La terrible persécution des homosexuels en Russie

Autant vous le dire tout de suite, le titre « La terrible persécution des homosexuels en Russie » est ironique et ce petit article a justement pour but de rétablir la vérité sur la situation de ces personnes en Russie.

Disons le d’entrée, chacun est parfaitement libre en Russie d’avoir les goûts sexuels qu’il souhaite tant que ca ne concerne pas les mineurs. Il y a donc des hétérosexuels, largement majoritaires, et des homosexuels, largement minoritaires. Ces derniers ne sont ni pourchassés, ni fichés, ni battus, ni emprisonnés, ni ni ni, pour leur orientation, contrairement à ce que la propagande occidentale veut faire croire.

Nous commençons une série de publications sous la forme de « fiches pratiques » concernant la Russie, réalisées par un intervenant extérieur, Boris Guenadevitch Karpov vivant en région de Moscou.

En fait l’évolution des moeurs en occident fait que l’homosexuel y est présenté comme une personne moderne, et l’hétérosexuel comme une personne rétrograde. Les lobbies homosexuels, très actifs en Europe, font un énorme travail de sape de la société depuis des années et leurs efforts portent puisqu’aujourd’hui des lois protègent les homosexuels au détriment des hétérosexuels. Dites par exemple « sale homo » à un homosexuel et vous serez pousuivi en justice et condamné. Mais dites « sale hétéro » à un hétérosexuel et aucune poursuite ne sera engagée. Les homosexuels sont presentés par ces lobbies, dans ces pays, comme les victimes permanentes des « homophobes » (une nouvelle désignation à la mode) et cela permet aux homosexuels d’exiger du gouvernement de satisfaire leurs caprices dans quasiment tous les domaines. Les lobbies LGBT (homosexuels) ont par exemple imposé à certaines municipalités européennes de peindre les passages protégés dans la rue aux couleurs « arc en ciel », leur symbole. Ils exigent que les affiches publicitaires qui, avant, montraient un couple traditionnel, à montrer maintenant des « couples » homosexuels, comme dans cette réclame de préservatifs.

Alors qu’on n’a jamais vu de « manifestations hétérosexuelles », les homosexuels organisent les célèbres « gayprides » où ils paradent dans leurs tenues de combat (!) faisant d’ailleurs douter de leur bien-être mental. Mais attention, dire ceci en Europe peut vous coûter une condamnation pénale!

Madrid, 2013

Une activité beaucoup plus sérieuse des lobbies LGBT consiste à inséminer dans la Société les idées que finalement, l’homosexualité est la « norme », et l’hétérosexualité une erreur de la nature. Aidés par les syndicats et associations gauchistes (on dit « progressistes »), ils font un véritable travail de sape de la société occidentale qui se traduit jusqu’à des livres pour enfants faisant les louanges des homosexuels, sans parler bien entendu des « théories des genres » qui sont une véritable négation de l’Ordre Naturel. La mise en pratique se traduit alors par la légalisation des mariages entre homosexuels et la possibilité d’adoption d’enfants par des couples homosexuels.

Le but ici n’est pas de critiquer ceci, après tout chaque Peuple est libre de se suicider.

En Russie donc, les citoyens ne vont pas chercher midi à 14 heures. Pour eux l’Ordre Naturel existe et donc la « norme » pour un couple, c’est un homme et une femme. Mais pour la petite minorité qui préfère respecter un autre « ordre », aucun problème, les gens sont libres. Par contre aucune préférence ne leur sera donnée, ni aucun avantage accordé. Ils seront considérés comme la minorité qu’ils sont, et comme dans toute Société « normale », si la minorité a des droits, on fait passer la majorité avant.

Aucun droit particulier donc, mais le droit de vivre entre homosexuels chez eux. Il y a également dans les grandes villes des clubs qui leur sont réservés, et ou ils sont libres de faire ce qu’ils veulent.

