15 août 2021: Kaboul libérée! [Boris Karpov]

46 ans après la « libération de Phnom Penh », comme le titraient à l’époque les torche-cul de l’intelligentsia française, c’est donc Kaboul qui tombe aux mains d’autres tyrans. Et cette fois ce n’est pas comme au Cambodge une guerre entre l’URSS et les Etats-Unis, mais tout simplement la politique criminelle des Etats-Unis qui est responsable de ce qui va s’avérer très vite comme une tragédie majeure non seulement pour les afghans, mais également pour une vaste partie du monde.

Les réactions des salopards aujourd’hui sont d’ailleurs les mêmes que celles de leurs ainés il y a 46 ans!

Des scènes de liesse à New-York (vidéo ci-dessus), et le soutien sans équivoque du pédophile gauchiste Dorsey, patron de Twitter qui, alors qui bloque le compte de Trump, aimablement laisse en ligne celui des Talibans (*).

Des amis en France me signalent également des discours triomphants des voyous immigrés qui voient déjà le califat à leurs portes. Sur le plan politique c’est pour l’instant l’attentisme alors que la raison et la morale (mais la morale a disparu de notre monde depuis bien longtemps…) ordonnent une condamnation immédiate et l’annonce de la rupture de toutes relations. Mais sous le prétexte de « ne pas vouloir léser le peuple afghan » il est évident que les pays occidentaux, pour la plupart vendus au lobby islamiste, vont sans tarder se remettre en affaires avec les talibans (*). La route de l’héroine ne sera pas coupée, que les junkies se rassurent!

D’ailleurs le premier ministre britanique ne perd pas de temps puisqu’il déclare dès aujourd’hui vouloir travailler avec les talibans (*)!

Est-il vraiment utile de chercher les responsables de cette honte? On les trouve à Washington depuis 20 ans! Qu’on approuve ou non leurs raisons d’intervention au lendemain du 11 septembre n’est pas la question! Mais qu’ont-ils faits sur place en 20 ans? Rien, à part financer une bande de corrompus qui ont lâchement fui en abandonnant les simples citoyens sans même tirer un coup de feu! Quand l’Union Soviétique s’est retirée d’Afghanistan (apres une aventure que tous nos services speciaux déconseillaient d’ailleur formellement!), elle avait au moins mis en place une structure gouvernementale plus ou moins solide qui a tenu 3 ans. Celle des américains n’aura pas tenu 24 heures!

Il y avait 2 solutions pour Bush après le 11 septembre: Soit s’abstenir, soit y aller pour véritablement éradiquer les talibans (*). Eradiquer comme quand nous avons éradiqué les terroristes en Tchétchénie, avec les seules méthodes que ces salopards comprennent: La force brutale, sans compromission, où tous, TOUS les moyens sont bons. Nous avons été mis au ban des pays occidentaux pour nos interventions en Tchétchénie mais avons obtenu le résultat voulu: Grozny est une des villes les plus « sûres » de la Fédération de Russie et toute tentative extrémiste est impitoyablement réprimée malgré les couinements des fiottes occidentales!

Bush et ses successeurs ont, eux, dépensé des milliards de dollars pour bombarder des montagnes désertées et pour engraisser les potentats locaux qui reversaient d’ailleurs une partie du butin… aux talibans (*)!

Le résultat on le voit aujourd’hui avec d’un côté les images réjouissantes de la fuite des diplomates américains de Kaboul, par le toit. Comme à Saïgon! On passera sur les déclarations de Biden il y a quelques semaines garantissant que le depart des americains laissera un pays en paix… La sénilité est aussi un drame de l’existence.

Et de l’autre côté les premiers morts, les premiers pendus aux ponts. Il va y en avoir d’autres et cette fois les media ne pourront les cacher!

Aujourd’hui Kaboul, et demain? Car ne nous y trompons pas, ces fous furieux ne vont pas s’arrêter en si bon chemin: Avoir pris la totalité de l’Afghanistan sans même combattre va leur donner des velléités d’aller voir chez les voisins. Du côté de la Russie bien sûr, à travers le Tadzhikistan voisin. Des contacts ont d’ailleurs été pris il y a quelques semaines par la Russie qui a clairement mentionné qu’elle n’y tolérerait aucune incursion. Reste à voir ce que ces malades vont faire, se sentant portés et protégés par « allah »! Certains se demandent d’ailleurs si les Etats-Unis n’auraient pas agi exactement pour cela, dans un but de destabilisation de la Russie par le sud (Puisque par ses frontières européennes, ça ne marche pas!). C’est une possibilité mais sans doute les américaains n’ont en fait rien prévu, comme d’habitude: Ils frappent, envahissent, occuppent quelques temps et se tirent en vitesse en laissant les autres se démerder! Ce n’est pour eux qu’une guerre de plus qu’ils ont perdu, qu’un pays de plus qui, à cause d’eux, sombre dans le chaos.

Scènes surréalistes à l’aéroport de Kabul où ceux qui savent ce que sont les talibans tentent de fuir à tout prix en prenant les avions d’assaut.

Les conséquences en Europe vont être terribles avec des flots de réfugiés qui vont s’ajouter aux « habituels » qui déferlent depuis l’Afrique et qui sèment le chaos dans les divers pays du vieux continent, avec la complicité des habituels collabos, vous les connaissez mieux que moi. Les conséquences risquent également d’être sérieuses en Russie avec des attaques probables des talibans (*) au Tadzhikistan, ce qui génèrera des vocations de la part d’autres entités musulmanes de la Fédération, en particulier au Daghestan, en Uzbekistan et au Khirgyztan. Une déclaration de « jihad » contre la Russie redevient une sérieuse possibilité après les années de tranquilité gagnées au prix fort avec 2 guerres en Tchétchénie!

