Kremlin 2018: Faut-il tolérer Navalny?

Dans une nouvelle vidéo diffusée hier, Navalny appelle très clairement à renverser le pouvoir par « la rue », en appellant à des manifestations dans l’ensemble de la Russie dimanche 28 janvier.

Alors certes, la liberté d’expression doit être respectée, mais la sécurité des Russes et de la Russie doit primer. Navalny cible les jeunes citoyens avec un langage et une posture qui ne peut que les attirer. Or ce sont ces jeunes qui sont le moins aptes à réaliser le danger de ce discours, des promesses qui ne pourront pas être tenues, du danger d’évolution vers le même type que les sociétes européennes actuelles, évolution organisée et souhaitée par des éléments étrangers.

Ces derniers mois en Russie à de nombreuses reprises des « jeunes » ont eu des attitudes qu’on croyait reservées aux pays occidentaux: Agressions au couteau dans les écoles, attaques avec des armes à feu, etc. La semaine dernière après le viol et le meurtre d’une jeune fille par son ex-ami (qui s’est d’ailleurs suicidé immédiatement après son crime), certains media ont insinué que la tenue de la victime était provocante et que finalement elle était aussi coupable que son meurtrier! Ceci a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux mais on voit bien la dérive que prend le pays: Ce genre de réflexions de faire passer la victime d’un viol pour une « provocatrice » est typique des pays occidentaux et en particulier de la France.

Il ne fait aucun doute que l’évolution actuelle est due à un trop plein de Liberté en Russie envers des jeunes prêts à se laisser embobiner qui par les jeux vidéo, qui par les séries diffusées à la TV, qui par les discours en ligne d’agitateurs professionnels. Tel Navalny justement.

Voulons-nous que la Russie devienne une France-bis? Un pays où le mot « Justice » ne veut plus rien dire? Un pays ou l’Ordre Public n’est plus respecté? Un pays où toutes les valeurs ayant fait notre civilisation sont galvaudées, tournées en dérision, méprisées? Nous, l’immense majorité des Russes, ne le voulons assurément pas.

Le danger n’est bien sûr pas que les mouvements de rue changent quoique ce soit à la ré-élection de Vladimir Poutine, le danger est qu’à force de distiller ce genre de discours, la nouvelle génération de Russes perde ses repères. Or ce sont eux qui feront la Russie de demain. Poutine quittera sans doute le Kremlin en 2024 et son successeur sera élu par ceux qui sont, justement aujourd’hui, la cible de Navalny et des agitateurs rêvant de détruire la Russie pour en faire une simple colonie d’un nouvel ordre mondial.

Il revient donc aux autorités de limiter et éliminer le pouvoir de nuisance de certains pseudo-politiciens. Ceci n’est pas fait avec suffisament de force aujourd’hui, au nom de la « liberté d’expression ». C’est pourquoi il nous revient à nous, Peuple de Russie de faire pression sur les autorités pour qu’elles agissent sans faiblesse.

Le dernier mandat de Vladimir Poutine sera sans doute son plus important, car il définira ce que sera la Russie après lui: Une colonie asservie au novel ordre mondial comme Eltsine en avait pris le chemin, ou un pays libre et fier comme le souhaitent les 80% de Russes qui lui confieront leur destinée le 18 mars prochain.

5+

13 Commentaires

  1. Je suis aussi inquiet car je lis avec intérêt les nouvelles dans le monde donc en Russie aussi. A Madagascar, on avait la crise de 2009 qui a jeté l’ancien dirigeant Monsieur Marc Ravalomanana ; ce qui s’ensuivit, c’est le débâcle total pour Madagascar. Le peuple s’est retrouvé appauvri et les dirigeants qui se sont succédés n’ont de malgache que par les noms.

    En 2009, ce qu’a fait Andry Nirina Rajoelina était semblable à ce que fait Navalny en ce moment et là, je me demande, si ces soi-disant « manifestations » qui ont libre cour ne soient pas guidées par des hostilités pro CIA ?

    Je crains fort que ce mouvement ne soit exploité à des fins de déstabilisations voire pour nuire TOTALEMENT à Vladimir Poutine, quitte à l’évincer.

    Rappelons-nous que du temps de Hillary Clinton, ils avaient alloué des milliards de dollar pour que Vladimir Poutine soit destitué.

    Navalny est un pion tout comme Kordokovsky et lui et ses commanditaires trouvent toujours les mots SIMPLES pour relayer les journalistes occidentaux : corruption, liberté, démocratie.

    Mais ces MOTS doivent-ils être universels car les occidentaux nous les dictent ?
    Pour moi, ces mots qu’on nous bombarde tout le temps ne sont que FALLACIEUX et ne trouvent leurs comptes que dans la perfidie occidentale.

    A leur prétendue LIBERTE mettons la DIGNITE ; leur mot liberté est trop politique car ce mot pour eux c’est l’introduction de toutes les perversions, des crimes, ces convoitises auxquels s’ajoutent les malhonnêteté intellectuelle.

