Interview de Nikolaï Patrushev, successeur potentiel de Vladimir Poutine

Quelles actions l’Occident prépare-t-il à Moscou et quelle politique peut-on y opposer ? Nikolaï Patrushev, ancien directeur du FSB et actuel secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, en a parlé à Vitaly Tseplyaev début janvier 2023.

Vitaly Tseplyaev : Nikolaï Platonovich, comment évaluez-vous la situation dans le monde qui s’est développée au début de la nouvelle année ?

Nikolaï Patrushev : La situation dans le monde est extrêmement complexe et a un caractère turbulent. De nombreux pays de différentes régions traversent simultanément une crise militaro-politique, économique, sociale et spirituelle. Espérons qu’il y aura des changements positifs cette année.

VT – Vous avez dit un jour que les dirigeants des pays occidentaux ne faisaient rien pour améliorer la situation, non seulement dans le monde, mais même dans leur propre pays. Expliquez ce qui est en jeu.

NP – Les politiciens occidentaux n’ont pas la force et la capacité de changer la vie de leurs États pour le mieux, car ils ne sont plus des personnalités indépendantes depuis longtemps. Tout le monde a des liens avec les grandes entreprises, les lobbyistes et les fondations derrière leur dos. Ils ne cachent même pas ces faits. Il existe des exemples très récents. Il s’est avéré que des dizaines de députés européens étaient contrôlés par les structures de George Soros et que la Commission européenne, à la demande de l’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques américaines au monde, a créé un certain nombre de stratagèmes de corruption pour l’achat de vaccins d’une valeur de dizaines de milliards d’euros. Il est clair que le vrai pouvoir en Occident est entre les mains de clans ingénieux et de sociétés multinationales.

VT – Rockefeller et Rothschild ?

NP – En fait, il existe bien d’autres corporations et clans de ce genre. Ainsi, le revenu total des 500 plus grandes entreprises du monde, selon des données non officielles, a atteint près de 38 000 milliards de dollars en 2021. La majeure partie des sociétés multinationales sont des sociétés dont le siège est aux États-Unis. Leurs revenus ont rapporté environ 16 billions de dollars avec un bénéfice net de 1,8 billion de dollars.

Le capital d’un certain nombre de sociétés multinationales dépasse le PIB de la plupart des économies mondiales, et les fonds créés par elles pour un enrichissement ultérieur prétendent être un mécanisme supranational de gestion de l’humanité. La même Fondation Soros est devenue presque le principal centre mondial de planification et de mise en œuvre des « révolutions de couleur ».

Le projet de budget américain pour 2023 est la meilleure preuve des projets de Washington de déclencher de nouvelles guerres au détriment du bien-être de ses propres citoyens.

VT – Voulez-vous dire que même les autorités américaines ne mènent pas une politique indépendante ?

NP – En fait, l’État américain n’est qu’une coquille pour un conglomérat d’énormes sociétés qui dirigent le pays et tentent de dominer le monde. Pour les multinationales, même les Présidents américains ne sont que des figurants qu’on peut faire taire, comme Trump . Les quatre assassinats de dirigeants américains sont liés à la piste des entreprises. Ce n’est pas un hasard si un nombre croissant d’Américains disent que les républicains et les démocrates ne sont que deux acteurs dans une pièce qui n’a rien à voir avec la démocratie.

Les autorités américaines, fusionnées avec les grandes entreprises, servent les intérêts des sociétés multinationales, y compris le complexe militaro-industriel. La politique étrangère affirmée de la Maison Blanche, l’agressivité débridée de l’OTAN, l’émergence du bloc militaire AUKUS et d’autres sont également une conséquence de l’influence des entreprises. Le projet de budget américain pour 2023 est la meilleure preuve des projets de Washington de déclencher de nouvelles guerres au détriment du bien-être de ses propres citoyens. Sur les 1 700 milliards de dollars de dépenses prévues par le gouvernement fédéral, la moitié est destinée à la défense, soit plus de 850 milliards de dollars. Seulement pour la poursuite des hostilités en Ukraine et la prolongation du conflit, il est prévu d’allouer 45 milliards.

Ceci en dépit du fait que les États-Unis eux-mêmes et leurs hommes de main glissent irrémédiablement dans un trou d’endettement. La dette publique américaine a atteint plus de trente et un billions de dollars. La dette de l’Angleterre de 2,4 billions de livres sterling est la plus élevée depuis la Seconde Guerre mondiale, dépassant 101 % du produit intérieur brut. Le record mondial du ratio dette/PIB – plus de 2,6 fois – a été établi par le Japon avec une dette publique de près de dix mille milliards de dollars. Seuls les pays qui se considèrent comme les maîtres du monde ne rembourseront pas ces dettes.

Auparavant, l’Occident était parvenu à la prospérité et à la domination du monde grâce aux conquêtes coloniales. C’est exactement la façon dont les entreprises multinationales se comportent aujourd’hui, préférant augmenter leur capital en pompant des ressources d’autres pays. En même temps, ils utilisent leur système de lavage de cerveau des masses afin d’imposer à la population de la planète de toutes les manières possibles l’idée de certaines règles qu’ils ont eux-mêmes inventées et qui ne respectent pas le droit international.

VT – Alors, pensez-vous vraiment que lorsqu’elles opèrent dans divers pays du monde, les multinationales influencent sérieusement les processus politiques et socio-économiques locaux ?

NP – Exactement. D’une part, ils introduisent de nouvelles technologies grâce à l’investissement étranger direct et augmentent la productivité du travail. Seule la population ne peut pas profiter de ces résultats, puisque les entreprises évincent en permanence le producteur local, devenant des monopoles. En exportant l’essentiel des profits, ils privent les pays de la possibilité d’accroître leur bien-être national.