Par contre, au vu du résultat de la propagande homosexuelle en Europe comme décrite plus haut, le gouvernement Russe a décidé il y a quelques mois d’interdire non pas le droit d’être homosexuel, mais la propagande homosexuelle à l’attention des mineurs. Concrètement, nous protégeons nos enfants et estimons qu’ils ne doivent pas être soumis à une quelconque tentative de manipulation par quelque lobby que ce soit. C’est pour cela que par exemple les « gayprides » sont interdites en Russie et que ceux qui prétendent violer cette interdiction sont arrêtés et poursuivis en Justice.

A ce sujet, on constate que les lobbies LGBT européens en particulier sont très désireux d’imposer (!) leurs gayprides chez nous. C’est ainsi que quasiment chaque année ils délèguent des élus de tous niveaux, élus homosexuels bien entendu, dans des manifestations d’homosexuels à Moscou et St.Pétersburg. Il est amusant de voir comment les élus et personnalités européens tentent de s’imiscer dans nos affaires intérieures, ceci ne plait d’ailleurs pas toujours à nos citoyens qui, parfois, mettent une bonne raclée à ces personnes. Non pas parcequ’elles sont homosexuelles, mais parcequ’elles se mêlent de nos affaires intérieures. Ceci permet là encore aux homosexuels européens de se poser en victimes, cette fois des « Russes homophobes » (coup double: Contre les Russes, et contre les homophobes!).

Richard Fairbrass, Peter Tatchell, Pierre Serne, Volker Beck

Il est parfaitement clair que nous combattons en Russie toute tentative de ce que nous considérons comme un dévoiement de l’Ordre Naturel, avec les conséquences que cela entraine: Pas de mariage entre 2 personnes du même sexe, pas d’adoption d’enfant pour des couples homsexuels, et bien entendu pas de livres pour enfants faisant l’apologie des homosexuels… ni de passage protégé aux couleurs arc-en-ciel!

Et malgré cela, « nos » homosexuels sont bien là! Un chanteur très populaire, vainqueur de l’Eurovision en 2008, est homosexuel. Mais il ne manifeste pas en bas-résille dans les rues, il fait simplement son métier sans mettre en avant son orientation. Il a gagné l’Eurovision non pas parcequ’il était homosexuel mais parceque sa chanson a été un succès. Ah, n’est pas Conchita qui veut
Certains artistes, certains politiciens, le sont aussi, c’est bien connu mais nous ne les jugeons pas, ils sont libres. Libres, et conscients qu’ils n’ont pas à tenter d’imposer leurs opinions. Il n’y a donc aucun problème pour eux.

Un autre point important, et bien entendu farouchement occulté par les media et gouvernements occidentaux, est le rapport entre homosexualité et pédophilie. Si bien entendu tous les homosexuels ne sont pas pédophiles (comme tous les pédophiles ne sont pas homosexuels) des études ont montré que la proportion de pédophiles parmi les homosexuels est supérieure à celle des hétérosexuels(*). Si les bien-pensants nient farouchement, force est de constater que l’évolution envers la pédophilie dans les pays occidentaux envers va de pair avec la bienveillance envers les homosexuels. Dans quels pays trouvent-on des élus et ministres ayant fièrement revendiqué, publiquement à de nombreuses reprises, leur pédophilie? En France par exemple, pays ou la petite minorité homosexuels béneficie de traitements prioritaires. Dans quel pays trouve t’on un parti politique pronant la légalisation de la pédophilie? Aux Pays-Bas, également un pays où les homosexuels sont une minorité privilegiée. Ceci est une raison supplémentaire pour qu’en Russie, tout en laissant les homosexuels libres de l’être, nous faisions tout pour limiter toute « publicité » envers ce que nous considérons massivement comme une tare. Pour être très concret, un de mes amis est homosexuel. Il ne s’en cache pas mais ne s’en vante pas, ne met pas ceci en avant pour obtenir une quelconque reconnaissance sociale où je ne sais quoi. Je le respecte en tant que personne, mais s’il tentait par exemple de discuter de ses goûts sexuels avec mes enfants, il prendrait immédiatement une formidable raclée. Nous Russes éprouvons une réelle vénération envers nos enfants, qui passent avant tout. Et nous sommes prêts à tout pour les protéger, entre autres de toute contamination morale.

