Kremlin-2018: L’opposition en quête de financement aux USA

Vladimir Ashurkov, directeur du « Fonds de lutte contre la corruption » (FBK), association fondée par Alexey Navalny lui permettant de donner un aspect « respectable » à ses actions visant à renverser le gouvernement Russe, a participé hier à une conférence à San-Francisco (USA) sur le thème de l’élection présidentielle de 2018 en Russie, présentant Alexey Navalny comme l’unique personne capable de s’opposer à Vladimir Poutine.

En illustration, des images de manifestations de rue à Kiev lors du putsch du Maydan, allusion très directe à la stratégie adoptée par Navalny en Russie face au soutien populaire écrasant en faveur de Vladimir Poutine.

Constatant que légalement Navalny ne peut pas se présenter du fait d’une condamnation (Lire ici) Ashkurov a divulgué la stratégie du FBK: « Notre but est de créer en décembre (2017) une situation telle que le gouvernement verra Navalny comme un moindre mal » et autorisera donc sa candidature (*). Quelle sera cette « situation »? On peut s’en douter, considérant que les dernières actions de Navalny ont consisté à faire descendre dans la rue des manifestants de plus en plus jeunes sous le prétexte de dénoncer la corruption, dans des conditions non autorisées par le gouvernement (Lire ici).

La conférence d’Ashkurov, suivie par seulement environ 80 personnes était en fait une manoeuvre pour tenter de lever des fonds d’organisations américaines, bien que Navalny déclare en permanence que les rumeurs de financement à l’étranger ne sont que de la propagande du Pouvoir Russe.

En effet, Navalny depuis plusieurs mois dépense beaucoup d’argent en ouvrant des bureaux aux 4 coins du pays, et ses comptes sont plutot étranges. Selon ses propres déclarations (Lire ici) il aurait collecté en 7 mois environ 98 millions de roubles (environ 1.400.000 euros), dons d’environ 70.000 supporters avec une moyenne d’environ 500 roubles par don. Or 70.000 fois 500 roubles – 35 millions de roubles et non 98. D’où vient la différence?

Il est de toute manière clair que le coût d’une campagne dépasse très largement cette somme et que Navalny va bien devoir trouver des fonds. Ce déplacement d’un très proche collaborateur de Navalny lui aura permis de (re)nouer des contacts avec plusieurs organisations américaines telles l’USAID, organisation proche du Pouvoir américain spécialisée dans les « transitions démocratiques » dans les pays étrangers, les Fonds Rockefeller et MacArthur, 3 organisations très proches de l’ONG ayant organisé la conférence, courroies de transmission directes du gouvernement américain. La pratique des distributions d’enveloppes par le consulat américain de Moscou de ces dernières années va t’elle continuer? C’est très probable d’autant plus qu’un refus de Donald Trump de « financer la démocratie en Russie » (!) sera présenté comme une preuve de plus de la collusion de Trump avec le Pouvoir Russe!

(*) Déclaration originale complète: « В нашей команде была большая дискуссия в декабре (2016 года. — Прим. ред.), когда мы обсуждали, следует ли ему анонсировать свою заявку на участие в президентской гонке, потому что это на самом деле является политическим риском — сказать что-то подобное, а потом, оказавшись неспособным сгенерировать интерес, запустить по-настоящему убедительную избирательную кампанию… Так каков тогда смысл ведения кампании? Стратегия заключается в следующем: решение о допуске будет принято в декабре (2017-го. — Прим. ред.), когда стартует официальная избирательная кампания. Наша цель состоит в том, чтобы к декабрю создать ситуацию, при которой власти будут рассматривать попадание такого человека, как Навальный, в избирательный бюллетень в качестве меньшего зла. Власти подумают: « Окей, мы позволим ему баллотироваться, как в случае с мэрскими выборами в 2013 году, он получит свои 10%, доминирование Путина будет безоговорочным. Однако если мы не позволим ему (Навальному. — Прим. ред.) баллотироваться, интерес к выборам будет довольно низким, потому что выдвигаться будут старые политики, которых люди видели десятки лет. Таким образом, широкие слои населения и особенно образованный класс будут рассматривать выборы как нелегитимные по причине низкой явки ».