Tout ceci étant la conséquence de l’attitude criminelle des Etats-Unis qui, eux, sont bien à l’abri au-delà de l’océan! Mais qu’ils ne s’y trompent pas, si la Russie devait sombrer dans des affrontements par leur faute, il y aura de sérieuses répercussions. Autres que diplomatiques. Chez eux, sur leur sol.

Boris Guenadevitch Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru

(*) Mouvement interdit et reconnu comme « terroriste » en Fédération de Russie

21 Commentaires

  1. Je m’adresse ici à oncle Jo et tous ceux qui se sont intéressés à mes interventions. Je m’adresse aussi à Sarton Bernard et à Jean Mallot.

    1) Ne rêvez pas trop sur la Chine. De nombreux témoignages précis montrent que 75 % de sa population vivent, dans les campagnes, dans une indignité poignante.Ainsi dans l’Ouest de cet immense pays, les villges sont des ùmultitudes d’abris sans fenêtre. A la mplace des fenêtres, il a des ouvertures, que contre les grands froids de l’hiver, on bouche avec du carton……Et les centaines de moillions d’humains qui vivent dans ces conditions n’ont pas accès à la plus élémentaire instruction. En Chine, ce ne sont pas les espaces qui sont trop grands, ce sont les populations qui sont trop nombreuses pour être gérées. Pour les industies de pointe chinoises, la Chine manque terriblement de matière grise.Les horreurs du maoïsme ont creusé des trous béants dans la pyramide des âges des mathématiciens et physiciens de haut niveau, et aujourd’hui, plus que jamais, cette lacune subsiste : ce sont des ingénieurs français qui bâtissent les centrales nucléaires chinoises de quatrième génération.

    2) Pour oncle Jo : à Osirak, ce sont bel et bien deux ingénieurs français qui ont été tués. Quant au labo de Wuhan……

    3) Quelqu’un a-t-il des renseignements sur la centrale nucléaire syrienne bombardée par Israël en Syrie en,tre2016 et 2018 ?

    4) J’ai réuni bien plus d’informations Osirak et sa petite soeur, TAMMUNG II, que je n’en avais quant j’ai rappelé ces actes de guerre. Ces infos montrent à quel point Mitterrand s’est couché devant ces agressions inqualifiables.

    5) j’ai écrit que pour Tempête dus désert, Miterrans avaut envyé un »bataillon » faire de la figuration.EHn bien non, c’estbien plus grave : la France a été un des plus importants contributeurs à cette sale guerre qui tué plus de 500 000 irakiens, dont beaucoup d’enfants.plus de 20 000 soldats, 200 hélicoptères de guerre, des chars d ‘assaut modernes, etc etc. Ce qui confirme que Mitterrand ets s boys ont été les valets des USA du début à la fin.

  2. On comprend bien que certains français soient déchirés entre une amitié ancestrale avec les USA et ce qui se passe en ce moment.

    On a longtemps espéré que Trump reviendrait la tête haute de la gigantesque fraude électorale qui lui a volé la victoire en novembre 2020. Cet espoir s’avère aujourdhui chimérique.

    Mais cet échec relatif a une conséquence de fait : une véritable sécession effective des états ayant voté Trump spoliés de leur victoire, et les états regroupés autour du sénile pédophile Beiden dans la zone des Grands lacs, de New-york et de Washington. Géographiquement, les états sécessionnsistes (Arizona, Texas, Floride, etc etc) sont majoritaires. En revanche, la richesse financière se trouve dans le camp Beiden.

    Cette sécession est dangereuse pourl’avenir des USA car du côté sécessionniste, l’espace est bien plus étendu et la proximité du Mexique est explosive. Il existe en effet aux USA une communauté hispanique autonome de plus de 120 000 000 d’habitants, très dynamique, qui s’entendent comme larrons en foire avec les latinos venus du Mexique depuis longtemps, car la langue st commune et chez les 120 000 000 de citoyens hispaniques des USA, la langue principale est celle de Cervantès, les populations sont presque soeurs de celles du Mexique et tout le monde se comprend. Cette immense communauté hispanique US a ses propres chaînes tv, ses propres enseignes, ses propres universités, ses propres banques, ses propres écoles, ses mêmes enseignes commerciales et deviennent carrément étrangères aux autorités de Washington, car personne ou presque n’y parle anglais dans la vie courante… La communauté noire de ces pays hispaniques ne compte pas vu leur petit nombre : 40 millions pour la totalité des USA, dont la moitié du côté des hispaniques. Autant dire rien : aucune influence électorale ni encore moins culturelle. Quant à la
    démographie : la suprématie hispanique est écrasante, le taux de natalité hispanique des USA + Mexique est un des plus élevés du monde. Si le Mexique et la société hispanique US s’unissent, malgré leur suprématie financière et militaire, les USA minoritaires ne tiendront jamais le coup. L’ethnie hispanique n’est pas comme la noire : il existe une culture castillane, une vraie civilisation castillane, dont la langue est la troisième du monde en terme d’habitants. (Classement : Anglais—>Chinois—->castillan loin devant les suivants. Le monde arabe n’est pas uni de par sa langue (il existe 17 versions du Coran et 17 langues arabes. Quand un ambassadeur marocain par exemple rencontre un ambassadeur pakistanais ou Jordanien, il faut un interprète…..)

    En gros, les français peuvent s’entendre avec la moitié sud des USA, mais sont aux antipodes de la mentalité des USA de Beiden. Aucune véritable amitié n’est possible, sachant que l’écrasante majeure partie de l’ethnie des USA de Beiden est d’origine allemande.

