Ultimatum des USA: Vladimir Poutine a 180 jours pour quitter le Kremlin

Nous vous présentons une intéressante interprétation du politologue Alexandre Roussine de la loi S722 «Pour contrer l’agression des gouvernements iranien et Russe». Les termes utilisés sont ceux de l’auteur. Notre commentaire en fin d’article.

Dans la loi S722, le Congrès des Etats-Unis donne un délai de 180 jours à l’administration américaine pour « identifier les oligarques russes les plus influents et ceux qui participent activement à des activités de politique étrangère. Évaluer leur capital, les signes de corruption, les sources de revenus et leurs biens, y compris ceux des membres de leur famille. Analyser les structures étatiques privées, identifier les entreprises étrangères qui leur sont affiliées. » [Document en anglais et Russe, extrait de la loi S722]

La section suivante de la loi indique que le président américain devrait exiger que la Russie retire ses troupes du territoire de la Géorgie (Ossétie du Sud et Abkhazie), d’Ukraine (Novorossya et Crimée) et de Moldavie (Transnistria) – et transfèrent le contrôle des frontières aux autorités de ces pays.

Il semble évident que les informations que le Congrès demande de réunir dans les 180 jours sont en fait déjà collectées depuis longtemps; par ailleurs il est impensable que Vladimir Poutine ordonne le retrait des troupes Russes de maintien de la paix en Ossetie, Abkhazie et Transnitrie; en Novorossya la Russie n’a pas de troupes, et la Crimee est un territoire Russe. Toutes ces demandes cachent donc autre chose.

Selon Alexandre Roussine, cela signifie en fait que Washington donne à l’élite russe 180 jours pour prendre ses distances avec Vladimir Poutine, et donne à Poutine lui-même et à l’élite dirigeante 180 jours, pour quitter le Kremlin. Ce délai correspond à la période de la prochaine élection présidentielle en Russie.

Pour les rédacteurs de la loi S722, le Kremlin a maintenant 3 options:

1- Accepter les conditions américaines, ce à quoi ils ne croient pas eux-mêmes: Abandonner la Crimée et le soutien à la Novorossya serait considéré comme une trahison par le peuple Russe.

2- Poutine et son entourage ont la possibilité d’envoyer paître les américains, mais pour les rédacteurs de la loi S722 ce serait un acte de suicide: Lorsque l’élite commencera à perdre ses avoirs, Poutine ne restera pas longtemps à sa place. Les oligarques pourront décider de fermer les banques et les magasins qui leur appartiennent, indiquant dans leurs communiqués aux media que Vladimir Poutine en est en fait responsable. Ceci déclenchera d’énormes mouvements de rue, non pas d’activistes révolutionnaires mais de citoyens Russes ordinaires auquels les forces de l’ordre se joindraient. Vladimir Poutine ne pourra alors que se retirer.

Il reste donc la 3-ème option: Quitter le pouvoir en utilisant le délai de 180 jours pour récuperer leurs avoirs financiers.

Washington a donc mis le Kremlin devant un choix clair: Soit Poutine, son entourage et l’élite économique perdent tout – à la fois le pouvoir et leurs avoirs, soit ils abandonnent volontairement le pouvoir en sauvant leurs avoirs, dans les 180 jours.

Pourquoi Washington a-t-il donné au Kremlin un tel choix?

Washington aurait pû décider, pour se débarasser de Vladimir Poutine, de bloquer les avoirs de toutes personnes et sociétes Russes « liées » au gouvernement, frappant ainsi l’élite Russe et la poussant à un coup d’état au Kremlin. Washington pourrait faire ceci sans difficultés d’ici janvier-février pour avoir suffisamment de temps pour promouvoir ensuite leur candidat à la présidence de la Russie.

Mais pour Washington, cette option est trop risquée, les réactions Russes seraient alors trop dangereuses en cas de blocage complet de leurs avoirs. Dans un tel cas de figure, même si l’elite écartait Vladimir Poutine, elle mettrait à sa place non pas un « Kassyanov » pro-occidental mais quelqu’un de beaucoup plus agressif et dangereux pour les pays occidentaux.

