Comment la Russie liquide le commandement terroriste à Alep

spetz

Les succès actuels de l’armée syrienne à Alep doivent énormement aux opérations des forces spéciales Russes dans la région, qui désorganisent le commandement des groupes terroristes en liquidant leur commandement.

Au cours des dernières semaines dans la région d’Alep des dizaines de chefs de guerre de différents groupes ont été éliminés par des snipers et par des opérations aériennes ciblées suite aux renseignements rapportés par des éléments infiltrés et les forces spéciales Russes sur le terrain. C’est la méthode qu’Israël applique contre les groupes terroristes: Des éléments infiltrés localisent les chefs terroristes, éventuellement placent un traceur GPS sur son véhicule, puis un drone ou un jet envoie un missile sur la cible.

Le manque de coordination au niveau du commandement entraine la désorganisation, voire la débandade, des groupes terroristes que l’armée syrienne peut ainsi aisément neutraliser.

Selon certaines informations confidentielles, plusieurs citoyens américains, britanniques et allemands, mercenaires ou en mission officielle sous les ordres de leurs gouvernements respectifs, seraient ainsi tombés sous les balles des snipers ou dans des frappes ciblées. Ceci est sans doute l’une des raisons de l’hystérie actuelle qui rêgne à Washington et Berlin concernant « l’agression Russe en Syrie » et les tentatives désespérées d’obtenir une trève des opérations militaires. Trêve très justement refusée par la Russie, ayant constaté que les précédents cessez-le-feu, quand ils avaient été respectés par les terroristes, étaient utilisés pour leur permettre de se réorganiser.

Sans préjuger des ordres que donnera le Président Trump en janvier prochain, il est clair qu’Obama se lance dans une course folle dont on peut se demander le but réel: Rendre la situation de Trump la plus difficile possible, ou déclencher une escalade avec la Russie avant la prise de fonction de Donald Trump? Tout reste possible dans les semaines qui restent.

0

4 Commentaires

  1. Quelque chose est en train de se produire aux USA et. ce sont les rassemblements de protestaires dans les campus étudiants et autres
    individus sortis de nulle part payés pour s’opposer au dernier scrutin électoral qui a élu D. TRUMP
    Il risque d’y s’y produire des évènements chaotiques dans certains états de l’union.
    Il faudra être très attentif pour la suite des choses car tout peut arriver d’ici le 20 janvier.

    0
  2. La prise de fonction de Trump n’implique pas forcément une reprise du contrôle de la machine infernale,…..MALHEUREUSEMENT ! Quand aux coups fourrés pleuvant de différents centres du pouvoir US, nous y sommes déjà et depuis longtemps ce qui explique l’anarchie dans les décisions et contre-décisions émanent de toutes sortes de mini-pouvoirs, les uns aux ordres de l’oligarchie banquière, les autres, des caudataires discrets du complexe militaro-industriel avec l’aide de faux diplomates disséminés un peu partout et aidés par des laquais européens asservis au-delà de toute espérance, pires que les plus vils macro des républiques bananières d’Afrique et d’Asie.

    0
  3. La tentative ratée de changement de régime en Syrie a finalement donné à la Russie l’opportunité de prendre le risque de s’impliquer et d’obtenir une expertise stratégique et tactique de guerre asymétrique et conventionnelle.Le retour d’expérience sert aussi de banc d’essai à l’armement.Le tout dans un contexte économique défavorable.Le registre de la violence a été déterminé par les perdants, quelle ironie, mais quelle sanction morale!
    La Russie (et ses alliés eurasiens)en ressortent plus forts bien que le combat reste en cours.D’ici à la prise de fonction de Trump(impliquant une reprise de contrôle du désordre à Washington) toutes sortes de coups fourrés peuvent provenir des différents centres de pouvoirs US(dont certains se tirent dans les pattes entre eux!) et de leurs laquais.Un nouveau monde est en train d’émerger dans la douleur.
    Cet échec aura nécessairement des contrecoups pour les « élites » autoproclamées occidentales.
    L’extension à venir de la crise financière (crise des multiples dettes irrécouvrables) va sonner le glas de l’idéologie néo-libérale , car son bras armé est impuissant à dissoudre cette crise dans des bacchanales sanglantes.Les administrés vont demander des comptes à leurs dirigeants pervers et incompétents!
    Rester flegme ,stoïque , découvrir les coups fourrés avant leur mise en application ,ne pas céder aux provocations, voilà l’attitude responsable des gagnants de cette guerre en cours….

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.