    Tout cela forme un ensemble instable gros de beaucoup de dangers, donc il serait impardonnable et déraisonnable de parier sur cette nation. Notre avenir à nous, si nous en voulons un, est dans un ensemble culturellement divers mais dont le fond ancestral est globalement homogène et cohérent, allant de Brest à Vladivostock, qui intègrera une composante sud moins
    étroitement ; (Italie du Sud, Espagne du sud,Grèce , Albanie, sud de l’ex-URSS…..Sans une intégration poussée (seulement sous forme de confédération souple respectant les identités locales), notre avenir se dissoudra dans un immense Hong-Kong de type Babel,ne nous laissant aucun espoir. Même si ce sera dur, nous devons à tout prix trancher le cordon ombilical Europe de l’ouest-USA don nous risquons fort de crever. La Russie, depuis la fin de l’aventure napoléonienne, ne nous a jamais été hostile, malgré le couac stupide de la Guerre de Crimée. La loyauté de la Russie avec nous a été irréprochable en 14-18,ce serait un crime de l’oublier, ce pays a eu autant de victimes que la France et malgré l’interruption consécutive au coup d’Etat de Lénine en octobre 1917, il n’a cessé de nous être fidèle.

    Voyez l’action du président Poutine ; sans lui les USA n’auraient aucune retenue et tout le Moyen_Orient élargi serait aujourdhui en guerre ouverte. Notre salut ne pourra venir que d’un tel basculement historique.

    • Je réponds ici collectivement aux nombreux lecteurs qui m’ont répliqué que l’URSS nous a lâchés avec le pacte germano-soviétique du 23 août 1939.

      Bien sûr, ce pacte a été l’étincelle qui a mécaniquement déclenché la
      poudrière, aussi implacablement que l’attentat de Sarajevo 25 ans auparavant.
      Mais à y regarder de près, nos responsabilités sont impardonnables dans cette affaire.

      La réalité de l’URSS à l’époque, nouvel état dirigé par Staline, était, obsessionnellement, d’écarter le plus longtemps possible la nouvelle guerre générale que tout le monde voyait venir suite au réarmement phénoménal de l’Allemagne nazie. Staline a eu tous les défauts que vous voudrez (et on ne peut guère m’accuser de l’avoir jamais idolâtré !), il n’était pas fou, et savait bien qu’une nouvelle guerre après les immenses troubles mortels de la dékoulakisation qui faisait suite à une longue et massacrante lutte entre Rouges et Blancs, provoquerait des misères affreuses et de nouveaux massacres dans les rangs russes. Il a donc cherché, logiquement, à nouer des alliances propres, au moins provisoirement, à écarter de la Russie cette nouvelle guerre. Or, il a en priorité cherché de tels accords avec la France, cela ne se dit jamais hors des bons livres d’Histoire. La France, hypocrite comme trop souvent, ne lui a pas dit non tout de suite. Staline aurait signé sans hésiter tout traité de protection et secours mutuels réciproques, entre la France et l’URSS de Staline, contre toute agression nazie. Notre diplomatie a consisté à  »promener » Staline en lui laissant espérer un tel traité, mais sans s’engager immédiatement. La vérité est que la patience de Staline a été mise à rude épreuve. A la fin, Staline a fini par comprendre que la France jouait un double jeu pour ne pas déplaire à son alliée exigeante l’Angleterre, tout en laissant espérer aux soviétiques un tel arrangement.

      Il faut d’ailleurs noter que ce double jeu a été joué aussi avec Mussolini. Ce dernier avait instauré en Italie un fascisme d’opérette. Le Duce était féru de la splendeur romaine passée, il se piquait d’érudition là-dessus. Cet homme n’aimait pas du tout les nazis, dont il redoutait la brutalité et dont il se méfiait, car Hitler avait ses propres vues sur le Tyrol…..donc les français ont joué avec l’Italie  »fasciste » une sorte de double-jeu parallèle à celui avec Staline. Laval avait parfaitement compris tous les dangers de ces deux double-jeux, mais il n’avait pas la main face aux maîtres de la France qui privilégiaient avant tout l’alliance avec l’Angleterre.

      Le résultat fut double (c’est la rançon quand on se laisse entraîner dans des double-jeux) : d’une part, pour ne pas risquer de se retrouver ennemi d’Hitler, Mussolini finit par accepter, la mort dans l’âme, la politique de l’Axe, qui le liait à Hitler, uniquement pour ne pas se retrouver dans le camp des ennemis des nazis. Et Staline, parallèlement, en eut assez des tergiversations françaises, et pour écarter de son pays, l’URSS, une guerre immédiate comme celle qui menaçait de façon évidente la Pologne, il donna l’ordre à son ministre des affaires étrangères Molotov de signer le pacte que lui proposait depuis quelque temps Ribbentrop, en lieu et place d’une alliance avec les  »démocraties ». Staline tint à participer personnellement à cette signature, qui eut lieu rondement !

