Si tu veux la paix, prépare la guerre!

Des consultations ont lieu actuellement à Sotchi entre le Président Vladimir Poutine, le commandement militaire Russe et les dirigeants de l’industrie de la Défense sur le thème du « développement des forces armées et de l’industrie de la défense de la Fédération de Russie ».

Ces réunions ont lieu chaque année depuis 2013, lorsque le président a annoncé un réarmement massif de 20 milliards de roubles (environ 3.2 milliards d’euros), réarmement  dont les résultats sont aujourd’hui connus : En 2016, la part de la technologie moderne dans les forces armées russes a augmenté de 11%  à plus de 58,3%.

Cette part va encore augmenter puisque les « partenaires » de la Russie (terme diplomatique indiquant les Etats-Unis, l’Europe etc) continuent d’aggraver la situation à travers le monde, comme par exemple en Syrie et dans la péninsule coréenne.

Conscient qu’un équipement militaire de pointe est le garant de la dissuasion envers les pays occidentaux, le Président Poutine a cité dans sa déclaration introductive l’expression «хочешь мира – готовься к войне», expression latine « Si vis pacem, para bellum », autrement dit « Si tu veux la paix, prépare la guerre ». La Russie s’y prépare.

0

6 Commentaires

  1. Je voudrais dire à Monsieur Jens Stoltenberg, Secrétaire général de l’OTAN, qu’il revoie bien le rôle exact de son organisation du traité de l’Atlantique nord dont le rôle serait de pouvoir remplir ses obligations de sécurité et de défense collectives des pays membres. L’histoire nous fait la démonstration que son but principal serait d’accepter d’être complice d’une nation qui, depuis belle lurette, sème la discorde par des procédés simili politiques dans les pays que les Etats Unis eux-mêmes, sous une pression étrangère (suivez mon regard) toujours en quête de pouvoir et de domination matérielle teintée d’une spiritualité plus que douteuse, d’étendre son territoire. Pour ce faire, votre organisation, Monsieur Stoltenberg, provoque le chaos stratégiquement bien orcherstré dans les pays convoités, et ce sous des prétextes plus que fallacieux, avec la complicité des médias.
    Exemple actuel : diaboliser la Russie, ce bon pays paisible qui n’aspire qu’à la Paix. S’il vous plaît, Monsieur Stolenberg, laissez cette noble nation vivre comme son chef l’entend. Par vos actions belliqueuses en l’encerclant par vos forces, se voir contraint de renforcer son armée pour se défendre. Tournez-vous vers une autre façon de dépenser vos énergies.
    Je suis né en 1937 et j’ai pu observer et étudier vos façons d’agir dans ce monde depuis votre création en 1949. J’en suis écoeuré ! Je suis prêt à prendre les armes pour défendre la Russie, mon pays de coeur.
    Que Dieu vous nourrisse de la même sagesse que celle du Président le plus apprécié et admiré sur la planète – Vladimir Poutine. Votre budget annuel s’en porterait mieux et votre image de marque en serait agrandie. Puissent ces quelques pensées vous parvenir et vous nourrir l’esprit.

    0
    • Pleinement d’accord vos arguments sont solides la Russie n’est pas l’ennemi de l’Europe contrairement à ce que les dirigeants se plaisent à propager aux ordres de l’oncle Sam.

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.