Mort d’un traitre – Судьба предателя

L’ex-député de la Douma Fédérale de Russie Denis Voronenkov a été exécuté aujourd’hui à  Kiev en Ukraine, ou il s’était réfugié.

Député du KPRF (parti communiste) jusqu’en 2016, Voronenkov était sous le coup d’enquêtes des autorités Russes pour des crimes financiers. En octobre 2016, il s’enfuit et se réfugie à Kiev où il multiplie les déclarations contre la Russie pour s’assurer les bonnes grâces des autorités ukrainiennes. Il divulgue une soit-disant lettre de Yanukovych (ancien président ukrainien victime du coup d’état ayant porté Poroshenko au pouvoir) à Vladimir Poutine demandant « d’envoyer les chars [Russes] à Kiev », il compare la Russie à l’Allemagne nazie, parle d’ « annexation » de la Crimée par la Russie, etc.

Voronenkov et son garde du corps ont été tués par arme à feu en plein centre de Kiev, aujourd’hui vers midi. Nul doute que les autorites ukrainiennes et les donneurs de leçons européens accuseront la Russie sans s’intéresser aux relations plus que troubles de Voronenkov avec les milieux criminels de Kiev et de Moscou. L’interrogatoire du tueur, placé en état d’arrestation, devrait être convenablement manipulé pour « prouver » l’implication de Moscou, ce qui ne pourra que satisfaire les pays européens!

1+

4 Commentaires

  1. Bon courage, amis russes, devant la mauvaise foi et les manipulations des adorateurs du pouvoir occidental que sont ceux qui ne jurent que par leur religion : la monnaie…

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.