Pour résoudre ce problème, une réglementation juridique nationale ne suffit pas. La réglementation juridique internationale actuelle des activités économiques des sociétés multinationales est formée dans l’intérêt des sociétés elles-mêmes et avec leur participation directe. Son changement en faveur des intérêts nationaux des pays est torpillé.

Dans les conditions de changements cardinaux dans le monde, l’objectif des entreprises est de préserver le système d’exploitation mondiale. Il est dirigé par une élite d’hommes d’affaires qui ne s’associent à aucun État. En dessous se trouvent les pays dits développés du monde, ainsi que le « milliard d’or ». Et puis – le reste de l’humanité, qualifié avec mépris de « tiers monde ».

VT – Selon cette logique, apparemment, la Russie dans cette hiérarchie n’est pas la place la plus enviable.

NP – Il n’y a pas de place pour notre pays en Occident. La Russie agace un groupe de dirigeants du monde parce qu’elle possède de riches ressources, un vaste territoire, des gens intelligents et autosuffisants qui aiment leur pays, ses traditions et son histoire.

Les sociétés multinationales sont troublées par la vision du monde et la divergence idéologique entre la Russie et les pays contrôlés par le capital occidental. Les entreprises visent à enrichir et à développer la société de consommation. La Russie, en revanche, maintient un équilibre raisonnable entre les valeurs spirituelles et morales et le développement socio-économique.

À cet égard, les Occidentaux cherchent à affaiblir notre pays, à le démembrer, à détruire la langue russe et le monde russe. Ils ont depuis longtemps mis au point la technologie permettant de saper leurs rivaux de l’intérieur et de les diviser en petits États. C’est ainsi qu’ils agissaient auparavant, lorsque, par exemple, Londres, à la suite des résultats de la Première Guerre mondiale, a effondré des empires et en a éliminé des dizaines de pays. C’est ainsi qu’ils fonctionnent aujourd’hui. Un excellent exemple est la Yougoslavie. Ayant une voix indépendante sur la scène internationale, l’État est divisé en six.

Note: Nous lançons jusqu’au 31 janvier une souscription pour les Familles du Donbass! Tous vos dons seront doublés par mon équipe. Tous les détails ici: https://t.me/boriskarpovblog/5375
Merci d’avance!

VT – Fin décembre, le 100e anniversaire de la formation de l’URSS a été célébré. Selon vous, comment l’effondrement de l’Union en 1991 a-t-il affecté la politique des États-Unis et de ses alliés ?

NP – 15 nouveaux sujets de droit international ont émergé dans l’espace de l’ancienne Union. Bien sûr, aucun d’entre eux ne peut être comparé à l’URSS en termes de niveau d’influence, à l’exception de la Fédération de Russie qui, ayant conservé l’autorité internationale méritée pendant des siècles, est membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, joue un rôle crucial dans le monde, la défense des intérêts nationaux. Par conséquent, dans les plans des Occidentaux, il reste à continuer à séparer la Russie et, à la fin, à l’effacer simplement de la carte politique du monde. Aujourd’hui, ils crient encore publiquement que la Russie ne doit pas rester unie, qu’elle doit être repoussée dans le cadre de la Moscovie du XVe siècle. Pour ce faire, ils ne dédaignent rien, y compris inventer une histoire complètement fausse de notre pays, rejetant sur elle leur responsabilité dans l’oppression des autres peuples, ce que la Russie n’a jamais fait.

Toute l’histoire avec l’Ukraine a commencé à Washington afin d’élaborer les technologies pour délimiter et jouer avec un seul peuple. Des millions de personnes se voient interdire de parler le russe, leur langue maternelle depuis leur naissance, elles sont obligées d’oublier leurs origines. L’Occident, au nom de ses ambitions, détruit pratiquement le peuple ukrainien, forçant la génération active à mourir sur le champ de bataille et amenant le reste de la population à la pauvreté.

Nous ne sommes pas en guerre contre l’Ukraine, car, par définition, nous ne pouvons pas avoir de haine pour les Ukrainiens ordinaires. Les traditions ukrainiennes sont proches des habitants de la Russie, tout comme l’héritage du peuple russe est indissociable de la culture des Ukrainiens.

Les événements en Ukraine ne sont pas un affrontement entre Moscou et Kyiv, c’est un affrontement militaire entre l’OTAN, et surtout les États-Unis et l’Angleterre, avec la Russie. Craignant un contact direct, les instructeurs de l’OTAN conduisent des Ukrainiens à une mort certaine. À l’aide d’une opération militaire spéciale, la Russie libère ses régions de l’occupation et doit mettre fin à l’expérience sanglante de l’Occident visant à détruire le peuple ukrainien frère.

VT – Mais dans le monde, au contraire, la Russie est accusée de s’emparer du territoire de l’Ukraine, d’attaques contre ses infrastructures…

NP – Nous ne sommes pas en guerre avec l’Ukraine, car, par définition, nous ne pouvons pas avoir de haine envers les Ukrainiens ordinaires. Les traditions ukrainiennes sont proches des habitants de la Russie, tout comme l’héritage du peuple russe est indissociable de la culture des Ukrainiens. Veuillez noter qu’en Crimée, la langue ukrainienne est préservée comme l’une des langues d’État. Les centres culturels ukrainiens, les ensembles ukrainiens de chant et de danse continuent de fonctionner dans de nombreuses villes. Dans le sud de l’Extrême-Orient, compte tenu de la forte proportion de migrants de l’époque de Stolypine, un nombre important d’habitants considèrent la culture d’origine du peuple ukrainien.

