Une « premiere frappe » nucléaire Russe?

La nouvelle doctrine nucléaire américaine publiée le 2 février par le Pentagone note que les Etats-Unis préfèreraient ne pas voir la Russie et la Chine comme des adversaires, et espèrent plutôt des relations stables avec les deux pays, mais précisent qu’après « l’occupation de la Crimée » (?!), les relations se sont fortement détériorées.
Le document indique également que le retour à une «guerre froide» s’est produit au début de 2010, rejetant la faute sur le fait que Russie et Chine ont l’intention de revoir les règles internationales. Dans le même temps, il affirme que Moscou a violé un certain nombre d’accords internationaux, dont le Mémorandum de Budapest de 1994, le Traité Ciel Ouvert de 2002 et le Traité de 1987 sur la réduction des missiles à moyenne et courte portée. Dans le même temps, Washington indique que les Etats-Unis se sont constamment engagés dans la réduction des armes nucléaires alors que la Russie et la Chine ont agi dans la direction opposée.
Notons que le 19 octobre 2017, le président russe Vladimir Poutine a déclaré lors d’une réunion du forum de discussion de Valdaï qu’après 2014, les Etats-Unis ont cessé de respecter les accords conclus précédemment et se sont retirés d’un certain nombre de traités. « En outre, les États-Unis ont reporté la date limite pour l’élimination de leurs armes chimiques de 2017 à 2023. C’est intenable « , a souligné M. Poutine.
Le rapport américain mentionne également que bien que la Russie et la Chine dans leur idéologie parlent de «dissuasion nucléaire», il est possible que Moscou s’appuie sur une menace de «première frappe» nucléaire. Selon le Pentagone, ce serait pour imposer aux alliés européens une fin de conflit rapide en sa faveur.
Concernant cette « premiere frappe », on remarquera qu’actuellement la Russie est sur une position strictement défensive face à l’accumulation de forces militaires américano-europeennes à ses frontières. Dans l’hypothèse d’un conflit direct on verra donc très vraisemblablement dans un premier temps une violation des frontières de la Russie par les agresseurs. La Russie fera alors tout son possible pour faire cesser cette invasion au plus vite, et il semble parfaitement clair que des frappes nucléaires limitées sur les infrastructures des pays agresseurs seront le moyen le plus efficace dans ce sens, l’intérêt de la Russie n’étant nullement de s’engager dans une guerre longue et extrèment lourde en pertes humaines.
Le meilleur moyen pour les Etats-Unis d’éviter une « premiere frappe » nucléaire Russe est donc de cesser ses provocations aux frontières de la Russie.
Notons par ailleurs que les scenari militaires des forces Russes en cas de guerre contre les Etats-Unis prévoient quasiment tous de porter des frappes sur le territoire américain… Il ne saurait en effet être question que les Etats-Unis utilisent l’Europe pour leurs agressions sans avoir à assumer eux-mêmes directement les conséquences de leur politique d’agression.
9+

15 Commentaires

  1. Quelle ironie! Le langage que les USA tiennent aujourd’hui est plus figé, plus sclérosé, plus stéréotypé, plus pétrifié, plus pétri dans le mensonge que jamais auparavant.

    0
  2. Le monde à l’envers !

    Quand l’agresseur étazunien tente de faire croire qu’il est agressé par l’Iran, la Corée, la Chine ou la Russie, … alors que cet agresseur agressif masse troupes et armes aux frontières de ces pays …

    3+
  3. USA maîtres du monde TERMINÉ ce qu’ils ne supportent pas c’est un monde multi polaire mais ceci est une réalité ce qui explique leurs affabulations crapuleuses.

    4+
  4. les ricains sont devenus des paranos à force de faire des films d’épouvantes , de science fiction sur les fins du mondes en divers épisodes et formules ! hors les paranos finissent toujours psychopathes , ces dirigeants américain nous démontre bien ce qu’ils sont ! des psychopathes prêt à tout pour se prémunir contre un adversaire imaginaire . la vie pour eux c’est un jeu de pokers , ne respectent rien , aucun traité , l’extermination des indiens après leur multiples traités de paix ont toujours prouver de ne jamais avoir confiance en ces gens !

