Arrestation d’espions US au sein du FSB

Suite à l’arrestation (tenue secrète pour les besoins de l’enquête) pour « trahison » en décembre dernier de Ruslan Stoyanov, chef du service en charge du cybercrime chez Kaspersky, le célèbre fabricant Russe d’antivirus, il a été découvert que la section du FSB en charge de la cybersécurité hébergeait au moins une taupe travaillant pour les services spéciaux américains. Sergey Mikhailov, directeur adjoint de cette section a été arrêté pour espionnage ainsi que 2 complices dont un second officier du FSB, Dmitry Dokuchaev.

Ils sont accusés d’avoir transmis des informations aux américains concernant les défenses cyber de la Russie.

Sergey Mikhailov serait par ailleurs un membre de “Shaltai Boltai », nom des « Anonymous » en Russie. De là à penser que les « Anonymous » sont sinon dirigés, du moins manipulés ou noyautés par les services spéciaux américains, il n’y a qu’un (très) petit pas…

On peut par ailleurs se poser la question de la sécurité des antivirus et firewalls de Kaspersky, certains responsables Russes envisagent qu’ils puissent comporter des « back doors » accessibles aux services américains.

Les 4 personnes sont détenues à la prison Lefortovo, prison du FSB à Moscou.

0

7 Commentaires

  1. 1) L’affaire, me semble-t-il, est d’une grande importance. Une preuve indirecte en est que la presse mainstream française pourtant obnubilée par tout ce qui concerne la sécurité informatique n’en souffle mot (je n’ai trouvé d’écho à cette arrestation que sur le web L’informaticien).
    2) Quelles ramifications dévoilera-t-elle? Le FSB souffre-t-il d’un équivalent à la Cinquième Colonne dont ce site nous entretient régulièrement?
    3) La publication de ces informations (qui peuvent affecter Kaspersky) est-elle une sorte de réponse aux accusations et actes contre la Russie des USA?
    4) Le tout est-il lié au plan russe pour assurer son indépendance dans les domaines de l’Internet comme des systèmes d’exploitation informatique?

    0
  2. Encore la preuve que l’Obama et sa clique, ne valaient pas cher !! Ils ont belle mine d’avoir poussé des cris d’orfraie, après la défaite cinglante de la Clinton…

    0
  3. On n’est toujours trahi par les siens…Quand on travaille dans le secret pour un Etat, la trahison mérite la mort. Je ne vois aucun autre châtiment et certainement pas la clémence.

    0
  4. EXTRA ! et surtout aucune sortie envisageable , pas de tractation , pas d »échange , ils ne sortent pas . ces pauvres Ricains qui voient pleins d’espions Russes partout , qui accusent la Russie de tous les maux ,ce sont juste les espions d’ OBAMA le démoniaque schizophrène détraqué , l ‘horrible ordure . AUX oubliettes les salopards .

    0
  5. «  » De là à penser que les « Anonymous » sont sinon dirigés, du moins manipulés ou noyautés par les services spéciaux américains, il n’y a qu’un (très) petit pas… » »

    Bizarrement, l’idée nous en était venue déjà…

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.