Et plus tôt les citoyens ukrainiens se rendront compte que l’Occident se bat contre la Russie avec leurs mains, plus de vies seront sauvées. Beaucoup s’en sont rendu compte depuis longtemps, mais ont peur de le dire, craignant des représailles. L’Occident ne prévoit pas de sauver la vie de qui que ce soit au détriment de son enrichissement et d’autres ambitions. Dans le même temps, les Américains, les Britanniques et les autres Européens créent souvent l’illusion qu’ils protègent la civilisation de la barbarie.

VT – Faites-vous allusion aux événements en Afghanistan, où les États-Unis ont déclaré la lutte contre le terrorisme, puis sont partis plutôt ignominieusement ?

NP – Non seulement en Afghanistan, mais aussi dans d’autres régions. Ils ont eux-mêmes créé des organisations terroristes, telles qu’Al-Qaïda, le Mouvement taliban ou ISIS, pour atteindre leurs objectifs, et les ont eux-mêmes combattus. Organisant une manifestation de liquidation des chefs terroristes, comme Oussama ben Laden , une centaine de nouveaux ont été entraînés et armés.

La présence américaine en Afghanistan s’est avérée ne pas être la lutte contre le terrorisme, mais la création de programmes de corruption de plusieurs millions de dollars et une augmentation multiple de la production de drogue. Il s’est avéré que le départ soudain des Américains de ce pays était en grande partie dû au fait qu’ils se concentraient sur l’Ukraine, où, selon eux, la préparation du régime fantoche de Kyiv à des actions anti-russes offensives se déroulait bien. Soit dit en passant, cela a également été confirmé par le secrétaire d’État américain Blinken , qui a déclaré que si l’armée américaine n’avait pas quitté l’Afghanistan, Washington n’aurait pas été en mesure d’allouer autant d’argent à l’Ukraine. De plus, une partie du matériel exporté du sol afghan a été transféré en Europe, principalement en Pologne, permettant aux Européens de procéder à la militarisation du régime de Kiev.

VT – Le 24 février de l’année dernière, la Russie a qualifié les objectifs de la l’ « opération spéciale » de « démilitarisation » et de « dénazification » de l’Ukraine. Êtes-vous toujours convaincu que ces objectifs seront atteints ?

NP – Les criminels néonazis qui se sont déchaînés en Ukraine ces dernières années seront inévitablement punis. Cependant, il est possible que leurs conservateurs essaient de sauver les plus odieux dans le but de les utiliser dans d’autres pays, y compris pour organiser des coups d’État et effectuer des tâches de sabotage.

Un tel schéma a été élaboré lors de la défaite de l’Allemagne nazie. Après 1945, les Américains, les Britanniques et les autorités ouest-allemandes contrôlées par eux ont fait état de la dénazification de leur zone d’occupation de l’Allemagne, tandis que les nazis sauvés du châtiment ont été utilisés pour créer les forces armées de la RFA, ainsi que l’agent réseau de services de renseignement américains et britanniques, y compris pour des opérations secrètes contre les pays des camps socialistes.

La CIA, qui jusqu’en 1948 s’appelait la Direction des services stratégiques des États-Unis, a activement utilisé d’anciens employés de l’Abwehr et de la Direction de la sécurité impériale du Reich nazi pour créer de nouveaux services de renseignement allemands.

Dans les années d’après-guerre, les Américains ont activement impliqué des criminels nazis dans le développement de nouveaux types d’armes, y compris des armes de destruction massive et leurs vecteurs. Il en va de même pour l’utilisation par les criminels de guerre américains et japonais qui ont développé et utilisé des armes chimiques et bactériologiques.

VT – Revenons au sujet de l’influence des sociétés multinationales sur la politique des différents pays. Vous prétendez qu’il est pratiquement illimité. Et quelles méthodes pensez-vous que les multinationales ont dans leur arsenal ?

NP – Ces méthodes sont les plus cyniques. Certains d’entre eux sont des expériences avec des agents pathogènes et des virus dangereux dans des laboratoires biologiques militaires supervisés par le Pentagone. Engagé sans cérémonie dans la décadence morale et morale de la société. L’Occident a maîtrisé la zombification des gens à l’aide de la propagande de masse, et maintenant il cherche à utiliser des armes cognitives, influençant chaque personne ponctuellement à l’aide des technologies de l’information et des méthodes neuropsychologiques. Promeut les valeurs néolibérales et autres, dont certaines sont intrinsèquement directement opposées à la nature humaine. Ils agissent consciemment et dans leur entourage ne cachent pas que l’agenda LGBT est un outil pour réduire progressivement le nombre de « personnes supplémentaires » qui ne rentrent pas dans le cadre du fameux « milliard doré ». Hier, ils ont fait de la publicité pour les OGM, sans se soucier quelles seront les conséquences sanitaires de tels produits, et elles exhortent aujourd’hui les femmes à ne pas avoir d’enfants pour lutter contre le changement climatique. La science d’outre-mer propose d’évaluer les gens par la quantité de carbone qu’ils laissent derrière eux. L’humanité est mesurée et comptée de la même manière que les scientifiques nazis mesuraient autrefois les crânes à la recherche de critères pour diviser les « races supérieures » et les « races inférieures ».

VT – Vous brossez un tableau plutôt sombre. Comme si la fin de l’humanité n’était pas loin…

NP – Le potentiel de l’humanité est loin d’être épuisé. Il existe des structures conçues pour influencer positivement cette situation. Il s’agit de l’ONU et du Conseil de sécurité de l’ONU. Des associations telles que SCO, BRICS, ASEAN et autres sont de plus en plus populaires. Cependant, l’Occident ne s’intéresse pas à l’efficacité de leur travail. Les Anglo-Saxons essaient de manière obsessionnelle de pousser la communauté mondiale à l’idée que ces institutions ont généralement perdu leur utilité, mais nous devons vivre selon les règles qu’ils ont inventées. Ceux qui ne sont pas d’accord avec leur hégémonie sont étiquetés « États voyous », « pays terroristes » ou États qui constituent une menace pour la sécurité nationale. Dans le même temps, les pays occidentaux ne s’aperçoivent pas qu’eux-mêmes restent progressivement minoritaires, le monde étant déjà fatigué de la stratégie de force et de menace qu’ils utilisent.

