Anniversaire des « Agents illégaux » du SVR Russe.

Il y a 95 ans était créée la « Direction S » qui avait en charge les « agents illégaux » Russes à l’étranger. Cette section existe toujours et fait partie aujourd’hui du Service du renseignement extérieur de la Fédération de Russie (SVR).

S’intégrant complètement dans un pays étranger sous une fausse identité, les « agents illégaux » sont totalement coupés des organes officiels Russes dans le pays (consulat, ambassade) et ne rendent compte qu’à leur officier traitant. Leur mission est prévue sur plusieurs années durant lesquelles ils n’ont aucun contact avec leur famille en Russie. Pour leurs voisins, leurs amis, ils sont de bons citoyens respectueux des lois et patriotes du pays où ils vivent.

Leurs missions sont diverses; ils peuvent être chargés de fréquenter des personnes ayant accès à des informations secrètes, ils peuvent être chargés de préparer la logistique (logement, documents, exfiltration) pour une opération spéciale faisant appel à des agents extérieurs, ils peuvent être chargés de mettre en place certaines mesures qui seraient activées en cas de guerre avec la Russie, ils peuvent être chargés de gravir les échelons professionnels dans leur pays de résidence pour accèder à des responsabilités et/ou des informations importantes.

Le role des « Illégaux » est venu sur le devant de la scène en juin 2010 quand le FBI a démantelé un réseau d’agents « illégaux » aux Etats-Unis. Au cinéma, la série « The Americans » relate la vie d’un couple d’Illégaux aux USA.

Tous les grands pays forment de tels agents (il y a des « illégaux » américains à Moscou par exemple) car sur le long terme, les « illegaux » sont les meilleures sources d’information. Sélectionnés au-sein des services secrets pour leurs compétences, leur patriotisme et leur abnégation, les « Illégaux » sont l’élite des agents de Renseignement.

Publié dans Editeur | Laisser un commentaire

Kremlin-2018: Navalny déclaré inéligible

La commission électorale centrale a déclaré Navalny inéligible à l’élection présidentielle en Russie l’an prochain. La Commission électorale a toutefois précisé qu’elle ne fait que donner sa position concernant le statut juridique de Navalny (actuellement en détention):  «Actuellement, Alexeï Navalny n’a pas le droit d’être élu» en raison de sa condamnation à cinq ans de prison avec sursis pour détournement de fonds. Cet avis ne s’inscrit pas dans le cadre de la campagne électorale puisque le dépôt officiel des candidatures n’interviendra pas avant décembre.

Navalny a été reconnu coupable début février 2017 du détournement en 2009 d’environ 400.000 euros au détriment d’une société publique d’exploitation forestière alors qu’il était consultant du gouverneur de la région de Kirov. Il avait déjà été condamné en 2013 dans cette affaire, avait alors saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) qui bien entendu avait jugé cette décision « arbitraire » en parlant de « procès politique ». La Cour Suprême russe avait ensuite annulé la condamnation et renvoyé l’affaire devant le tribunal… qui l’a de nouveau condamné!

Bien entendu Navalny crie au complot politique et est, bien entendu également, soutenu par les pays européens. Ses amis ont déjà averti que Navalny serait « quoi qu’il en soit », candidat en 2018. Certains responsables haut-placés au Kremlin envisagent toutefois une mesure de grâce du Président Poutine qui permettrait à Navalny d’être candidat pour pouvoir par la suite le mettre face à la réalité: On estime à entre 1 et 3% le score électoral de Navalny au niveau national… D’autres au contraire estiment que le pouvoir de nuisance de Navalny doit être neutralisé définitivement: Les derniers mois ont vu des appels à la révolte lancés par Navalny faire descendre dans les rues de plusieurs villes de Russie, des adolescents parfaitement manipulés. La mise hors d’état de nuire de Navalny serait donc en effet une mesure de salubrité publique!

Publié dans Editeur | 9 commentaires

Provocation US lors de tirs de missiles Kalibr en Syrie?

Alors que les informations de tir avaient bien été communiquées par les canaux habituels * à la Turquie et à Israël * (…) , les forces aériennes américaines se sont dangereusement approchées du lieu de tir de missiles Kalibre en Méditerranee, missiles lancés contre des positions de l’Etat Islamique en Syrie (Vidéo communiquée par le Ministère de la Défense de Russie)

Publié dans Editeur | Laisser un commentaire

La Russie envisage de quitter les organisations européennes

Suite aux ingérences répétées des cours européennes dans la politique intérieure Russe (Par exemple, la condamnation pour « homophobie » par la cour européenne des droits de l’homme (CEDH) cette semaine),  de plus en plus de voix s’élèvent pour que la Russie quitte les instances européennes. C’est ainsi que Mikhail Yemelyanov, premier vice-président du Comité de la Douma sur la législation (qui s’occuppe de rédiger les lois) a proposé de créer une alternative à la CEDH et suggère même de quitter toutes les structures du Conseil de l’ Europe:

« Je préconise depuis longtemps un moyen de sortir du Conseil de l’ Europe et de l’ensemble de sa structure, y compris la CEDH. Nous ne pouvons pas renoncer à une partie de notre souveraineté au profit d’entités supranationales qui sont contrôlées par des forces hostiles à la Russie et qui utilisent ces institutions pour faire pression sur la Russie et limiter sa souveraineté. Que nous soyons encore dans la CEDH est absurde ».