C’est pourquoi l’option «douce» a été sélectionnée, sous laquelle l’élite russe et l’élite dirigeante reçoivent un avertissement et 180 jours pour que Poutine et son entourage fassent leurs valises et quittent le Kremlin. Ceci pourrait aussi permettre à certains responsables Russes de prendre parti pour les américains qui leur donneraient ainsi l’opportunité de poursuivre leurs affaires en échange de bienveillance avec les sociétés americaines (Note de Rusreinfo: Se souvenir de l’ère Eltsine où le pays a été bradé aux sociétés américaines…). Ce délai permet donc à l’élite russe de se débarrasser de Poutine et de son entourage, dans un mode planifié, et non en d’urgence, ce qui peut prendre un caractère incontrôlable et finir par une révolution.

Les mois qui viennent devraient montrer le «moment de vérité»: Soit l’élite Russe se rassemble autour de Vladimir Poutine, soit elle le fera contre lui et pour les États-Unis. La boule est lancée, la roulette tourne avec des conséquences qui pourront secouer le monde entier.

Alexandre Roussine
https://publizist.ru/blogs/110401/19881/18

Commentaire de RusRéinfo: Nous ne partageons pas l’analyse de l’auteur: D’une part le soutien populaire massif dont jouit Vladimir Poutine préviendra tout soulèvement contre lui. D’autre part Vladimir Poutine a montré déjà lors de son entrée en fonction et dans les années qui ont suivi, sa capacité à mater les « oligarques » quand ils deviennent une menace pour la Russie.
Nous pensons que la Russie ne réagira tout simplement pas à cet ultimatum. Mais qu’un blocage total de ses avoirs à l’étranger sera considéré comme une déclaration de guerre et entrainera alors les réactions adéquates dans ce genre de situation.

15+

17 Commentaires

  1. Les américains sont vraiment de grands malades complètement flippés. Vive la Russie et son Président, Ne lâchez rien à ces crapules Monsieur POUTINE.Go home USA !!

    0

  2. Je suis totalement d’accord avec le commentaire de RusRéinfo ! Les oligarques ont plus à perdre qu’à gagner en tentant de pousser Mr Poutine vers la sortie.

    3+

    • Il est vrai que si les Russes sont acculés ils ont de quoi répondre ( grand déballage de l’histoire de l’humanité : Entre le 11/09, les OGM, les accords de la chute de l’URSS, les anciens du KGB, le soutien aux dictateurs et aux monarchies, en passant par l’assassinat de la prince Diana). En matière d’informations, mais aussi militairement comme Poutine l’avait dit. Il faut compter sur une partie des dirigeants qui font corps avec Poutine et le peuple qui sait que si Poutine part il (le peuple) se retrouvera dans la même situation que les Ukrainiens maintenant. La Chine peut aussi peser de son grain de sel (ou plutôt de sable). Aussi je pense que cette provocation vient surtout de quelqu’un qui est aux abois et veut jouer sa dernière carte tant qu’il le peut sachant que ses dernières manœuvres entreprises se sont retournées contre lui ou ont fait tout simplement : « flop ». On se souvient qu’il devait y avoir des manifestations monstres à Saint-Pétersbourg qui devaient changer le cours de certaines élections. Donc à cette allure dans six mois la Russie se serra sans doute débarrassée de l’état profond américain !

      1+

  3. C’ est une forme de chantage pour que Vladimir Poutin s’ en aille . J ‘ espère qu’ il ne s’ en ira pas .Il a toute la Russie derrière lui et une bonne partie de l’ Europe pour le soutenir ! N’ abdiquez pas MONSIEUR POUTINE , NOUS VOUS SOUTENONS ET LA RUSSIE EST DERRIERE VOUS ET VOUS SOUTIEN ;

    5+

  4. Ces pauvres américains doivent faire rire Poutine, le Kremlin tout entier et la population Russe. Ils ne ne sont que des fantômes aboyeurs, prétentieux, endettés. L’état américain qui a été gouverné par une horde d’idiots avec leur gourou Obama et qui à ruiné ce dernier sont loin d’être en mesure de faire peur au Russes et j’en suis ravi. Le Brics prend forme, le dollard va disparaître et ces prétentieux de ricains ( oligarques, politiques ) vont perdre de leur suprématie, de cette arrogance vomissante. ils ont oublié un peu vite que les premières sanctions qui ont été prises à l’égard de la Russie ont renforcé à tous les niveaux sa puissance, sa force. Longue vie à M.Poutine, à la Russie avec lesquels la France devrait s’allier. Dommage pour notre peuple, nous somme sous une dictature d’incompétents arrogants et comme dit M. Christian Combaz de politiciens suffisants, particulièrement ignorants et je rejouterais denuer de dignité,de moralité et d’humanisme.