VT – Comment les dirigeants russes vont-ils construire leur stratégie en tenant compte des problèmes ci-dessus ?

NP – Notre pays est sur la voie de la création d’une économie forte, moderne et indépendante afin d’atteindre la souveraineté économique. La Russie a toutes les ressources pour cela. Nous avons besoin d’une culture de leur utilisation, d’une attitude attentive et prudente envers nos trésors – non seulement naturels, mais aussi intangibles. Les entreprises russes doivent être orientées vers le pays. Les capitaux privés, ainsi que les autorités, doivent penser au développement à long terme du pays.

L’indépendance financière est importante pour la Russie, ainsi que la souveraineté technologique. Nous avons beaucoup de nos Lomonossov et Kulibins. Le problème est de les remarquer à temps. Il faut non seulement développer la science et l’éducation, mais raviver le véritable culte du savant, de l’ingénieur, de l’ouvrier. La jeune génération devrait s’inspirer des idées de travail créatif au profit de notre patrie et ne pas s’asseoir dans les bureaux des entreprises occidentales.

La force invincible de la Russie réside dans son peuple travailleur, dont l’avantage réside, entre autres, dans des visions différentes de la vie, dans sa multinationalité et son multiconfessionnalisme. Il est important de comprendre que nous avons une culture unique et originale, que la Russie n’est pas l’Europe, pas l’Asie, et encore moins « anti-occidentale ». C’est d’ailleurs notre différence fondamentale. Pour un Russe, la haine, par définition, ne peut être un principe unificateur. Seuls les Occidentaux sont pleins de haine, qui nous traitent ouvertement d’opposants. Mais il faut leur rappeler leurs opérations militaires infructueuses au Vietnam, en Afghanistan et dans d’autres pays… Mais face à l’émergence de nouvelles menaces militaires, il est important pour nous d’avoir de telles forces armées et services spéciaux pour que les adversaires de la Russie n’aient même pas l’idée qu’ils pourraient se battre avec nous.

Traduit par Boris Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru

54 Commentaires

    • Je ne pense pas que cet homme se trompe d’époque. Après 14/18 certains disaient <> et pourtant le nazisme reprit sa puissance avec l’aide des Etats et industries militaro géopolitique. Relisez votre histoire Anne de Kiev

      • De fait , le nazisme renaît de ses cendres , par l’action des bandéristes , dont les parents avaient émigré en Amérique du nord après 45 . Principalement au Canada . Au fait , je suppose , vu votre prétention à me donner des cours d’histoire , que vous savez qui était Stepan Bandera ? Et ils sont revenus faire le coup d’Etat du Maïdan , en 2013/14 . Où est le « monde libre » ? Evidemment , si le « monde libre » , c’est donner le pouvoir médiatique et moral à la tyrannie LGBT , le « monde libre » , nos « valeurs » , comme ils disent , c’est ici , en « occident » . Mais voyez-vous , même si la démocratie en Russie paraît un peu dure , il semble que les choses se soient inversées . La tyrannie , isssue de Davos et des gérontocrates de l' »open society » ,en phase avec le « deep state » étasunien , auquel obéit , le doigt sur la couture du pantalon , le traître Macron, , c’est là la source de la tyrannie . Regardez tout ce qui est interdit de critiquer en public sans risquer un procès au cul , et où vous êtes sûrs d’être condamné lourdement par des juges (et surtout des jugesses ) gauchistes aux ordres d’un pouvoir gauchiste (les gauchisme de ces gens là est sociétal , càd déconstructiviste , pas social , au contraire d’ailleurs . Capitalisme libéral et déconstructivisme immoral , même combat !).

        • L’argumentation qui manquait à votre premier post prêtait à confusion.
          Je suis d’accord avec votre développement mais je ne dirais pas « capitalisme libéral «  mais capitalisme de connivence un capitalisme dévoyé par la corruption, et qui s’appuie sur les minorités décadentes (comme vous le soulignez) pour dégrader l’être humain que ce système veut asservir en le détournant de sa dignité et du sacré de la vie qui ne peut être protégé que par un État digne et fort.
          Cette forme de capitalisme est un système mafieux criminel.
          Tout mon respect à Monsieur Vladimir Poutine et au Peuple Russe.
          @Anne de Kiev

  1. Intéressante contribution, merci. Personnellement je souhaite que Monsieur Poutine (que j’admire) restera encore très longtemps votre Président!
    Vive la Russie!

    • Moi aussi il est très calme prend les mesures qui s’imposent c est un grand président qui défend son pays pas comme notre pantinde l’Elysée qui hait la France et les français et qui nous insulté continuellement même à l’étranger .quelle honte pourquoi des tarés l’ont ils réélu ou plutôt ont triché pour l’imposer avec les votes des machines.peuple de France le poudré t’a mis plus bas que terre lève toi et retrouve ta grandeur😤😤

  2. Bonjour,

    avez-vous l’original en Russe ?
    pour mes amis à Krasnodar, c’est aussi très important pour eux de comprendre ce qui se passe.
    (для моих друзей в Краснодаре также очень важно, чтобы они понимали, что происходит.)

    merci beaucoup !!

