Escalade US en Syrie, durcissement à Moscou

Alors qu’il y a quelques jours les Etats-Unis déclaraient avoir « des informations » comme quoi le gouvernement syrien préparerait une attaque chimique et indiquaient être prêts à intervenir dans ce cas, on note une intensification des vols de reconnaissance américains dans le ciel syrien, selon la chaîne de télévision Al-Mayadeen qui constate que les mêmes signes étaient apparus avant la frappe américaine contre les positions de l’armée syrienne à Deir ez-Zor en septembre 2016.

De son côté la chaîne de télévision américaine CNN, citant plusieurs sources anonymes, affirme que Washington a déployé des navires et des avions dans le cadre d’une éventuelle attaque contre une base aérienne en Syrie.

A Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que la Russie ne laissera pas sans réponse les potentielles provocations des États-Unis lancées contre les Forces armées syriennes, en ajoutant que «des experts affirment ouvertement qu’il est très probable que les extrémistes profitent des avertissements de Washington pour organiser une provocation et en transférer la responsabilité sur l’armée syrienne».

On peut en effet se demander l’intérêt qu’aurait le régime syrien d’utiliser des armes chimiques alors que ses troupes remportent succès sur succès contre l’Etat Islamique, avec l’aide de la Russie et de l’Iran. On comprend mieux par contre ce qu’une telle « attaque sous faux pavillon » amènerait comme avantage à ceux qui ont pour seul but la chute du Président Assad.

Concrètement les systêmes de défense S300 et S400 sont aptes à sécuriser le ciel syrien, ce sera donc une décision politique de les faire intervenir contre des bombardiers américains.

On note par ailleurs actuellement un durcissement de la politique Russe envers les Etats-Unis. Le Ministère Russe des Affaires Etrangères a en effet informé qujourd’hui qu’une « réponse » allait être donnée très rapidement aux expulsions de 35 diplomates russes des Etats-Unis fin 2016. A l’époque Vladimir Poutine avait préféré ne pas riposter, misant sur un réchauffement des relations avec Washington après l’entrée en fonction du Président Trump. Après plusieurs mois de patience, les faits montrent qu’il n’en est rien, et la Russie va donc adapter sa politique en conséquence.

8 Commentaires

  1. je souscris à tous les commentaires ; attendre , attendre , la patiente , le respect des autres qui n ‘en ont aucun du reste , la diplomatie c’est bien beau , mais il serait temps que ces fouteurs de merde reçoivent la raclée bien mérité !. Nous savons….. ( ceux qui savent …..!! ) à quoi nous nous exposons en disant cela . Qui veut la guerre ? personne …..! mais la situation telle que tout le monde la vit en ce moment , devient insupportable . de plus les agissements plus que préoccupants de macaron nous donnent quelques raisons d ‘êtres inquiets . je m ‘attendais à un relâchement des relations avec la Russie , alors entre lui et Trompe la mort la coupe est pleine .

  2. La Russie doit prendre ses responsabilités face aux provocations des usa.

    • La Russie et Poutine prennent leurs responsabilité, malgré les dégâts collatéraux subis.
      Le $ est au plus mal, et il entraînera l’€ dans sa chute. Il suffit d’attendre que le fruit pourri tombe de l’arbre.
      Les USA sont incapables d’honorer les échéances à venir des « Bons du Trésor ». De même, que les acheteurs traditionnels de ces bons s’en détournent de plus en plus, telle la Chine. La FED en est devenu le principal acheteur.

  3. Ceux qui commandent sont au-dessus de Trump qui en définitive s´est transformé en marionnètte,ils ne s´importent de rien (les reptiliens) puisque leur objectif est de détruire notre planète parcequ´ils sont en voie de perdre la partie contre la Confédération Galactique,( la Source), la fuite sera leur unique solution.
    Monsieur Poutine votre super patience peut sauver cette Terre et l´a sauvé jusqu´à aujourd´hui, c´est maintenant ou jamais.je vous assiste, je vous appuie et approuve cette belle diplomacie. Mille fois, mercie au nom de la planète.
    Jack

  4. Bravo…il est temps de botter les fesses des USA et de mettre ce pays au banc des nations civilisées

  5. Malheureusement, la Russie a pour vis-à-vis des dirigeants US pour qui tout geste d’apaisement est perçu comme un signe de faiblesse.
    Quand on est des cow-boys primitifs, c’est pour longtemps. Et les avancées technologiques n’y changent rien.

Les commentaires sont fermés.