    5+

  5. Criminels depuis qu’ils ont volé et assassiné toutes les tribus indiennes pour accaparer leurs terres et leurs richesses, voilà que ces pathétiques américains se tournent vers le reste du monde pour tenter de s’imposer comme maîtres de l’univers! Bouffeurs de mac’do et buveurs de coca, ces gens-là n’ont aucun passé et l’argent comme seule culture… Ils sont juste ridicules !

    15+

  6. – Au moment, où la Russie et les BRICS et tous ceux qui les suivraient dans l’abandon du dollar comme monnaie de transaction bancaire internationale, qui mettrait à genoux le système SWIFT, PLUS ONÉREUX dans la TAXATION MONÉTAIRE, alors qu’ils avaient le MONOPOLE CAPITALISTIQUE, on se rend COMPTE, que le château SWIFT appréhende le calcaire que lui RÉSERVE le NOUVEAU SYSTÈME CONCURRENT, russe de surcroît, et fait bouger, voire IRRITER les langues des PRINCIPAUX ACTEURS, par le biais de leurs RELAIS POLITICO-FINANCIERS, machine à DISPATCHER les DIVIDENDES D’ALORS,, prêts à INTIMIDER, attendant les réactions de l’opinion et, ainsi décider de la suite à prendre. Ceci me rappelle l’histoire de L’ARROSEUR ARROSÉ.
    – Hélas, toutes les belles choses ont une FIN !
    – IL FAUT DÉSORMAIS ACCUSER APPRENDRE À PARTAGER, MALGRÉ NOUS, PARFOIS !
    Pour ce qui est des menaces voire des provocations GRATUITES, je RÉPÈTE QUE DIEU N’ABANDONNERA JAMAIS, SES ENFANTS.
    Ce sera ;  » Nicolas CONTRE GOLIATH « !
    Tahiti Polynesia

    9+

  7. Il est plus que largement temps de mettre les USA au banc de l’humanité pour les détruire économiquement en unissant tous les volontaires et en se débarrassant des gouvernements qui leurs sont asservis.e’n commençant par la France

    17+

  8. Les Etats Unis sont depuis trop longtemps les United States of Casse Burnes !

    Mais où se croient ils ces ploucs qui n’ont plus un clou pour se gratter le cul et dont l’économie est à bout de souffle ? Leur seule compétence est de créer la guerre, le chaos et de vivre sur le dos des autres. Partout où ces charognards passent c’est la politique de la terre brulée et la misère. Hitler est bien mort mais depuis l’élève a dépassé le « maître » car il n’y a pas plus facho que cette oligarchie américaine.

    Vladimir Poutine n’est pas près d’être renversé parce qu’il n’est pas seulement soutenu par le peuple russe mais aussi par une grande majorité des peuples du monde. Malgré ce que veut faire croire la MSM occidentale, les gens ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre et se sont bien rendus compte que le seul qui tient la route c’est bien Vladimir Poutine.

    Etat américain profond ou pas, s’ils continuent comme ça, ce sont eux qui vont finir par l’avoir profond. Tout ça ne pourra pas continuer indéfiniment et cette agressivité permanente démontre qu’ils sont au bout du rouleau. Tout dictateur tombe un jour ou l’autre car la haine qu’il engendre finit par le submerger. C’est une loi immuable qui a toujours fait ses preuves et les faucons US qui commencent à être sérieusement déplumés n’y dérogeront pas.

    Que Dieu bénisse la Russie pour son courage et lui apporte la force nécessaire pour terrasser cette infamie.

    https://www.youtube.com/watch?v=_DHSdR3dqOc
    .

    36+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.