      Je précise aux lecteurs de ce site que toutes les preuves de ce que j’expose ici sont développées avec tous les détails désirables dans le tome 5 de l’ouvrage  »Les responsabilités des dynasties bourgeoises » d’Emmanuel Beau de Loménie, ouvrage aujourd’hui difficile à trouver, que je possède depuis 55 ans, et dont j’ai fait trois lectures complètes des cinq tomes tant il m’a passionné (on ne peut pas être le même homme avant et après avoir lu ça….). L’auteur insiste sévèrement, avec des détails navrants, sur les double-jeux que j’explique ici, et les décompte à charge contre nos dynasties bourgeoises françaises et à décharge envers les dictateurs Staline et Mussolini. Ces palinodies lâches et lamentables furent l’une de plus terribles manifestations de la trahison de ces  »élites » envers nos Poilus qui s’étaient battus comme des lions en 14-18 sous la promesse solennelle que cette fois-là, ce serait la  »DER des DER »….et l’auteur conclut  »tous ces sacrifices pour en arriver à ce triste vendredi 3 septembre 1939, vers 17 h, moment désespérant où la France en fut réduite, malgré les avertissements de Daladier, qui avait prévenu que nous ne serions pas prêts à affronter Hitler avant fin 1941, en fut réduite, donc, à déclarer la guerre à Hitler parce que l’Angleterre voulait cette guerre tout de suite sauf à nous considérer comme des amis des nazis….nos bourgeois au pouvoir comprirent trop tard la nasse où ils s’étaient fourrés, et tentèrent l’impossible pendant trois jours ! (l’Angleterre, pour nous forcer la main avec le Jeu des Alliances, avait elle-même déclaré unilatéralement la guerre à Hitler le premier septembre 1939, et nos diplomates ont tout essayé pour obtenir des arrangements de la dernière heure qui évitaient la guerre immédiate, c’est incroyable tout ce qu’ils ont essayé, jusqu’à demander l’entremise de Ciano, le gendre de Mussolini, bref, la totale ! Beau de Loménie avait bien raison : en contemplant le beau résultat de leurs atermoiements de lâches, nos chers bourgeois ont-ils pensé un seul instant à tous ces Poilus, morts à un sur trois parmi les moins de trente ans, qui montaient à l’assaut de Fort Douaumont et autres lieux célèbres, gorgés de gnôle, en partant à 100 pour revenir à 20 ?
      Notre pays, militairement le plus puissant du monde jusqu’en 1928, qu’a-t-il fait de sa Victoire inespérée si chèrement gagnée ? telle est la vraie question qu’il faut se poser devant le désastre du 3 septembre 1939 au lieu de chercher des poux dans la tête de Staline et Mussolini, aussi victimes l’un que l’autre de l’incapacité de la France à bien gérer sa victoire avec justice et discernement.

      Pour mémoire à ceux qui seraient mécontents de mon texte :

      Hitler avait réussi (ça vaudrait le coup de regarder les détails) à former une armée monstrueuse de….8 millions d’hommes bien armés, bien équipés et sachant se battre (*). Ce sont ces 8 millions d’hommes qui, alignés de la Mer Baltique à la Mer Noire, ont attaqué l’URSS début juin 1941. Sur les 20 millions de russes estimés tués entre 1941 et 1945, on admet que la moitié le furent suite à ce choc titanesque de juin 1941. Mao Tsé Toung, au faîte de sa puissance, malgré une dictature terrible, n’a jamais réussi à monter son armée à plus de 4 500 000 combattants….malgré un peuple de 500 000 000 d’habitants, alors qu’Hitler n’avait eu que 80 000 000 d’allemands pour former son armée…..

      (*) L.F. Céline, dans  »Bagatelles pour un massacre », raille en ces termes les va-t-en- guerre à la Malraux qui rejoignaient la guerre d’Espagne :

       »(….)…la guerre d’Espagne tout de même….c’est une drôle de guerre…on y entre et on en sort comme dans un moulin !…..les vraies guerres sont celles d’où l’on ne revient pas !….. comme celles, par exemple, avec la vraie riflette, contre du soldat allemand bien entraîné ….(…)  »

  3. La Russie ne sombrera pas à cause de ces cinglés. Elle a vaincu Hitler et sa valeureuse Wehrmacht, première Armée mondiale de l’époque. Ce ne sont pas quelques centaines de milliers de fanatiques religieux sous équipés par rapport à l’Armée russe, qui vont envahir et détruire la Russie. C’est vrai qu’il ne faut jamais sous estimer un ennemi et qu’ils sont très forts sur leur territoire, mais de là à conquérir la Russie, il y a de la marge.
    Quand aux conséquences pour l’Europe, c’est vrai qu’elles risquent d’être sanglantes.
    Au risque de paraître cynique, je pense, qu’hélas, c’est peut être le prix à payer pour que les Européens se réveillent politiquement et prennent enfin leur destin en mains en faisant disparaître de la surface de leur sol, si possible de manière pacifique, toutes les ethnies africaines et d’Asie centrale présentes chez eux. En ce qui concerne les récalcitrants, j’ai des projets que certains pourront juger très durs. A ces derniers je dirais qu’ils peuvent rester à contempler leurs bougies et leurs nounours en chialant. Ce ne sont pas les gens de nos peuples que je veux faire pleurer, mais leurs ennemis.
    La chose qui m’inquiète le plus, est que ni le RN ni VPF (Mouvement des généraux retraités candidat à la présidentielle) n’envisage l’expulsion de toutes ces populations totalement étrangères à notre façon de penser, à nos coutumes et notre mode de vie.
    Ils déclarent qu’ils veulent les intégrer, alors que mes camarades et moi, voulons les expulser.
    Si on examine ces deux options opposées, on s’aperçoit que l’intégration à déjà été tentée à maintes reprises et qu’elle a conduit à un échec retentissant que chaque personne honnête ne peut que constater aujourd’hui. De plus, les flux énormes d’envahisseurs vont nous submerger de façon mathématique, donc à coup sûr, grâce à l’arme démographique dont peu de gens osent parler. Les naissances sont environ trois fois supérieures chez les immigrés que chez les autochtones : Y a bon les allocations payées par le travail des Européens.
    Bref, je vois un avenir très sombre pour la plupart des pays européens. En fait, il n’est pas nécessaire d’être le prophète Jérémie pour prédire la submersion totale d’un pays comme la France, où le peuple originel, héritier naturel de ses ancêtres qui ont fait notre Patrie, deviendra un pays de mulâtres, de bâtards. Ceux qui refuseront ce sort ignoble devront quitter le pays et seront remplacés par ces peuplades barbaresques.
    Voilà où nous en sommes.
    Si pour sauver notre peuple il est indispensable de faire couler des flots de sang, mes camarades et moi, sommes déterminés à ne pas nous en montrer avares. Non seulement avec celui de l’ennemi qu’il faudra « bouter » hors de notre territoire, comme nos pères et nos grands pères ont fait avec les boches, mais nous aurons une sévérité encore plus grande envers tous les infâmes traîtres qui les ont encouragés et les ont aidés à nous envahir. Vous l’aurez compris, mon principal espoir demeure la guerre civile, ou chacun devra se révéler celui qu’il est vraiment : Traître et lâche, ou, au contraire, d’une bravoure fanatique et d’un dévouement sans limite pour son peuple.
    Cette phrase connue sera pleinement d’actualité : « Celui qui n’a pas tout donné, n’a rien donné ».
    Compte tenu de ces éléments je suis très pessimiste pour l’avenir de mon peuple, et je crains que tous les sacrifices consentis par les hommes, presque tous morts au combat depuis des générations, et les femmes de ma famille, aient été vains au final.
    En conclusion, je dirais que je doute d’une vie quelconque après la mort, et pour moi c’est tant mieux, car je me vois mal devoir me présenter en vaincu, malgré tous les combats que j’ai pu mener, devant les mânes de mes ancêtres.