    4+
    • ummite
      Ne dites pas n’importe quoi car contre les indiens comme vous dites c’étaient des européens anglais comme français. Pour ma part je n’ai jamais entendu parler de massacre d’indiens et j’ajouterai que je ne pourrais compter les nombre de massacres qui ont été commis sur le continents européen et asiatique autant que tous les territoires comme par exemple la Russie d’hier et d’aujourd’hui un si grand territoire n’est pas arrivé seul pourtant peuplé de divers peuples conquis.au fil des siècles. Je vous dirai aussi que les USA n’occupe pas de pays en tant que tel s’il y a des forces américaines au quatre coins du monde c’est bien parce qu’on les a invité a le faire car aucun pays n’est obligé de les garder sur leur territoire ou de les enferrer dans l’OTAN par exemple.

      0
      • Pas de massacres d’indiens…
        Et les USA « invités » aux 4 coins du monde…
        Merci de nous faire bien rire avec votre réponse 🙂

        5+
        • ÉDITEUR : c’est dingue de lire de pareilles connerie au sujet de ces pauvres indiens !! ou c’est un troll , ou alors c’est très grave ! ( c’est peut-être un reptilien ? xptdr ) peut – être sort -il de la maternelle ?

          2+
        • Les Indiens? Juste une centaine de millions;une peccadille;invités?Ils seraient certainement évités,s’ils n’achetaient pas les gouvernements corrompus.

          2+
      • Sergeï révise… On dirait que t’as jamais entendu parlé de rien…. Voici un extrait d’une étude ne portant que sur l’Amérique du sud :

         » La colonisation » » espagnole a provoqué en peu de temps la mort de 80 à 93% de la population du continent estimée de 80 à 100 millions en 1492. Dans certaines îles de la Caraïbe, le pourcentage de décès est de 100% ».
        Tel est le point de vue de Tzvetan Todorov dans son livre « La conquête de l’Amérique ». Cet auteur s’est fait connaître du grand public par ses travaux sur les philosophes des Lumières. Son travail sur l’Amérique latine regorge d’informations intéressantes :
         » En 1500 la population du globe doit être de l’ordre de 400 millions, dont 80 habitent les Amériques. Au milieu du 16ème siècle, de ces 80 millions il en reste 10. Ou en se limitant au Mexique : à la veille de la conquête, sa population est d’environ 25 millions ; en 1600 elle est de 1 million.
        Si le mot génocide s’est jamais appliqué avec précision à un cas, c’est bien à celui-là. C’est un record, me semble-t-il, non seulement en termes relatifs (une destruction de l’ordre de 90% et plus), mais aussi absolus, puisqu’on parle d’une diminution de population estimée à 70 millions d’êtres humains. Aucun des grands massacres du 20ème siècle ne peut être comparé à cette hécatombe.
        On comprendra combien sont vains les efforts que font certains auteurs pour dissiper ce qu’on appelle la « légende noire » établissant la responsabilité de l’Espagne dans ce génocide ».

        0
      • xavier

        oublions pas les procédés d’extermination de masse des autochtones par les conquistadors avec les d’épidémies de la variole et la peste en laissant volontairement sur place leur cadavres contaminés .

        0
  5. Comment faire entendre raison à ces « satanés  » Ri-cains  » enfonceurs de portes ouvertes ! personnellement je pense que ces « gens mal-intentionnés  » ne souhaitent aucunes relations  » stables  » seuls leurs objectifs comptent ! on a beau avoir les nerfs solides , on ne peut éviter le pire ;  » aléa jacta est  » …….Je fais totalement confiance aux décisions de la Russie ……..les manoeuvres « mafieuses » de ce pays sont maintenant connues de beaucoup de monde , ILS ONT PERDUS leur panache , leurs victoires factices ( plutôt des génocides ) , les héros sont fatigués ! et ce dernier président , qui ne préside RIEN , vu qu ‘il ne peut prendre aucune décision , vu que l ‘on sait QUI COMMANDE et qui donne des ordres !!!

    2+
    • On sait qui commande et qui donne les ordres;oui,mais ce n’est pas le peuple,qui est « roulé dans la farine,comme les européens;c’est une petite caste de la pourriture oligarchique dégénérée.

      1+
  6. En effet, il faut porter le feu destructeur sur le territoire états-unien. Ils comprendront enfin que les guerres qu’ils provoquent et imposent aux autres et chez eux, sont des faits terribles.

    5+
    • Et alors l’effondrement de l’intérieur ne serait qu’une question de temps. (défaut d’électricité, gas, pollution d’eau, distribution, accès aux services perturbé) Le wild wild west façon Mad Max. La société des égos uniques ne tiendra pas le choc. Communauté contre communauté, la course pour la survie des individus et de petits groupes armés jusqu’au dent.
      C’est là qu’on sera content qu’il y aie les 2 océans qui les séparent.
      …et que le plus fort gagne!

      1+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.