3+

6 Commentaires

  1. Il est clair que ce monsieur est un traître à sa Patrie et qu’il devra le payer . Je ne sais pas si Poutine pourra longtemps rester aussi patient et « libéral » au sens moral du terme .Il est vraiment un animal politique à sang froid absolument extraordinaire de patience , autant que de lucidité . la Russie a bien de la chance de l’avoir . Sa patience malheureusement ne lui rapporte que des insultes et des accusations injustes de la part du camp atlantiste .

    Mais malheureusement , je crains que , comme avec le Dombass , ce ne soit que sa seule carte .C’est le premier qui dégaîne qui a perdu . Et pourtant , une fois que l’autre a commencé de dégaîner , il faut dégaîner plus vite que lui . Car nous avons contre nous , pas seulement les soudards , les canons , les chars et les avions otanesques , mais surtout le formidable appareil de propagande « occidental » développé depuis 25 ans (en gros depuis Maastricht) , auprès duquel celui de Goebbels et même celui de l’URSS , c’était des contes pour enfants sages … Appareil bien rôdé maintenant et qui met immédiatement dans la tête du bon peuple lobotomisé que , de toutes façons , c’est Poutine (ou la Russie) le méchant . On a eu la même chose avec Israël , lors de la guerre des Six-Jours , et ce , jusqu’à maintenant .

    Il faut « travailler » la jeunesse un max . La réunion de Sotchi a été , de ce point de vue , une excellente initiative . Mais que Vladimir vladimirovitch fasse gaffe . Le poison de l’occident (comme disait feu Soljénytsyne) se répand depuis longtemps ds la jeunesse instruite et urbaine de Russie . Le rock , le porno , l’homosexualité , pas assez réprimée , une espèce d’universalisme faussé , et , en général l’abandon des « valeurs traditionnelles » que sont le Travail , la Famille et la Patrie (désolé , mais c’est pas parce que le régime de Vichy s’est emparé de ces valeurs essentielles qu’elles seraient mauvaises ) .

    Cela dit , il lui faut d’urgence trouver un « dauphin » et le préparer pour 2024 . A ce propos , qu’en est-il de Medvedev ? il a perdu quasiment toute visibilité . Il est sur la touche pour « occidentalisme » , ou quoi ? Ou alors Vladimir a-t-il ds ses cartons la refondation d’une nouvelle dynastie ? Remettre en place le tsar , ça aurait de la gueule .. Oui , mais c’est comme ds notre malheureux pays , qui est-ce qu’on aurait sous la main ?

    J’apprécierais une réponse , surtout sur les derniers points , qui , je le pense , intéressera les autres lecteurs de votre excellent blog . Réponse modérée évidemment par la nécessaire discrétion , vu qu’on est sur la Toile et que Big Brother écoute et lit tout ce qui s’y passe .

    Meilleures salutations franco-russes !!