Dans une prochaine modification de la Constitution, il y sera ajouté qu’un mariage c’est une union entre un Homme et une Femme. Cette modification fera l’objet avec d’autres, d’un referendum (reporté pour cause de coronavirus) et il ne fait aucun doute que l’ensemble du peuple Russe l’approuvera massivement. Pourquoi? Car nous sommes un peuple ayant le respect de nos traditions et de nos valeurs ancestrales, et parceque si chez nous les minorités ont leurs droits, leurs opinions ne seront jamais imposées à la majorité.

BGK – Boris Guenadevitch Karpov

(*) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1556756

7+

7 Commentaires

  1. dans ma jeunesse l’homosexualité était une tare on les tabasser avec les années ayant pris un peu de sagesse on les évitent chacun chez soi l’homosexualité n’est pas naturel chez les animaux ça n’existe pas ou très rarement et ils sont rejetés avec vigueur aujourd’hui en France on veut nous faire accepter cette <> plutôt ce vice pour moi ce sont des pervers d’ailleurs ça se voit sur leur gueules mon épouse regardant parfois regardant la télé il m’arrive à l’occasion sur des émissions de lui dire ça c’est des PD et de me répondre comment tu l’as vu ….. la Russie agit avec sagesse Bravo Mr le Président ils sont respectés tant que l’on ne les voient pas personnellement je reste agressif envers cette communauté pire pour les pédophiles ils faudrait les exécuter pas de jugement pour ces vermines la France est devenue un pays de limaces diriger par des malades pervers

    1+
  2. Au risque de deplaîre.Personnellement je n’ai jamais rien eu contre les homosexuel(le)s.Et j’ai d’ailleurs des relations amicales qui y ont.Je dirais même que des hommes homos sont plus respectueux,plus délicats envers les femmes.Bref pas des machos que l’on peut trouver que de trop souvent chez les hétéros. Si des parents aiment vraiment leurs enfants,ils doivent souhaiter leur bonheur avant tout.Qu’il soit hétéro,ou homo.Si en Russie l’homosexualité n’est pas un délit,il est vrai qu’il y a des actes homophobes;Que la société russe est encore très conservatrice.Les actes homophobes existent à travers le monde.Que chacun puisse vivre son affectivité sans être menacé,comme bon lui semble,mais doit respecter celle des autres.

    1+
    • Mais non c’est reconnaître qu’il n’y a pas de différence entre le naturel et le contre nature. Là, il ne s’agit pas de juger voire condamner des individus, mais d’affirmer la loi de la nature. Les passions, les perversions, les déficiences ne pourront jamais la remettre en cause…eh oui, le feu brûle comme l’eau mouille et pour faire naître la vie dans le monde animal, faut un mâle et une femelle. Et aucune phobie, juste une profonde aversion pour cette tare et non pour l’individu que l’on peut plaindre étant sorti du droit chemin de la nature. Pourquoi..? c’est un autre sujet mais pour ouvrir La porte, il semble bien qu’il y ait le péché originel infestant notre nature…

      1+
  3. Bravo ! Soyez fiers d’etre russe et de porter vos valeurs. En UE, nous avons majoritairement les mêmes valeurs mais nous sommes réduits au silence, bâillonnés, toute tentative d’expression contre le lobby nous rend passibles de poursuites judiciaires . Envers différents lobbies d’ailleurs, les ONG pullulent, vampires de nos impôts , des censeurs parcourent le web à la recherche d’infraction à la censure, les ligues, Droits de l’homme etc … Ce n’est pas chez vous que ll’OMS décidera de prendre les enfants … avec l’appui de la police et de l’armée aux ordres « la séparation «  (discours reine d’Angleterre). Que Dieu protège la Russie , le peuple russe et le président Vladimir Poutine. Bientôt Pâques , la cathédrale sera fermée … le 6 janvier fut une belle fête .
    Amitiés de Crance.