    • Remarquable commentaire! Si on pouvait se contacter par télégram par exemple? Les bonnes volontés prêtes à se bouger *doivent* se rapprocher…

      • Bonjour,
        Je suis toujours prêt à échanger, mais je n’ai qu’un compte fessebouc (Daniel Daflon) et il a été suspendu pour un mois parce que j’ai écrit un seul mot: Mêki. L’abus est vraiment manifeste parce que ce mot ne veut rien dire.
        A bientôt… et tous unis pour la Patrie.
        En fait je voulais savoir si leur robot détectait la phonétique des mots. La réponse est « oui ».

  4. CE qui m’intéresse le plus en ce moment, hélas, c’est qu' »ils sont en train de brûler la France que nous aimons. Malgré tous les bruits qui courent ici et là, je commence à croire que les satanistes US ont gagné la partie. Du coup ça me fait froid dans le dos car le projet de dépopulation forcée va AUSSI nous concerner, les instigateurs prennent leur temps…. pendant que les français frétillent à chaque élection, de deux ou trois ans en deux ou trois ans, les satanistes préparent leurs coups vingt ans à l’avance. Quand les français se verront ségrégationnés à bloc, pucés et vaccinés à bloc avec plus de 20  »vaccins » à la naissance, et enfermer dans des camps urbains géants d’où ils ne pourront sortir que les pieds devant, ils n’auront même pas assez de mémoire pour imaginer une autre vie, et macron sera loin et oublié alors que cette situation aura pu s’installer grâce à lui.

  5. Je n’ai pas oublié les images de la fuite de des US à SAIGON, pendant que quelques divisions sud-vietnamiennes se battaient courageusement sans avoir jamais l’appui aérien des US poourtant présent au large des côtes.

    N’oublions pas la France qui a livré les Karhis au FLN ni la France qui a lachement abandonné les Hmongs en Indochine,

    Pas fier d’être français …

    Et les gogos qui se vautrent dans l’OTAN ne comprendront que quand les Yankees et Rosbeefs décampeeront après avoir cherché noise à la Russie.

    Vae victis.

  6. L’impérialisme tentera d’expérimenter en Afghanistan l’intrusion intérieure de dirigeants classés par lui comme possibles et futurs corrompus ! Et si possible en évitant des coups d’Etat sanglants ? C’est ainsi que l’impérialisme fit tomber des Dirigeants Révolutionnaires en Amérique-Latine notamment: au Guatemala, au Honduras, au Salvador, en Equateur et la tentative avortée en Bolivie grâce à la mobilisation du Peuple pour gagner à nouveau le pouvoir à un
    Gouvernement Progressiste par le suffrage Universel! Ceci rappelé pour bien prêter l’attention aux agissements hypocrites de l’impérialisme toujours prêt à sortir de ses cartouches de complots en un autre sens si l’un n’a pas fonctionné comme il le pensait ! Se rappeler que le capitalisme est toujours en recherche pour coûte que coûte ne pas perdre ses pouvoirs politique et économique , aussi empêcher les Peuples de retrouver leur Souveraineté.

  7. je pense également comme vous que les USA auraient dû , après le 11 septembre 2001 , soit ne rien faire , soit aller jusqu’au bout avec les terroristes càd les supprimer purement et simplement , comme les russes le font avec leurs ennemis, car c’est la seule solution pour s’en débarrasser .Il faut être pitié sinon on est perdant .
    je ne crains rien pour la Russie , elle saura se défendre , mais concernant l’Europe , c’est autre chose .L’avenir nous le dira !