    2+
    • Medvedev… fait tourner le gouvernement mais il est evident que les decisions se prennent au Kremlin, en particulier les decisions strategiques. Il y a actuellement un embarras justement au Kremlin pour definir la ligne directrice de la campagne de Vladimir Poutine l’an prochain. La situation economique n’est pas brillante et comme vous le dites plus haut, beaucoup de « jeunes » s’imaginent que le « paradis occidental » devrait etre instaure en Russie. Il faut donc trouver une ligne qui permet a tout le monde de se reconnaitre, sans tomber dans les pieges de l’occidentalisme bien entendu!
      Il n’est pas un secret qu’il y a 2 tendances en haut lieu: Les « occidentalistes » et les « nationalistes » au sens large (englobant communistes, poutinistes, droite, etc). Les « occidentalistes » c’est le « clan Medvedeev » dont il est certain que certains partisans voteront pour Navalny s’il se presente! C’est le clan de ceux qui planquent leurs biens a l’etranger, qui envoient leurs gamins y etudier, etc. Pour simplifier je les appelles les « traitres », qui seront donc opposes aux « patriotes »! Ceux-ci sont certains de l’emporter l’an prochain avec VVP bien sur, mais le score realise sera un signal important: A moins de 75% ce sera considere comme un echec. Et c’est ce que Navalny va tenter de faire: Un maximum de voix non pas pour etre elu mais pour faire baisser le score de Poutine. Pour cela il est pret a tout, on l’a d’ailleurs vu lors des « tests » qu’il a fait en appellant les gamins lyceens a descendre dans la rue massivement! C’est pour cela que dans le clan des « patriotes » beaucoup appellent a mettre ce voyou hors d’etat de nuire.
      Quoiqu’il en soit il faut changer quelque chose: Une grande partie des electeurs n’a pas connu Eltsine ni Gorbatchov ni bien sur l’URSS. Abreuves de propagande occidentale, ils demandent « quelque chose » et c’est donc la le defi: Leur offrir des perspectives d’avenir qui les attirent, tout en se gardant bien de tomber dans les bras de l’occident en pleine decadence et en pleine chute economique.
      Mais il est possible que « quelque chose » mette tout le monde d’accord: La guerre. Il est certain que la montee de l’anti-russisme en occident, soigneusement orchestree par les gouvernements, a pour but de preparer les peuples europeens et americains a la guerre contre la Russie. Jusqu’a maintenant le sang froid de Vladmir Poutine a permis de l’eviter mais la patience a des limites. Patience de Poutine bien sur mais aussi de son entourage dont certains poussent a des ripostes musclees tant en Syrie qu’aux frontieres d’Europe ou l’OTAN amasse des troupes. Les nouvelles sanctions, que le Senat US as depose aujourd’hui justement sur le bureau de Trump pour sa signature, entraineront, c’est maintenant certain, une reponse « severe » de la Russie. Pas militaire certes, mais attention: Les choses peuvent degenerer tres vite. Imaginons par exemple que la Russie decide de saisir la residence de l’ambassadeur americain a Moscou (comme l’ont fait les americains chez eux), et que les Marines qui la defendent refusent de la quitter et ouvrent le feu? Dans un tel cas de figure il est quasi-certain que Trump repliquera de maniere musclee. Et nous aussi ensuite, et… etc etc. Vu le climat general actuel, tout incident somme toute mineur peut degenerer en conflit general.

      Merci pour vos commentaires toujours developpes et explicites!

      0
      • Merci beaucoup de votre réponse , pas moins développée ni explicite …:-)). C’est un peu ce que je craignais . Nous autres « patriotes » , à l’Ouest , nous efforçons de faire reculer la russophobie , mais face au rouleau compresseur des merdias dominants , c’est un peu comme vider la mer à la petite cuiller .Nous ne touchons la plupart du temps que des gens déjà sensibilisés . Et puis , nos populations n’ont aucune mémoire . Les croyants en Dieu diront qu’il faut le prier , et je ne doute pas que Poutine le fasse , en allant au monastère (dont j’ai oublié le nom) , dans le nord-ouest , près de l’Estonie , je crois) .

        0
  2. Et l’on parle d’ingérence russe aux USA que dire de la vente d’armes américaines en Ukraine action même pas commentée par L’UE ! Des fake news sur la Russie mais jamais des fake news publiées par les USA L’UE je ne suis pas naïve j’attends simplement une balance entre les uns et les autres et que cesse cette russophobie internationale en occident – pour mémoire ingérence US en Amérique du sud et ailleurs simplement pour imposer leur démocratie. .. et quelle démocratie où de plus en plus de gens sont très pauvres et pour le racisme svp voir les jugements concernant les Noirs que dire des agissements de la police abattant des Noirs pas forcément les menaçant – USA rêve américain pas pour tout le monde pour finir dans les années 90 M Trump a obtenu des financements par des oligarques russes alors ses liens remontent à loin et n’ont pas grand chose à voir avec le Président Poutine – les USA désirent être les maîtres du monde il ne faut pas chercher d’autres buts dans leurs sanctions et manoeuvres mais le monde a changé déstabiliser un pays comme la Russie n’est pas une bonne idée en tout cas de mon point de vue de suissesse / au milieu de l’Europe.

    1+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.