  3. Chapeau pour lui, pour Monsieur Patrushev, il est un visionnaire il comprend exactement ce qui se passe en occident: les corporations ont mis la main sur les gouvernements, (noyés en dettes abaissables), sur les politiciens, sur la justice, sur l’otan, sur tout …et alors elles considèrent même tout l’être humain ordinaire, comme leur propriété et donc qu’ils sont en droits de décider de leurs sortes, de les injecter avec de nano particules, ayant comme le but final de transformer les gens en batteries, une énergie abondante, pour nourrir la Singularité, la machine qui va dirigé le monde de demain

    Étant en ordre avec une succession tout a fait normale de Monsieur Président Putin, le plus grand homme d’état que la Russie a jamais connu, qui a fait un long et exceptionnel travail pour le Russie et le people russe, Monsieur Patrushev sera un nouveau souffle pour la Russie, conséquente a sa route et a ses valeurs… Je souhaite a la Russie et au peuple russe de garder leur unité et leur confiance et un très calme passage de pouvoir…bonne chance chères amis, gardiens de la liberté humaine et de l’humanité créé par Dieu!

      • Je n’ai pas dit que Patrushev était sénile comme Biden … il suffit de considérer son regard, totu de tension et de VOLONTE … Je pense simplement qu’un grand homme d’Etat comme l’est Poutine doit penser à sa succession … Est GRAND celui qui pense pour APRES lui … Ainsi, Pierre le Grand qui n’a pas craint de sacrifier son fils parce qu’il voyait en lui un ENNEMI de son oeuvre …

    • Un mandat ou un règne trop long finit en général mal . Poutine est justement au terme de son « règne » . 10 ans , ce n’est pas assez , on n’a le temps de rien faire (et ,ne parlons de 5 ! ). 14 , ça commence à être bien , et 20 ans , à la rigueur 25 , c’est la bonne mesure . Cela donne le temps de préparer son successeur . Ce que faisaient nos monarchies , si elles avaient la chance de durer et le bon sens . Sinon , on a une régence , et cela ne marche pas toujours très bien (guerres civiles). Si Patroushev est de la trempe de Poutine , eh bien , que VVP le mette en selle rapidement .Le pays sera toujours reconnaissant à Vladimirrr’ de ‘avoir relevé des années Elltsine , où ces salopards de golden boys de Chicago étaient en train de vampiriser toute la Russie .. Evidemment , changer de cheval en pleine guerre , ce n’est pas idéal , mais ne pas le faire , cela encourage les oppositons .On pourrait aussi mettre en place une sorte de duumvirat discret , qui existe sans doute déjà . VVP déchargé des tâches ingrates et fatigantes , et Patroushchev en coulisse qui gouverne vraiment , avec l’aval de VVP qui reste officiellement président . Cela pour un temps défini à l’avance .

  4. Je m’adresse ici à Editeur. J’apprends que des généraux russes préconisent, en réponse à la folle décision prise par macron tout seul d’envoyer des chars Leclerc au néonazi Zelenski, de frapper la France préventivement, tout en affirmant qu’ainsi le cauchemar ukrainien cesserait immédiatement pour les russes. L’un de ces généraux aurait même déclaré que « la Russie a assez d’armes pour détruire la France ».

    Ce serait dommage, car cette opération tuerait beaucoup de français qui désapprouvent la folle politique antirusse de macron, dont ils souffrent. Un politicien français aussi calme et prudent qu’Asselineau vient de dire que l’équilibre mental de macron pose un vrai problème.

    Je dois, dire que même si les russes en arrivaient là, je ne leur en voudrais même pas, ils ne nous ont jamais agressés ni fait de mal ! en 1914, ils ont été deux millions à mourir à nos côtés dans notre lutte contre le pangermanisme conquérant, qui ne valait guère mieux que le nazisme. J’en rendrais responsable uniquement la folle politique de l’Etat français actuel (qu’il ne faut pas confondre avec le peuple français) menée unilatéralement par macron sans nous demander notre avis. Ce qui me submerge à la fois de peine et de très fort ressentiment.

    La dernière déclaration de macron m’épouvante quand il dit aux français
     » nous allons aider les ukrainiens jusqu’à la victoire ». Non mais, il n’a pas demandé l’avis des français par un référendum, ou au moins, par un vote à l’Assemblé Nationale ! il n’a aucune qualité ni aucune légitimité pour nous faire prendre parti obligatoirement, sans nous consulter, dans une affaire aussi méchante et dangereuse que celle-là, avec cette guerre infâme menée par l’OTAN contre la Russie ! car il ne faut pas se raconter des histoires, c’est bel et bien contre la Russie que se bat maintenant l’OTAN ! et le but de l’OTAN est bel et bien, dans un premier temps, de détruire l’actuelle Russie, et dans un second temps, de piller ses immenses ressources comme des goinfres !

    Alors je me permets ici une suggestion : si les russes éprouvent énormément d’amertume envers ces décisions catastrophiques prises par macron et ses boys, au lieu de détruire la France, qu’ils viennent l’occuper et liquider ce régime désastreux en train de nous plonger dans le malheur et pour finir, nous tuer avec des armes bactériologiques. S’ils font ça, je ferai partie des millions de français qui jetteront des fleurs sur les soldats russes.
    Les russes, s’ils nettoient la France de ce mondialisme pire que le nazisme, j’en suis sûr, cela signifiera immédiatement la fin de cette pauvreté qui se répand en France comme une lèpre. Cela signifiera la reprise de relations normales avec la Russie, donc du pétrole et du gaz à un prix normal, la fin de la destruction de la France par ces hideuses éoliennes, la reprise de la puissance nucléaire française, on est des millions à en rêver ! les russes en pareil cas ne seront pas assez sots pour faire de leur occupation un cauchemar pour les français ! laissons ça aux actuels politiciens qui se compromettent à fond avec des organisations néonazies ! L’arrivée des russes devra être une libération et la fin d’un cauchemar en lieu et place d’une aggravation de ce malheur qui détruit la France sans qu’il soit besoin d’armes de destruction massive.