    7+
  4. Bravo !! mais que la Russie fasse gaffe , tant que le lobby LGBT existera , ils ne lâcheront jamais rien et n’auront de cesse que de détruire la société comme , hélas , en occident . Faites gaffe . Ne leur cédez rien , pas la plus petite chose , même insignifiante . Ce mouvement est clairement satanique . Un homo non militant , c’est un peu comme un muz « modéré » . Tôt ou tard , il deviendra militant , comme le muz deviendra djihadiste .

    8+
  5. En France, on était arrivé à un point d’équilibre satisfaisant jusqu’à l’automne 2012. C’était d’ailleurs, grosso modo, assez semblable, en moins affiné, à ce qui est décrit pour la Russie dans cet article, sauf peut-être que la famille traditionnelle y était un peu moins mise en avant (je ne juge rien,j’essaie d’écrire un commentaire neutre).

    En France, ce sont les lois exigées à l’automne 2012 par une certaine franc-maçonnerie, dans son acharnement à imposer un libéralisme sans entrave échevelé sur tous les sujets, qui ont créé un désordre catastrophique dont ne se demande quand on s’en relèvera. L’homosexualité en France a toujours été foncièrement discrète, d’autant plus qu’elle concernait une fraction non anecdotique des personnes par ailleurs mariées.D’autrepart, l’arrogance de ceux qui, bien que ce soit illégal, vont s’acheter à prix d’or,parce qu’ils le peuven, des fillettes mises au monde par des femmes peu fortunées dans des pays étrangersn fillettes qu’on achète comme on achète des chiots pourles dresser, et les font enregistrer comme leurs propres filles, est là à son comble.

    Mais le PACS que Jospin a fait voter avait réellement tout nivelé et pacifié.Il n’a fait aucun tort aux familles (des couples homme/femme l’ont préféré au mariage classique) et il avait réussi à ce que la société ne soit plus obsédée par ces questions,tandis que les homosexuels  »normaux »n’inspiraient plus du tout de rejet.

    Le  »mariage » dit  »pour tous » a entraîné une énorme fracture sociale, car il a été une véritable attaque contre la famille homme-femme. Tout est permis pour la dénigrer aujourd’hui, et même pour la haïr. C’est triste à dire, mais la question sociale sous-jacente a beaucoup régressé à cause de ces lois qui ont profondément divisé la société et,il faut le dire, trop souvent vilainement moqué et diabolisé la famille traditionnelle. D’ailleurs de très nombreux homosexuels ont exprimé leur réprobation, affirmant haut et fort qu’ils n’ont jamais demandé ces lois et n’en avaient nul besoin. Ainsi,le bilan global de ce coup de force des lois sur le  »mariage pour tous » est qu’il a fait régresser le statut des homosexuels dans l’esprit de bien des gens qui, avec le PACS, s’étaient habitués sans problème à la minorité homosexuelle. C’est déplorable et malheureusement,il est difficile de revenir en arrière d’un seul coup. La dérive suprême indéfendable aux yeux de 90 % des peuples, est celle de la légalisation des  »mères porteuses », une régression morale inadmissible.

    On en déduit que nos amis russes ont cent fois raison de tout faire pour éviter que la même dérive se produise en Russie. Si de ce point de vue, une opposition plus dure se manifestait pour concéder des droits plus approfondis aux homosexuels, ces russes pourraient alors s’inspirer du PACS français, en l’améliorant pour la question des droits de succession (ce qui avait été fait en France avant les lois de haine du  »mariage pour tous »), sous la condition expresse, écrite dans le marbre d’une loi organique liée à la Constitution, de ne jamais aller plus loin, ce qui serait dans l’intérêt même des homosexuels. L’expérience française, avec l’huile sur le feu sciemment entretenue par les activistes du  »mariage pour tous », est là pour montrer aux russes ce qu’ils ne doivent absolument pas faire s’ils ne veulent pas mettre en danger l’unité de la patrie russe.

    2+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.