  8. La fuite des US est tout à fait logique dans leur démarche politique et impérialiste. Avec les anciens moudjahidines ils ont fait fuir les russes de ce pays de malheur(erreur-faute Brejnévienne en son temps pour défendre la société communiste de type Soviètique)et installer les Talibans au pouvoir de 1996-2001 qui ont massacré en masse.Puis revirement ils ont déclenché une nouvelle guerre avec la complicité de l’OTAN au nom de la lutte contre le terrorisme et Ben Laden.Comme au Vietnam en son temps ils ont mis en place un gouvernement fantoche et corrompu par les dollars jeté dans un puits sans fond.Et maintenant ils fuient la queue entre les jambes laissant de nouveau les talibans reprendre le pouvoir sans même un coup de feu. Cette méthode stratégique de guerre est liée au système militaro-industriel US qui a besoin de tourner en fabriquant des armes de toutes sortes à utiliser pour que le système continue de vivre et de nourrir la caste militaire avec ses milliers de généraux carriéristes qui ostensiblement arborent une flopée de médailles gagnées on ne sait où ….Les Généraux russes doivent rire quand on les critiquaient sur leurs médailles au temps soviétique. La lutte pour la démocratie ne se joue pas à coups de mitraillettes ou de drones …Elle se joue sur le développement économique,culturel et social comme le font les communistes chinois et vietnamiens. Le peuple américain doit réagir et se débarrasser de cette clique militariste qui va d’échec en échec depuis la guerre de Corée. Plus de 40 millions d’américains dorment dans la rue , la drogue est partout ainsi que les armes à feu dans ce pays avec les tueries qui vont avec . Alors l’argent dépensé par les militaires à fonds perdus devrait être utilisé pour en finir avec la misère comme le font encore une fois les chinois avec succès. L’Amérique doit s’interroger sur son rôle et son avenir et se débarrasser de cette clique dirigeante corrompue au sein des partis Démocrate et Républicains. »La guerre c’est une bêtise où des gens qui ne se connaissent pas se tuent au profit de gens qui se connaissent et qui ne s’entretuent pas » (ex: le gouvernement fantoche afghan qui a fuit sans tambour ni trompettes avec le pognon comme Ben Ali en Tunisie avec la complicité US). La guerre c’est toujours du pognon qui est en jeu , les révolutions populaires parfois troublent ce jeu malsain mais les hommes sont souvent peu vertueux dans l’histoire humaine ???? L’histoire est pleine de massacres , du néolithique à nos jours et ce n’est pas fini ; et la terre continue de tourner avec un soleil de plus en plus brûlant qui dévorera cette humanité irresponsable et cupide …

  9. Rien à ajouter à l’article. Tout est dit, tout est montré, tout est explicite.
    La messe sera pour bientôt!
    Les sans couilles ricains et européens mourront quand même sans couilles.
    Quant à la Russie, je me marre à l’avance! Les Spetsnaz seront aidés, si nécessaire, par les gens du peuple, enfants patriotes compris! Les enturbannés iront vite se faire les 72 verges qui les attendent au bordel d’Allah le Gland.
    Faut pas chatouiller l’Ours russe!

  10. Vous semblez oublier un des plus fameux exploits US : celui contre Saddam Hussein.C’est une des plus tristes souvenirs de ma vie. En 1990, je savais déjà tout. J’étais tellement choqué par cette guerre portant le nom poétique de  »Tempête du désert » que je n’ai pu m’empêcher d’écrire une simple lettre, d’une courte page, que j’ai distribuée à un très petit nombre d’exemplaires.
    J’y écrivais entre autres, en conclusion, :  » ce qui vient d’arriver en Irak, ne nous leurrons pas, cela arrivera plus ou moins vite à la France ».

    Ma petite lettre a eun un effet immédiat : en mpins d’une heure, j’ai été entouré par des bons français super bien habillés, très jeunes, que je ne connaissais pas qui vociféraient contre moi à me rendre sourd, je ne pouvais pas en placer une. La haine contre moi es était palpable, inoubliable ; mon crime,je ‘l’ai vite compris, était d’avoir critiqué cette folie de  »tempête du désert, et surtout, d’avoir déploré que la France y ait immédiatement envoyé un bataillon en signe de solidarité avec les USA dans cette guerre déclenchée par Bush.

    Je me souviens, à la bibliothèque, d’avoir vu trois étudiants irakiens effondrés,catastrophés, qui semblaient se comprendre sans avoir besoin de parler. Je leur ai, dit, en français bien sûr, (mais ces étudiants parlaient un excellent français) ça m’est sorti tout seul :  »je partage votre tristesse et votre humiliation », j’ai bien vu qu’ils m’en ont été reconnaissants…..

    Alors pour ceux des lecteurs de ce site trop jeunes pour savoir, je me permets de donner quelques clés qui feront comprendre pourquoi j’étais si triste, au bord du désespoir.

    En 1974-75, Jacques Chirac, nouveau Premier Ministre de Giscard d’Estaing, a accompli une mission vitale pour la France. En préambule, rappelons que malgré l’arrachage en règle,parles anglo-américains en 1959-1960 de la province du Koweit aux irakiens,l’Irak possède encore des réserves de pétrole presque aussi importantes que l’arabie saoudite. Et l’Irak n’était pas, comme l’arabie, une chasse US bien gardée par 5000  »princes ». Sadam Hussein entendait bien faire profiter le peuple irakien des richesses pétrolières irakiennes, ce qui excluait une mainmise absolue de son pétrole par les USA du type de la mainmise sur l’arabie saoudite. Ce qui laissait à la France une marge de manoeuvre pour tenter notre chance face à la  »crise’ du pétrole de fin octobre 1973.

    La Frane, grâce à la faste période gaulliste 1959-1980, qui s’est prolongée partiellement jusqu’en 1997 (*), possédait déjà un excellent savoir-faire dans le domaine du nucléaire civil, notamment celui des centrales électronucléaires.