    • La Russie prépare un chocs et effrois “davosien” car elle a saisie et l’ensemble multipolaire également que toutes négociations (même suppliées par l’Occident Anglo-sioniste apatride) est nul et non avenu. Seul l’abdication totale avec refonte complète du système “régles internationales” feront place aux droits et devoirs humains. Je pense que l’équipe diplomatique de Mr Lavrov sont dans les starting-blocks avec leurs confrères multipolaires. Il est raisonnables que des missiles s’abattent dans l’Europe occidentalisée sur des cibles hyper précises allant crescendo dns un premier temps en Europe……le mot d’ordre multipolaire ABDICATION. L’Evolution du monde n’attend plus .

  5. Patrushev’s statrmrntd bode well Russia’s post Putin

    What Patrushev says about the power and the influence of corporates in general and the US multinaionals both in domestic policy and foreign policy in particular has already been extensively and deeply studied and analyzed by William Appleman Williams in his seminal book « The roots of the modern american empire » published in 1969

    concerning the recycling of former and high ranked naziz after the WWII by the USA and the western intteligence services, the litterature is very abundant

    we can have a glimpse throug this Eric Zuesse’s post https://theduran.com/how-the-worlds-nazi-movement-relocated-from-berlin-to-washington/

    it is very encouraging to hear that likely Putin’s successor analyzes the question of power not terms of politicking but in terms of economy of politics or according to Charles Beard’s seminal book’s « the economic basis of politics »

    [Editeur] Traduction Google :

    La déclaration de Patrushev est de bon augure pour l’après Poutine de la Russie

    Ce que Patrushev dit du pouvoir et de l’influence des entreprises en général et des multinationales américaines, tant dans la politique intérieure que dans la politique étrangère en particulier, a déjà été largement et profondément étudié et analysé par William Appleman Williams dans son livre fondateur « The roots of the modern american empire » publié en 1969

    concernant le recyclage d’anciens et de hauts nazis après la Seconde Guerre mondiale par les USA et les services de renseignement occidentaux, la littérature est très abondante

    nous pouvons avoir un aperçu à travers ce post d’Eric Zuesse https://theduran.com/how-the-worlds-nazi-movement-relocated-from-berlin-to-washington/

    il est très encourageant d’entendre que le successeur probable de Poutine analyse la question du pouvoir non pas en termes de politicaillerie mais en termes d’économie de la politique ou selon le livre fondateur de Charles Beard « la base économique de la politique »

  6. Les déclarations de M Patrushev sont pertinentes. Oui l’occident élitiste et son Otan sont haineux des pays qui lui sont extérieurs mais aussi à l’égard de leurs propres peuples et de l’espèce humaine où qu’elle soit. Ces élites haineuses ont leur siège à Davos et lorsqu’on regarde la diversité des participants on ne peut penser qu’à la prophétie d’Ezéchiel à propos de Gog et Magog quant au rassemblement des nations contre Israël pour la guerre finale.
    Dans les participants de Davos, outre la Turquie (une girouette politique), il est curieux d’y voir la Géorgie (membre de la CE et postulant Otan) ainsi que l’Azerbaïdjan (noyauté par les USA) censés être alliés de la Russie qui se retrouve de plus en plus encerclée. Amis russes, s’il vous faut avoir un œil à l’Ouest il vous en faut un autre au Sud, allant d’Istanbul à Pékin …

  7. La préparation de la succession de M. Poutine permettra peut-être une désescalade dans la détestation que certaines presses éprouvent ou étalent en France, d’où une baisse de pression sur le président actuel. En attendant, il fait très bien le job vis-à-vis des USA et, même si le conflit se poursuivra sans doute encore pendant bien des années, il est en position de force pour régler le sort de Zelinski et de l’ Ukraine.
    La solution va passer par l’effondrement de l’Europe qui n’est pas loin, ensuite les USA, sans l’appui global de l’Europe, stoppera le conflit actuel car ils ne sont pas prêts à envoyer des milliers de GI’s en Ukraine surtout si Biden est remplacé par un Répulicain. Ce n’est plus qu’une question de quelque mois semble-t-il.
    La situation en France sera peut-être d’ailleurs le maillon le plus faible qui va déclencher la chute des dominos à vitesse grand V.
    Alors, tenir bon, éviter de prendre des risques inutiles pour les hommes, tenir les positions sur la ligne de démarcation entre les territoires russes et le reste, ensuite le printemps va arriver et tout va s’éclaircir, le monde du mensonge sera liquéfié comme le seront les tapis de neige qui ont bien du mal à arriver cette année et la guerre sera achevée faute d’adversaires. Que le ciel protège les acteurs du bien et porteurs d’un projet de VIE.
    Le conflit se poursuivra c’est quasiment sûr, mais certainement ailleurs.

