Navalny définitivement écarté du Kremlin

La Cour Suprème de Russie a aujourd’hui rejeté l’appel d’Alexey Navalny, confirmant l’interdiction qui lui a été faite par la Commission électorale de se présenter à l’élection présidentielle de mars prochain. Cette interdiction est due au fait que Navalny a été condamné pour escroquerie.

Ceci met donc un point final à la tragi-comédie mais n’enlève rien au pouvoir de nuisance du chef de la 5-ème colonne, soutenu par les américains et européens désireux de se débarraser de Vladimir Poutine qui, soutenu malgré la mauvaise situation économique par environ 80% du peuple Russe, est assuré d’être ré-élu. Navalny a en effet déclaré qu’il appellerait donc au boycott de l’élection, refusant ainsi une éventuelle alliance avec Ksenya Sobchak (Lire ici), autre candidate au Kremlin prétendant representer « l’opposition ». Il est clair que, comme il l’a montré dans le passé, Navalny déploiera toute son énergie pour tenter de saboter l’élection et donner ainsi un prétexte de plus aux occidentaux pour déclarer la ré-élection de Vladimir Poutine « illégitime ».

Une raison sans doute pour de nouvelles « sanctions »…

Ksenya Sobchak, candidate au Kremlin [Vidéo]

3+

6 Commentaires

  1. très très bonne initiative . si on pouvait en faire autant avec ses commanditaires ……! soutien sans borne au Président Vladimir Poutine .

    1+

  2. Plus le peuple russe marquera des points pour son émancipation sous la conduite du Président Poutine, plus les sionistes, les politiques occidentaux, les imbéciles… qui n’ont aucune morale dignité ou fierté, l’attaqueront. En effet, comment peux-t-on nuire à son propre peuple pour des intérêts de puissances occultes étrangères ?
    Merci au peuple soviétique pour avoir sauver l’Humanité du nazisme. Merci au peuple russe qui sauve encore l’Humanité du terrorisme international dirigé par les politiciens occidentaux.

    1+

  3. Exit Navalny, bon débarras, pour ce sous marin de la CIA et du Mossad. Il peut toujours changer de nationalité et tenter d’aller se faire élire en Ukraine, chez son copain Porochenko …

    3+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.