    Les manipulateurs français de ce mot n’ont fait que détourné le sens originel de ce mot car c’est totalement dénudé de son sens originel

    0
    • En réalité la « liberté » ne veut rien dire . La vie ici bas , et ce pour tous les êtres vivants a des limites , qui ne peuvent être déplacées , quoique voudraient les savants fous du transhumanisme . Un intellectuel de la première moitié du XX ième siècle ,qu’il est interdit de nommer , avait une formule amusante au sujet de la liberté , en parlant des capitalistes libéraux . « Quelle liberté? la liberté du renard dans le poulailler ! » ..Pour un sataniste , la liberté » , c’est de pouvoir tout faire , la seule limite étant la résistance de sa victime . On observe une convergence entre la « liberté » des libertaires gauchistes et la liberté des libéraux . Cela a été formidablement illustré par la rencontre Cohn-Bendit-Giscard ds les années 80 ou 90 , je ne sais plus , et aujourd’hui , les financiers libéraux sont tous acquis à la cause LGBT , quand ils n’ « en » sont pas (exemple Bergé) …. Cela ne devrait étonner que les cons , qui sont légion , notamment dans la droite molle . En résumé , je dirais que la « liberté » est une fausse valeur qui n’a , en tous cas , aucune valeur absolue .

      1+
  2. A l’occasion de l’agression en Russie de plusieurs élèves et leur professeur par un autre élève russe occidentalisé en janvier-2018, j’ai parlé avec un membre de ma famille. Il est lui-aussi élève en Russie. De manière simple, je lui ai dit ce qui suit :
    -Tu aimes la Russie, ta patrie ?
    -Sa réponse a été : Oui.
    -Alors, j’ai continué comme suit : Craint Dieu, Défend ta Patrie au prix de ta vie. Aime ta famille et protège-la. Travaille pour elles et pour toi, jusqu’à épuisement total. Transmet cela à tes futurs enfants.

    -C’est une question de bonne éducation,…, pour que la Russie reste forte pour des siècles et des siècles.

    -Ce Navalmy a-t-il fait son Service militaire ? Il peut faire du déminage de terrains anciennement occupés par les terroristes envoyés par les politiciens occidentaux en Syrie ?

    2+
    • Ça commençait à nous manquer, le coup du «sioniste-agent-de-l’Étranger», l’alibi politiquement correct des antisémites honteux… Que Navalny, qui ne représente, après tout, que lui-même soit un agent de l’Étranger – comme semble l’avoir été en son temps Boris 1er Eltsine Skavodka – est de moins en moins douteux. Il semble tout aussi évident qu’il «roule» pour les USA – ou une organisation US soi-disant gouvernementale – qui ne souhaitent qu’une chose : transformer le Russie en une république bananière « taillable et corvéable à merci ».

      1+
    • On pourrait en effet le parachuter à la limite de l’espace aérien étazunien , en choisissant bien le sens du vent , depuis un Tu-95 par exemple …:-))))

      5+
  3. nous sommes affligés ici en France et je comprends vos préoccupations , nous subissons avec tristesse et angoisse , un avenir incertain qui plane sur cette planète , Comment se débarrasser du mal ambiant qui nous ronge ? les forces du mal se démènent pour venir à bout de leurs actes morbides et infâmes , toujours les mêmes meneurs détraqués aux commandes ; IL FAUT résister et espérer . La Russie a beaucoup de chance et un avantage que nous n ‘avons pas , un Président sur qui compter , qui saura prendre en main le sort de la Russie , comme il l ‘ a fait jusqu ‘à présent . il a prouvé son sens du devoir bien fait avec la Syrie ; la Russie a besoin de Vladimir Poutine , on ne peut que lui souhaiter de mener ce combat jusqu ‘à la victoire , que nous espérons , pour la Russie et le peuple de Russie ; faire mentir ses détracteurs maudits ! malgré la manipulation mafieuse des médias , Vladimir Poutine ne fait que monter dans notre estime et notre soutien ne failli pas ! VIVE LA Grande et Sainte Russie !!!

    6+
  4. A part le descendre , comme Nemtsov , y a t-il une autre solution ? Il y a le Po 210 aussi . très efficace . Mais cruel . Cela dit , oui , Poutine me paraît trop mou . Le simple fait d’autoriser des concerts de rock ets déjà une erreur .C’est laisser sourdre , et maintenant déferler , le « purin de l’occident » comme disait Soljénytsyne , (de bienheureuse mémoire , comme ont dit en ortholangue…:-)) . Quant aux jeux videos , particulièrement nocifs , il faudrait avoir la volonté de les contrôler . Comment font les chinois ? C’est pas la peine d’évoquer tous les 3 jours les mânes de l’URSS , ou encore de faire un formidable appel du pied à l’islam « de » Russie , pour glisser , lentement mais sûrement , vers une société décadente à l’occidentale .

    5+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.