    Chirac accomploissaitv pour les français une mission délicate : troquer du pétroe à un prix le plus,correct possible contre de la technologie de pointe, notamment l’électronucléaire. Il a donc vendu aux irakiens une centrale électrique prototype, d’une puissance de 75 MW, en plein coeur de la partie désertique de l’Irak, un endroit nommé OSIRAK. Il était entendu que les français assureraient la maintenance et le contrôle maois formeraient des techniciens irakiens capables de maintenir,sinon de construire,des centrales plus ambitieuses, c’est-à-dire de puissance nominale entre 800 MW et 1000 MW. L’affaiire a été rondement menée, etv couronnée de succès. Le centrale a produit des premiers MW en 1978 et durant sa courte vie, elle ‘na pas connu un seul pépin même minuscule. Ce prototye était un bijou, hautement prometteur.
    mMaintenant, lisez bien la suite car ne comptez pas sur UN SEUL des mebmvres de l’actuel gvnmt français pour tolérer que quiconque en parles sur leurs médias hypercensurés. Et comptez encore moins sur les écolos, eux qui passent leur temps à terroriser les braves gens avec le risque nucléaire : »houlàlà ! tu te rends compte en cas de guerre, si des bombardements détruisent une centrale nucléaire, snif snif snif  »une bombe atomique  »civile qui exploserait, aïe aïe aïe, houhuouhuou, maman, ! maman ! ach ach quelle saleté ce nucléaire,luttons, luttons avecles braves écolos pour éloigner de nous ce danger mortel…(etc)…… ».
    Ne comptez pas sur les écolos qui savent à quoi, s’en tenir. Ils cachent ça pire que les gardiens deFort Knox.Car cette centrake d’Osirak a empêché le US, et eur allié indéfectible ISraël de dormir. A peine en foictiononement, ils ont commence elurs plans de faisabilité. Etcette fiasabilité a abouoti à un feu vert : un 1981, seize bombes militaires chacune renfermant chacune une énergie explosive d’un ordre de grandeur juste au-dessous de la bopmbe H d’Hiroshima furent larguées par Tsahal sur le site d’Osirak, en seize raids qui rasèrent entièrement la centrale, il n’en est resté qu’un terrain plat come la main. Aucun nuage presque pas de radioactivité. PERSONNE N’EN A PARLÉ DANS LE MONDE OCCIDENTAL. Mmieux : jusqu’en 2017, des sites très détaillés avaient etev postés surn kle web, à accès libres mais si peu conus que cette liberté n’avait acune importance. En revanche,depuis l’arrivée de macron au pour, voir,ces sites in été réduits à une misère où on ne par le même plsun de ces raids 100 % militaires de bombardement de la centrale.

    Toutefois, Saddam, nousavait déjà livré beaucoup de pétrole à un prix intéressant, qui a beaucoup compté pour les français qui ont beaucoup moins souffert de la crise de 1973 que leurs voisins européens. Avant le coup d’arrêt très dur de la seconde crise du pétrole de 1979, la France était en train de rattraper rapidement son niveau d’avant 1973, c’est dire ! Il était donc juste et urgentd ed édommager Saddam Hussein. ce futv chose faite assez honnêtement par Mitterrand puis après 186 patr CHirac d redevenu Premier Minnistre. On reconstruisit non une centrale nuccléaire mais un center d’étude atomiques civiles à une vingtaine de km de Bagdad purn former des ingénieurs capables de maintenir une bone centrakle nucléaire scilide de plusn de 500 MW sans danger pour personne ni possiblité de dériver vers des productions militaires.
    Devinez ? ce centre, à peine construit, fut à nouveau bombardé et rasé, pire qu’Osirak, toujours par l’armée israélienne.
    La Farnce ‘na jamais demandé d’indemnisation à perslonne pourn ce carnage d’Osirak doublé de celui du centre près de Bagdad. Quantv à, Saddam, après avoir bien servi les projets US en au Moyen Orient avec la longue et massacrante guerre Irak-Iran, il a tenu vaille que vaille, en proscrit misérable vers la fin, jusqu’au jour de décembre 2003 où il fut arrêté, puis tué peu après…..

    NOTES

    1) note (*)L’arrivée de Jospin au pouvoir a fait bien plus de mal aux français quecelle de Mitterrand en 1981. Ce troskiste diabolique a vendu la destruction de Superphénix contre un plat de lentilles électoral avec les Verts. Sans ce crime, nous serions aujourd’hui aussi indépendants des USA que la Russie de Poutine, et nous serions 100 % à l’abri des crises énergétiques récurrentes, pour des siècles. Il a démoli l’enseignement des sciences exactes en France, il a accablé la classe moyenne d’impôts en faisant un mal fou aux familles françaises, il a posé les jalons dune dictature de gauche bolchevik, notamment avecv un régime de terreur pour les aplications des catastrophiques 35 heures (les flics comptaient les fenêtres des entreprises encore éclairées après les heures de travail légal).

    2) Rus réinfo pourrait peut-être nous donner des détails sur la troisième centrale nucléaire bombardée par les iraéliens il y a quelques années en Syrie. Par qui avait-elle été construite ?

    3) les écolos font croiore aux gogos qu’uen centrale nucléaire gfrançaise peut exploser comme unen bombe A. C’es physiquementv Impossible etv les raids d’Iraël que je relate le démontrent? Voici pourquoi : les deux isotopes principaux dunplutonium sontv le 239 et le 240; Le 240 estvaussi stable quen le pl:om, seul le 239 peut avoirnd es pplications militaires. Or dans les centrakles fra,nçaises tout est calculé mlurn que le Pu 239 spot très très vite étouffé parc la roduction du 240. POur modofier une centrale française afin qu’elle produise du Pu 239 il faudrait changer le; coeur, donc démolir la centrale. Ecolo menteur = écolo salaud.

