Le Sénat US veut « frapper Poutine personnellement »

Le sénateur américain Lindsey Graham (Républicain) a déclaré lors de sa visite dans les Pays Baltes aux côtéss de son collègue McCain que, suite aux cyber-attaques contre les Etats-Unis dont les américains accusent la Russie, « il va y avoir des sanctions qui frapperont dur la Russie et [Vladimir] Putin personnellement. [—] Il est temps pour la Russie de comprendre – Trop, c’est trop. ».

« Russia and its president Vladimir Putin should expect tough sanctions after cyber attacks during the presidential election », « There will be bipartisan sanctions coming that will hit Russia hard, particularly Putin as an individual. ». « It is now time for Russia to understand – enough is enough. »

Graham n’a pas précisé de quelles sanctions il s’agirait, mais on ne peut que s’interroger sur comment le Président Poutine peut être frappé « personnellement ». Graham a précisé que, même si Donald Trump refusait de ratifier une décision du Parlement américain, « si le vote réunit 2/3 des voix, alors la décision a force de loi que le Président le veuille ou non ».

En attendant, la paranoia bat son plein dans les Pays Baltes ou les Etats-Unis et l’OTAN continuent de deployer des troupes. Quatre bataillons et des groupes tactiques, dont des unités françaises, danoises et anglaises vont être déployés en Pologne et dans les pays baltes, et une brigade blindée américaine sera déployée en permanence en Europe de l’Est pendant qu’en Lithuanie le gouvernement organise des entrainements de « patriotes » pour « être prêt en cas d’occupation russe »…

La victoire et prochaine entrée en fonction de Donald Trump à la Maison Blanche ne décourage donc pas les hystériques anti-Russes puisque ces declarations sont en fait un défi ouvert à Donald Trump. Le Président élu a d’ailleurs promis de dévoiler des informations sur ces prétendues « cyber-attaques Russes » dans les jours qui viennent. Il semble toutefois que le Parlement américain s’opposera par tous les moyens à une éventuelle décision présidentielle d’améliorer les relations entre les Etats-Unis et la Russie avec tous les risques que cela comporte: Sur le plan international bien sûr, mais également sur le plan intérieur américain.  Graham semble se préparer à une épreuve de force puisqu’il a fait remarquer que « Donald Trump est en désaccord avec l’ensemble du Congrès américain [sur les positions envers la Russie]. »

0

29 Commentaires

  1. Plusieurs defaites successives et l Empire cowboy vaxille aux du monde entier. La Crimée qui a rejoint la Russie au lieu d’être offerte aux yankees par le vendeur de chocolat qui se retrouve chocolat du coup et 100 % pur celui là. Victoire de la Syrie d’Assad qui ne sera finalement pas offerte aux ricains par la terreur modérée…malgré les milliards de pq dollars investis et cela par la faute de V. Poutine et cerise la défaite aux élections de la candidate du Mal… Pas facile de remporter un duel quand on ne peut pas tirer dans le dos n est ce pas Mr Obamam

    0
  2. Ces provocations et les mensonges incessants de l’OTAN est des USA sont insupportables et irresponsables. N’apprendront-ils donc jamais ?

    0
  3. Seule une volonté d extermination de masse peut conduire à une guerre qui ne pourra être que nucleaire, chimique et autres douceurs. Le tout serait de savoir si cette mascarade aux frontières de la Russie n est pas une mise en scène… pour exterminer en premier les europeens… Pourquoi amasser quelques milliers de trouffions aux frontières est de la Russie en sachant de quoi dispose ce pays pour les vaporiser rapidement ?

    0
  4. Je crains que D.TRUMP ne soit assassiné d’ici le 20 janvier, j’aimerais me tromper mais c’est du domaine du possible aux USA Il faut reconnaitre ici le sens moral de Vladimir Poutine. Il n’est pas tombé dans le guet apen d’»Obamamerde. Si cela s’avérait que ce soit les USA qui tire les premier, ce serait le signe que c’est eux les coupables de ce chaos.

    0
  5. Je suis 100 /100 solidaire avec tous les commentaires , suis à court d ‘arguments , si c’était un camion fou il suffirait de tirer dans les pneus . là , c’est impossible , cet acharnement misérable frise la folie . . je ne pense pas que cela fasse trembler Vladimir Poutine ….

    0
  6. C’est inquiétant.
    Trump pourrait ne jamais devenir président. La CIA est bien capable d’organiser un coup d’état.

    0
    • Lors de la 1e élection d’Oblabla les médias aussi voulaient faire croire qu’ il serait assassiné…le rôle des médias c est de nous ballader…pour cacher la réalité…

      0
  7. Après le Chœur, la Tête……..?
    Si les US en sont la, c’est qu’ils montrent, démontrent leur agonie.
    C’est tellement gros que cela paraît étrange.
    Mais dangereux!

    0
  8. Relève de la psychiatrie.De la sociopathie.Le garder en mémoire, mais ne pas s’en émouvoir.
    Lorsque quelqu’un de médiocre est battu en combat singulier il quitte le champ de bataille en proférant des menaces.Cela confirme le statut de dominés des énergumènes en question.La roue tourne, ces niaiseries resteront dans le Best Off des politiciens en perte de moralité…

    0
  9. Tenez bon monsieur Poutine, ce ne sont que des enfoirés, enfin des déséquilibré mentale, c’est l’amérique quoi…

    0
    • Jusqu’à quand l’ami? tenir bon jusqu’à quand?
      mes amis Russes envoyez nous seulement un message (subliminal) pour nous dire quand ca va commencer. au moins on aura le temps de fuir et nous planquer. comme a dit quelqu’un les Missiles ne feront pas de distinction entre les dirigeants et leur peuple, quoi que ce dernier cri toujours haut et fort que les dirigeants ne les représente pas.
      Puisse Dieu prendre pitié de nous pauvres Humains.

      Jolly

      0
  10. Quand les nord vietnamiens ont descendu l’avion de Mac Cain, ils l’ont fait prisonnier vivant. C’était une erreur grave.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.