Novorossya: Avertissement Russe

A l’issue d’une rencontre avec le président ukrainien Poroshenko, l’envoyé spécial américain Kurt Volker a déclaré que Washington est favorable à la fourniture d’armes à Kiev et que d’ici la fin de l’année, les Etats-Unis présenteront une résolution à l’ONU sur la présence de « soldats de la paix » dans le Donbass. Cette force devra selon Volker être armée, être déployée sur l’ensemble du territoire de la zone de combat, et surtout devra contrôler la frontière russo-ukrainienne qui traverse les territoires des Républiques de Donetsk et de Lugansk.

Selon Igor Korotshenko, rédacteur en chef de la revue « Défense Nationale » («Национальная оборона») et disposant de sources très bien informées parmi les autorités Russes, la Russie bloquera immédiatement la résolution américaine au Conseil de sécurité de l’ONU, si elle indique que le contrôle de la frontière sera transféré aux « soldats de la paix ». Il est en effet parfaitement clair qu’une telle hypothèse signifiant de facto le blocage de la frontière russo-ukrainienne dans le Donbass, l’armée ukrainienne envahira les 2 républiques indépendentes et causera à nouveau de lourdes pertes parmi les civils. Plus généralement, selon Korotshenko, Moscou refusera tout ce qui n’a pas déjà été accepté dans les « accords de Minsk » pour résoudre le conflit.

Concernant la livraison d’armes à l’Ukraine, « Le président russe Vladimir Poutine a déjà déclaré que cette décision de Washington témoignerait du franchissement de la ligne rouge, et que la réponse de Moscou sera adéquate », a souligné M. Korotchenko. Une riposte immédiate sera très probablement d’une part la délivrance massive de passeports russes dans les 2 républiques indépendentes, ce qui donnera le droit à l’armée russe d’utiliser la force pour protéger ses citoyens dans le Donbass, et d’autre part la reconnaissance des républiques de Donetsk et de Lugansk par la Russie comme nous l’indiquions ici.

13+

5 Commentaires

  1. Le message ne peut être plus clair. L’aigle risque de se faire déplumer, principalement, par l’Ours et le Panda.
    Des fois, je me demande pourquoi nos ancêtres européens, au lieu d’exécuter ces assassins, les ont tout simplement déporté aux Amériques. L’humanité y aurait gagné.

    0
  2. Apparemment pas seulement en Ukraine :

    http://www.presstv.com/DetailFr/2017/10/30/540412/Russie-Tu95-dans-les-cieux-du-Pacifique

    De plus, ces fumiers de l’OTAN et du Pentagone qui ne cessent de pousser à l’escalade devraient arrêter de nous prendre pour des cons. A ce petit jeu, ils risquent sacrément de perdre des plumes, que ce soit au niveau militaire que celui de leur image car ils ne pourront pas indéfiniment se battre contre la terre entière, ni même contre l’opinion internationale.

    https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr

    https://www.youtube.com/watch?v=piZlhGnl5BU

    De plus, l’Ours ne craint personne. Il est prêt, déterminé et les avertissements ne sont pas à prendre à la légère.

    https://www.youtube.com/watch?v=CXb_h0oBVWw

    Les Etats Unis pourront continuer leurs babillages, il faudra bien qu’ils se fassent une raison : il y a un nouveau patron dans l’arène internationale et qui compte bien arrêter le gâchis.

    2+
  3. US GO HOMME ! je ne supporte plus la voyoucratie de ces envahisseurs . Je ne sais pas qui leur donnera la raclée du siècle ! ce n ‘est pas de gaïeté de coeur ,car cela implique des innocents mais ça ils devraient le savoir avant …..mais je pense qu ‘ils s’en foutent .

    2+
  4. Attention M. Trump. Un tel précédent pourrait entraîner avant très longtemps l’adoption d’une résolution pour l’envoi de «soldats de la paix» en Californie ou au Texas. Un vieux proverbe arabe mérite d’être médité aux USA. Quand ta maison est une verrière, ne jette pas de cailloux sur celle du voisin.

    3+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.