    4) j’ai lu très vie que récemment, des représentants des millirdaires US auraient proposé au chef de la Biélorussie de couler leur économie, confiner le peuple et entamé des campagnes de vaccination par le Pfizer, en échange d’énormes capitaux permettant de mettre sur pied une dictature totalitaire mondialiste. Rus Réinfo peut-il confirme ou infirmer ces bruits? selon ces mêmes bruits, le chef biéolrusse a non seulement rejeté ces propositions avec fierté mais proclamé sa solidarité avec Poutine. Je suis trop peu informé pour en dire plus, donc je ne fais là que poser des questions.

    • « Je suis si vieux que j’étais déjà né quand Hitler était encore vivant » (Ed. Limonov) donc je connais bien toute cette histoire. Le bombardement d’Osirak a tué un ou deux (?) ingénieurs français. L’entité sioniste criminelle ne reculant devant rien car se sachant au-dessus de toute sanction, rien ne l’arrête. Pour ma part je soutenais l’armée soviétique (tout en n’étant pas communiste!) contre les arriérés afghans. Cette guerre inutile a ruiné l’URSS. Au moins son armée a quitté la tête haute un pays dont elle maitrisait encore la plus grande partie stratégique. Une vieille amie qui a connu Kaboul au début des années « 50 » me disait que c’était une belle ville, mais dans le pays profond, c’était les burqua. Les russes ont bien tenté d’élever l’alphabétisation (y compris des femmes)mais franchement l’atavisme religieux est un boulet. L’aide des USA (Reagan) aux « talibans » en missiles Stinger a été déterminante, les hélicoptères de combat ont perdu la maitrise totale du ciel. A cette époque, il était de bon ton de soutenir les islamistes contre les méchants soviétiques.

      • Merci, oncle Jo.Je savais que le bombardement d’Osirak a tué des français mais sans avoir, de détails.Merci de votre confirmation et merci de votre momentd e vérité sur la véritable action des soviétiques En Afghanistan. Cetteaction était, intentionnellement,humanitaire authe,ntique envers le peuple Afghan qui souffre d’une arriération déplorable des textes religieux due à une interprétation des plus obscurantistes de la planète .

        Je vous approuve d’écrire que les soviétiques sont sortis de ce bourbier la tête haute.

        N.B. j’étais déjà, né et je commençais à avoir, pas mal de conscience quand Hitler était encore vivant. Rien qu’avec me souvenirs perso de la période 1942-1945, j’aurais tout livre à écrire, dont le contenu paraîtrait ahurissant à la plupart des lecteurs.

  11. Le pire , c’est que les fiottes de l’u e emboitent le pas des fiottes u s ; tous ces énergumènes sont une honte immense pour l’humanité !

  12. On sait déjà que ces fous ont tué, pillé dans les villes et villages reconquis ! La Russie ne doit pas se laisser marcher sur les pieds et ne pas hésiter à utiliser les moyens technologiques et armes dont elle dispose ! Le vieux adage latin  » si vis pacem para bellum » doit être de mise .

    • A part exterminer les talibans jusqu’au dernier , je ne vois pas d’autre solution . Mais le pb , c’est qu’il y a toujours possibilité de conversion totale d’un afghan standard en taliban .Règle qui reste valable pour les muz en général . Encore une fois , l’islam « modéré » est un islam endormi , et l’islam « radical » est un islam en mouvement . Il y a une foule d’ouvrages utiles sur l’islam , mais je recommande le dernier d’Annie Laurent : « L’islam » . Indispensable pour ne pas s’en laisser compter . Cela dit , une société anomique
      , immorale et sans Dieu ne peut pas espérer gagner sur l’islam , système satanique pseudo-théocratique .pourquoi « satanique » ? Parce que , comme St Jean l’Evangéliste (« le théologien » comme on dit ds l’orthodoxie) disait du « prince de ce monde » , le shatan (principe perse), l’obstacle , il est « homicide et menteur dès le commencement » . L’islam a-t-il d’autres qualités ? je vous le demande … Le « catholicisme » romain ayant délibérément pactisé avec l’islam , et cela a commencé , hélas , avec JP II (le fameux baiser au Coran) , si on veut rester ds le christianisme , il ne reste plus que l’orthodoxie . Russe si possible , car du côté de Constantinople , c’est la compromission totale avec les USA et les nazis de Kiev , bravo !!
      En outre ,et pour revenir aux objectifs de la prochaine guerre en Afgnanistan , il faut exfiltrer le plus possible de femmes . La partie qui gagne le coeur et l’esprit des femmes , cette partie là aura gagné .Mais si on veut limiter nos pertes , on ne pourra pas éviter de recourir à des gaz incapacitants , et ce , quels que soient les cris d’orfraie des collabos « occidentaux » ….

  13. depuis leur existence les usa ont tout brûlé devant eux les amérindiens exterminé par la faim, les mexicains au quels ils ont prix 3 états la guerre de sécession et depuis, toutes les guerres en Asie, en Afrique, au Moyen Orient, des fils de prostituées et de repris de justice à la base sans morale, sans âme dénués de tout sentiment. chez eux, pas de Mère Térésa, pas de Gandi,pas d’Abbé Pierre, pas de Saint Vincent de Paul mais des Bonnie and Clyde. des Billy the kid, des Buffalo Bill etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.