  8. Cet article dit des choses justes , mais ne s’en tient qu’à l’apparence perceptible .
    C’est une guerre contre les peuples , un des aspects de la guerre contre les peuples .
    Peuple ukrainien « nous nous battrons jusqu’au dernier ukrainien «  (sic Joe )
    D’autant que ce sont ces multinationales qui sont maintenant propriétaires de bonne partie des terres agricoles de l’Ukraine , cf Blackrock, etc …
    La vente n’inclut pas la prise en charge des résidents .
    « Bouches inutiles «  envoyées à la boucherie
    Billy aux USA
    Ailleurs ?
    La guerre otanesque contre la Russie
    Le hasard ?
    – elle sert d’alibi (de + en + foireux = incredible dans les populations de l’UE ) pour la ruine des PME /TPE
    – les injections de masse , on a eu grande partie de la composition au tout début (sites officiels ) et les 73 effets secondaires répertoriés , dont la mort .
    – les chemtrails (vous avez vu la composition )
    En gros , la géo-ingénierie du climat
    Le wokisme , inversion des valeurs , mort de la famille , pedophilie a t
    Poutine se bat apparement sur ce point
    Le seul
    Il est un homme de Davos (cf Schwab vidéo de 2017 )
    Medevedev est un homme de l’Occident
    Enfin , sur Telegram , déclaration Russie : non opposée au WEF !
    Rien n’est simple
    Il faut avoir plusieurs niveaux de lecture

        • Bonjour , si c’est à moi que vous répondez , le lien ci-dessus nous fait dire : la Russie veut bien atteindre les buts du NOM .
          Et l’a d’ailleurs démontré avec sa participation à Event 201, Cyberpolygon, son « développement durable «  etc …
          Il s’agit juste d’une place plus prépondérante .
          Kissinger en juin dernier , à esquissé les contours de la négociation .
          Les populations du Donbass , martyrisées ouvertement depuis 2014 , se voient secourues en fevrier 2022 .
          Ça pose question ?
          Ou pas ?
          Dès le début , cyniquement , j’ai pensé « guerre made un Hollywood ».
          Beaucoup de morts
          Mais qui s’en soucie ? Hors nous .
          Un spectacle digne des jeux du cirque .
          Si vous pensez que je fais erreur …
          Nous vivons dans un monde d’apparences .
          Rien n’est si simple .
          Bien cordialement

          • Holala… Mais non, pas du tout!

            NWO c’est l’ « opération militaire spéciale » en russe « СВО = Специальная военная операция »! J’avoue ne pas savoir pourquoi le traducteur en français donne NWO!!

            Ca n’a rien à voir avec le New World Order = Nouvel Ordre Mondial!!

      • NWO c’est l’ « opération militaire spéciale » (en Ukraine) en russe « СВО = Специальная военная операция »! J’avoue ne pas savoir pourquoi le traducteur en français donne NWO!! Ca n’a rien à voir avec le New World Order = Nouvel Ordre Mondial!!

        • Si vous ouvrez le lien , il s’agit de l’allégeance des dirigeants russes au WEF (World Economic Forum ).
          De quoi le WEF est-il le nom ?
          J’entends , le WEF est le propulseur du Nouvel Ordre Mondial .
          C’est pourquoi je pense que rien n’est simple

          • Je vous ai déjà dit que ce lien ne concerne pas le nouvel ordre mondial mais l’opération militaire spéciale ! Mais vous êtes libre de croire ce que vous voulez …!!!

      • Il n’a jamais dit ça
        J’ai écouté la retransmission sur rt de la session plénière et il est le seul intervenant qui a parlé de paix contre tous qui eurent un discours de guerre

  9. L’Ukraine était un pays en décomposition, corrompu jusqu’à la moelle , qui grâce à ce conflit lui a permis de retrouver un certain équilibre car alimenté par des ressources financières et militaires extérieures.
    Ni la Russie ,ni les USA ne peuvent se retirer du conflit car pour les 2 puissances c’est existentiel et celui qui gagnera sera celui qui aura la capacité de continuer à produire de l’ armement.
    La Russie n’a pas été écrasée par les sanctions débiles, promues par les USA/UE, que du contraire.
    C’est vrai que le gros problème de L’UE c’est la delocalisation de ses industries et que ce conflit a créé une inflation galopante et des pénuries de toutes sortes.
    C’est vrai également que ce sont les multinationales qui dirigent et les politiciens obéissent. Ces sociétés deviennent de plus en plus riches et les peuples de plus en plus pauvres.
    Me concernant , je préfère le modèle traditionnel à celui des USA.
    Que Dieu protège Poutine.

  10. Pourquoi Medvedev semble-t-il être mis sur la touche ? Je salue l’un comme l’autre mais Medvedev me paraissait plus énergique. Si je me trompe, j’aimerais qu’on me le dise en m’expliquant pourquoi. Je suis ouvert à tout pourvu que la ligne Poutine soit préservée. La France n’a pas d’autre voie de salut qu’une Russie forte, militairement inattaquable, et incorruptible dans le refus absolu et non négociable de toutes les tares de l’Occident.

    La moindre faiblesse dans ces lignes directrices sacrées sonnerait la fin de nos civilisations européennes. Elle signifierait aussi la fin et le démembrement de la Russie : un cauchemar que je n’ose même pas imaginer. Plutôt la mort qu’être commandé par ces dégénérés mondialistes 100 % satanistes. Bill Gates, Soros et tous leurs complices ainsi que leurs domestiques me causent un indicible dégoût, qui dépasse l’imagination. Ils puent la mort et la charogne par tous leurs pores.

  11. Quelle différence dans la pensée et les objectifs. !!!! Il ne s’agit pas d’une autre culture mais d’une vraie culture humaniste tout simplement avec un fondement moral et spirituel. L’effondrement de l’Occident rongé par ses contradictions internes est inévitable…

  12. Intéressant mais à peut-être un peu tendance à réfléchir à l’occidentale à titre personnel je préfère Medvedev pour prendre en charge l’avenir de la Russie et donc du monde libre le jour où Vladimir Vladimirovich Poutine décidera de passer le relais. Mais bien sûr il appartiendra au Peuple Russe de décider.
    Teiki indépendantiste Mā’ohi 🇵🇫🇵🇫🇵🇫 pro 🇷🇺 assumé

  13. « Auparavant, l’Occident était parvenu à la prospérité et à la domination du monde grâce aux conquêtes coloniales. C’est exactement la façon dont les entreprises multinationales se comportent aujourd’hui, préférant augmenter leur capital en pompant des ressources d’autres pays. »
    Erreur historique fruit de la désinformation occidentale justement..

