissable. Les « mineures » présentées sur les photos et vidéos ne sont pas identifiables. Les informations intéressantes (numéros de téléphone etc) sont floutées, etc etc. Ca ressemble aux promesses de Trump « Je vais tout dévoiler », et à la fin… Rien.

  9. Pourquoi le monde va t-il si mal?
    Il serait facile de dire « le covid ». Mais ce n’est le covid qui est cause de ce malaise général ambiant (Chine – Russie – Etats Unis – France : même constat dramatique).
    On nous parle de fin d’un monde, pour un nouveau, mais lequel? Celui des nantis qui écrasent encore plus le Peuple ou le Peuple se révoltant des nantis?

    23/01/2021 – https://wp.me/p4Im0Q-4tO
    – A « la table de keg » pas de confinement ni de couve-feux, c’est table ouverte pour tous (riches ou pauvres, sans distinction de revenus, mais c’est par contre obligatoire de mettre la main à la pâtée, car vous y êtes tous égolitaires) sans préjugé de jauge. Il faut se contenter d’oser…
    – Et pendant ce temps Biden fait son acte de con-triction : il promet 600 000 morts en moins de 100 jours (Hiroshima ce ne fut que 140 000 en 5 minutes). Seront ce des trump istes d’opérette ? Bonne entrée en Cêne (qui sera son jude à la base)

  10. Tant que Vladimir ne descend pas quelques jets israéliens et quelques troupes qui occupent illégalement la Syrie en se permettant l’arrogance de parfois descendre des avions russes, son prestige pâlira sans aucune contre-partie et sans rien à attendre en retour dans le futur de ces crapules hypocrites.

  11. Comme pour un certain nombre de Francais Wladimir Poutine m’est sympathique Je partage ses valeurs morales et chrétiennes, le respect de la patrie et de la famille Nous assistons au niveau mondial à un combat entre forces quasi bibliques des ténèbres contre la lumière Le deep state mafieux est un cancer mondial dont le mal le plus profond et douloureux est le traffic d’ êtres humains et la pedo criminalité….Que dire d’ autre après cela ?

  12. Tant de désastres ont été annoncés qui n’ont jamais eu mieu..Et si on parlait de ce qu’on souhaite et non de ce que l’on craint ?? On ne craint pas ce qu’on crée or on crée ce qu’on pense

  13. Ce genre de stupidités concernant les Etats-Unis, on en lit depuis 20 ans et savez-vous quoi? Les Etats-Unis sont toujours là, même si on le regrette. D’ici avril rien ne se passera, PédoBiden fera ses 4 ans (ou un clone s’il clamse avant) et rien ne changera fondamentalement. Les gesticulations de Trump concernant le « nettoyage du Deep State » avec entre autres les « arrestations massives » ont hélas trompé tout le monde. Hélas certes, mais il faut cesser de rêver en débitant des anneries.

    Concernant plus directement la Russie, je partage l’idée de l’auteur, c’est plutôt mal barré et Poutine ne semble réagir que très mollement. Quoique son premier ministre Mishustin soit plutôt opposé aux globalistes (conflit actuel sérieux avec Sobyanin le maire de Moscou par exemple), et ça se ressent avec la « crise du covid »: La Russie refuse désormais les quarantaines et la vie y est quasiment « normale ». Il se dit que Mishustin a été mis en place pour justement nettoyer cette fange globaliste… Dans l’attente de l’élection présidentielle qui, à mon humble avis, n’attendra pas 2024. Souhaitons que sinon Poutine, du moins son successur, prenne le taureau par les cornes et remette la Russie dans le « droit » chemin dont elle est en train de sortir.

    • vous croyez ce que vous voulez concernant les E.U. et laissez les autres croire aussi ce qu’ils veulent..Wait and see.. Après tout puisqu’on n’en sait rien autant croire à ce qui fait du bien et plus on sera à le croire et plus cette ligne de temps peut se réaliser..

  14. Voyons déjà ce qui se passe aux USA, comment en ressortirons les globalistes. En avril la situation ne sera peut-être pas la même et certains officiers du SVR reajusteront leur position :

    https://changera.blogspot.com/2021/01/histoire-de-lasservissement-des-etats.html?m=1

     »  Ils se sont donné beaucoup de mal pour voler une société dont les actifs sont en cours de saisie. 

    Veuillez lire ce qui suit pour comprendre la nature de la bataille dans laquelle nous sommes engagés. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.