Le député a souligné que les récentes décisions de la Cour de Strasbourg sont politisées et anti-russe. «Quitter ces structures est donc nécessaire».

Deux options sont envisagées: La mise en place d’une solution de rechange à la CEDH sur la base des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) qui serait selon Yemelyanov une garantie d’avoir des décisions plus objectives, ou bien tout simplement quitter la CEDH sans la remplacer par quoi que ce soit: « Même dans ce cas, rien de mauvais n’arrivera, nous adapterons simplement nos lois pour ne pas qu’un oncle s’impose chez nous en prétendant règler des problèmes! »

Il est clair que les décisions de la CEDH qui, systématiquement soutient ceux qui rêvent ) et tentent – de renverser le gouvernement Russe (Pêle-mêle Berezovsky, Khodorkovsky, Navalny, les « Pussy-Riots », les « victimes » homosexuelles, etc etc) sont dictées par des décisions d’une part politiques, d’autre part « morales » conformément aux idéaux de « moralité » définis par l’Europe. Idéaux qui ne sont assurément pas ceux de la Russie!

Publié dans Editeur | 8 commentaires

Attitude menaçante d’un jet OTAN, intervention de la chasse Russe [Vidéo]

Alors que les troupes au sol de l’OTAN sont en pleines manoeuvres aux frontières de la Russie, à 2 reprises ce 21 juin un jet de l’OTAN s’est approché à quelques mètres de l’avion du Ministre de la Défense Russe qui se rendait à Kaliningrad. Un chasseur Russe intervient alors, bascule pour montrer son armement au pilote de l’OTAN… qui décroche et s’éloigne…

Publié dans Editeur | 3 commentaires

La Cour Européenne condamne la Russie pour « homophobie »…

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) de Strasbour a condamné aujourd’hui la Russie pour les poursuites engagées à Moscou dans le cadre de la loi interdisant la promotion de l’homosexualité, ordonnant le payement de 50.000 euros d’indemnités à 3 « militants LGBT ». Ces 3 individus avaient été poursuivis en Russie pour « avoir fait la promotion de l’homosexualité à des enfants », ce qui pour la CEDH est une « violation de [leur] liberté d’expression ».

Sur les 7 magistrats composant la Cour, seul le juge Russe Dmitry Dedov a voté contre cette condamnation, indiquant qu’il soutenait la position Russe en déclarant « Une image positive de l’homosexualite affecte négativement le développement des enfants ».

Rappellons que la Russie a mis en place en 2013 une loi interdisant « la promotion des relations non-traditionnelles à l’envers des enfants », qui prévoit des peines d’amende allant jusqu’à 100.000 roubles (Environ 1600 euros). Cette loi avait déclenché un tollé en Europe, où les positions en faveur de l’homosexualité sont devenues officielles, avec la mise en place de propagande homosexuelle dans les matériels scolaires des classes enfantines.

En France, le ministre de l’Education Nationale Vincent Peillon (2012-2014) avait appellé les associations faisant la promotion de l’homosexualité à intervenir dans les écoles, où sont organisées des « journées de la jupe » durant lesquelles les garcons sont invités à s’habiller en jupe.

Au Royaume Uni c’est à peu près la même chose, avec en plus des écoles ayant des programmes « spécifiques » (?) aux homosexuels et où une propagande intensive est faite à destination des plus jeunes. Les résultats sont édifiants, comme on peut le voir avec le dessin ci-dessous.

Il va sans dire qu’une telle propagande est impensable en Russie où les valeurs familiales sont le ciment de la Société. Les condamnations de la Cour Européenne n’auront bien entendu aucun effet, puisque la Russie a adopté en 2015 une loi déclarant la prépondérance de la loi Russe sur les lois internationales. Il semble bien que la Russie n’adoptera pas le « modèle occidental » que l’Europe veut lui imposer…

Publié dans Editeur | 20 commentaires

Aidez RusReinfo à poursuivre sa progression!

Chers Amis,

Nous avons passé aujourd’hui le cap des 5 millions de pages lues, soit un million de pages depuis le 16 avril, une moyenne de plus de 15000 pages chaque jour! Nous vous remercions de votre confiance qui montre la nécessité de continuer à diffuser des informations que les autres media occultent soigneusement, suivant les ordres des gouvernements occidentaux.

Aujourd’hui nous faisons appel à votre aide financière qui nous permettra, entre autres choses, de changer de serveur pour une meilleure diffusion. Nous avons refusé une offre de financement par la publicité et désirons garder notre totale indépendance! Nous avons donc mis en place un système de donation par tranche de 10 euros, somme modeste qui permettra à chacun d’entre vous de participer s’il le souhaite, en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Nous vous en remercions par avance et vous assurons que nous poursuivrons notre travail de ré-information sur la Russie, sa politique, son Président, son Peuple…. et ses ennemis!

Merci à tous!

Publié dans Editeur | 2 commentaires