    Je conseille à Petrushev de lire l’excellent Bernard Lugan « L’histoire à l’endroit »
    Il doit connaître la vérité

    • Le mensonge des historiens officiels de la république française, dont Benjamin Stora est l’un des thuriféraires, de retourne contre l’hideuse: c’est la grande Russie qui prendra notre place en Afrique..

  14. La Russie a tout pour être le plus grand pays du monde, tout absolument tout. Mais il lui reste à accepter ce qu’elle doit être, la terre la moins raciste et la plus prolifique en matière de politique universelle. Un pays comme la Russie si large, globalement, doit puiser chez dieu et comprendre que tout est volatilité,… l’imposition est inévitable, et il faut espérer dans l’avenir que la Russie ne commette pas la même bévue que le grand pays que sont les États-Unis d’Amérique

      • Moi l’antiracisme, ras le bol et plein la casquette.

        Ce sont les antiracistes et l’antiracisme qui ont exacerbé un racisme bien plus virtuel que réel. L’antiracismea sur les relations humaines le même effet qu’un vent glacial et sec sur les plantes et les fleurs : ça dessèche tout, ça gâche tout, ça fait rentrer les gens dans leur coquille et ça fait se claquemurer les gens chez soi tout en alimentant la peur et en augmentant la haineet la délinquance.

        Perso j’aimais beaucoup Henri Salvador. Ila composé de jolies choses (comme la « chanson douce…. ») et un joli panel de tubes marrants. Dans une de ses rares itw, on lui a demandé sa position sur le racisme. Il a répondu, sans se départir de son éternelle bonne humeur et de son insatiable joie de vivre:

         » mais de quoi, parlez-vous ? moi je me suis toujours senti bien ici [En France, où il a vécu à Paris dans les années 1960, rue du Docteur Blanche] : je n’ai jamais eu la moindre histoire, je me suis senti comme tout le monde, personne ne m’a jamais regardé de travers, ma vie a été normale, simple et tranquille, dans un milieu où les gens m’appréciaient pour ce que j’étais, rien de plus et rien de moins. Jamais je ne me suis senti discriminé ni en bien ni en mal à cause de la couleur de ma peau ! de quoi parle-t-on donc ? on fout la pagaïe là où il n’y en a pas ! « 

        • Chez vous mr il y a tellement de racisme, france ou Espagne que lanti racisme né de source et devient automatique. Tous les problème du monde sont lié à l’arrogance au racisme à la jalousie et au mensonge. Le racisme mène obligatoirement à lanti racisme qui lui même mène à dieu. Mais bien sûr, sur le chemin il y aura pas mal d’embûches, de haine, de sorcellerie ou plutôt de technologies pour vous, de philosophie inutile et de discours qui ont la longueur de tous les êtres humains né depuis la création.

          • Lucas ce sera votre dernier message ici. Vous ramenez tout au racisme, vous voyez racisme et racistes partout et venez polluer les discussions ici.

          • @Lucas

            vous écrivez n’importe quoi. Il est archifaux que le racisme mène à l’antiracisme, et il est vrai de vrai que l’antiracisme mène obligatoirement au racisme.

            Avant que Plevenlance dans le billard français cette pomme de discorde (= le racisme), il n’y avait pas de racisme en France. Ce sont les antiracistes, en jetant la suspicion sur l’ensemble des français, qui ont pourri les relations sociales entre ethnies différentes. L’antiracisme est un père fouettard infantilisant et débile, blessant gravement l’amour-propre de tout le monde dans tous les camps. L’antiracisme : un machin socialiste à la con inventé pour emmerder les français une fois de plus, qui jette la zizanie partout où les gens vivaient en paix. D’ailleurs regardez ce qui se passe : les antiracistes extrémistes se trouvent tous, sans exception, dans le camp des mondialistes, cette secte satanique diabolique qui menace de tuer les « inutiles » partout où c’est possible, par n’importe quel moyen, entre autres denrendant obligatoire l’usage de fausses médecines. Cette secte enragée qui projette rien moins que la destruction complète de la Russie, ce qui signifierait la fin du monde civilisé.

            • Le commentaire du sieur Lucas est loufoque et dénué de sens, pour le moins…

              Il me parait dingue que l’on puisse entretenir une réflexion à ce point « hors-sol », dont on a peine à saisir l’origine et l’objectif.

              Pour une pollution, c’en est une!…

  15. J’espère que Mr Nikolaï Patrushev sera aussi sage et fin que Mr Poutine.
    Il nous faut des hommes comme eux pour « sauver » l’occident qui est actuellement aux mains des crapules psychopathes du « deep state ».

    • Bonsoir Térence, je ne crois pas que : « La succession de Mr Poutine se prépare en coulisses ! » disons que Mr Nikolaï Patrushev est favori mais il n’est pas seul, un vote donnera le nom du successeur.
      Pour le moment Monsieur le Président Poutine doit (à mon avis) d’abord nous débarrasser des « razias » dans le monde des lobbyistes tels que  » George Soros, Rokefeller,Elon Meust, Rotchild « ,et bien d’autres, des banques, du satané $$$ ! Alors Monsieur le Président Poutine aura « gagné » un repos bien mérité. …. je connais de braves américains, ils soufrent aussi! j’ai vu leur misère, je pourrais vous raconter la soufrance de ceux du Maroc, de France …
      Tous Frères ! à Bientôt je l’espère !!! Salut Salam Shalom PdNdA🦄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.