Août 2022: L’OTAN est entré en guerre contre la Russie

Les hypocrisies de l’OTAN qui d’une part depuis 6 mois fournit des armes à l’Ukraine contre la Russie, et d’autre part vient explicitement « d’autoriser l’Ukraine à utiliser ces armes contre la Crimée », touchent à leur fin puisque depuis quelques jours, même s’il n’y a pas eu de communiqué, des unités polonaises combattent en Ukraine contre les forces russes. Non pas « à distance » mais sur le terrain, avec des véhicules et des hommes.

C’est ce qu’a déclaré un député de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie, l’ancien Premier ministre de la République Populaire de Donetsk, Alexander Borodai. Selon lui, l’armée du personnel de Pologne prend une part active aux hostilités.

« Maintenant, dans la région de Kherson, nous sommes en guerre avec des unités régulières de l’armée polonaise. Officiellement, ce n’est pas annoncé, mais nous sommes en fait en guerre avec l’OTAN, puisque la Pologne est membre de l’alliance », a résumé le politicien.

On comprend le silence officiel à ce sujet puisque les pays européens sont en pleine crise économique et leurs populations auront à choisir entre se nourrir et se chauffer dans les semaines qui viennent.

Malgré celà dans les milieux militaires les choses sont claires. Un officier en France, sympathisant de la cause Russe, m’a informé que l’Etat-Major a ordonné à l’encadrement (aux officiers donc) de se tenir prêts à partir « défendre l’Europe contre la Russie » (je cite).

En Grande-Bretagne, c’est moins discret puisque les medias l’annoncent: Selon l’édition britannique du Mirror, on a dit aux soldats de se préparer à la guerre contre la Russie en Ukraine et de préparer leurs proches – faisant référence à l’adjudant Paul Carney et au général Richard Dannat.

« Les soldats doivent préparer leurs familles à la possibilité d’être envoyés en Ukraine pour combattre la Russie dans une guerre qui dure depuis six mois. »

Angleterre et France sont les 2 pays les plus hystériques mais d’autres ne se font pas prier pour suivre. La Pologne donc, en douce, est entrée en Ukraine. Son but n’est pas tant d’aider l’Ukraine mais de lui piquer ses territoires du Nord! Les Pays Baltes, eux, amassent du matériel militaire américain et serviront de plateforme de stockage. Dans le même temps ils donnent libre cours à leur anti-russisme primaire en allant jusqu’à demonter les monuments commémorant la victoire de la Seconde Guerre Mondiale. Rien d’étonnant dans ces pays où le nazisme est glorifié lors de parades régulières à la mémoire du régime d’Hitler.

Cette extension du conflit est nécessaire aux occidentaux car ils comprennent que le sort de l’Ukraine est déjà règlé et que leurs livraisons d’armes ne font que retarder la chute de Zelenski. Il faut donc aller plus loin et le seul moyen est d’envoyer des soldats. C’est donc ce qu’ils ont commencé à faire par les polonais, le reste suivra petit à petit.

Un « coup d’éclat » pourrait servir de prétexte à l’intervention officielle de l’OTAN, comme par exemple l’explosion de la centrale nucléaire de Zaporozhe, bombardée en quasi-permanence par les ukrainiens. La Russie, qui contrôle la centrale, pourrait d’ailleurs décider de la débrancher par sécurité, coupant de facto l’électricité à une grande partie de l’Ukraine.

PS. Je vous encourage vivement à suivre ma chaine Télégram qui donne des informations en temps réel sur l’évolution de la situation. Il y aura prochainement un nouvel appel pour celles et ceux qui veulent aider la Russie. Cliquez sur la bannière pour rejoindre la chaine!

Un ami officier supérieur Russe me disait ce matin « Tu vois, ils interdisent l’entree des Russes en Europe maintenant, nous allons voir s’ils pourront interdire l’entree de nos chars« .

A travers cette boutade, il montre que nous sommes parfaitement prêts à répondre aux menaces étrangeres, sur leurs propres territoires. D’ailleurs il est clair pour beaucoup d’entre nous que cette issue était prévisible depuis plusieurs années, et ce bien avant le lancement de l’opération spéciale en Ukraine: Les provocations permanentes des européens et américains, le mépris permanent affiché à notre encontre, le soutien ouvertement apporté aux forces d’opposition « non-systémiques » (mouvements révolutionnaires), les tentatives d’opérer des « révolutions de couleur » à nos frontières voire chez nous, et bien sûr la multiplication des bases militaires à nos frontieres, montraient bien qu’il y allait avoir un moment ou nous ne pourrions plus rester sans réagir.

Ce fut le lancement de l’opération militaire en Ukraine, prélude à une guerre globale contre les pays occidentaux. Nous nous y sommes préparés depuis des années, nous y sommes aujourd’hui prêts.

Boris Guennadevitch Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru

29 Commentaires

  1. Qui en france irait se battre pour le porte monnaie à MACRON et sa vieille, oui se battre pour la Russie mais surtout pas pour ce que MACRON est et représente.

  2. Les soldats français iront au front comme les soldats allemands allaient au front de l’Est: contraints et forcés. Nombre d’allemands étaient contre Hitler mais que pouvaient-ils? Il n’y a pas eu de « résistance » en Allemagne. Le gouvernement a un oeil sur tout grace à Internet.

  3. Le but immédiat de l’OTAN est clair…. Les lecteurs de RusReinfo l’auront remarqué : dans les dèclarations de guerre ronflantes des Occidentaux, il est pris le plus grand soin de ne jamais dire qu’ils attaqueront la Russie directement chez elle. Donc il veulent démontrer que leur armées de l’OTA N,bien commandées et bien
    équipées peuvent infliger une terrible défaite aux russes.
    La Russie doit donc s’attendre à une ou plusieurs
    grosses offensives, à mon avis dans la dernière ligne
    droite du front. (environ 180 km ) qui inclut Kherson..
    La Russie risque d’avoir là 150000 ou 200000
    soldat multinationaux
    porteurs d’armes modernes flambant neuvesa,
    appuyées par de nombreux chars et peut-être par des avions de petit’
    format aussi redoutables (toutes proportions gardées) que les
    antiques Spitfire de la WW2. Un échec russe ou même
    un match nul aurait un retentissement mondial catastrophique
    pour la Russie, qui intensifierait la guerre et
    menacerait toute l’occupation russe du Donbass.
    La Russie ne peut pas se permettre un tel échec
    sans se mettre elle-même en danger de mort.
    Moi qui suis du genre mécréant à la façon
    pacifique de Brassens, je me surprends à prier
    le Ciel pour qu’il protège la sainte Russie.
    Plus rationnellement, je
    me dis qu’une telle armada hétéroclite conduite
    par l’OTAN, oû se parleraient au moins dix langues
    étrangères mal ficelées par un anglais approximatif de
    bas étage, sera peut-être un casse-tête détestable à
    coordonner, donc que la Russie pourrait réitérer,
    dans un contexte moderne, l’exploit des
    Curiace contre les Horace…..

  4. La situation de la Russie est tragique, et j’en suis bouleversé au plus profond de moi-même.

    L’Occident a un plan qui crève les yeux : d’abord épuiser la Russie comme on épuise un taureau avec des banderilles dans une course de taureaux, et pour finir, quand le taureau a perdu assez de sang, sonner à la trompette la mise à mort.

    La Russie, tout immense qu’elle est, est un château assiégé de tous côtés. La Sibérie, tout immense qu’elle est, n’est ni un champ de bataille ni un refuge : il suffit de visionner les innombrables vidéos de ces villes sibériennes parfois fort peuplées (jusqu’à 300 000 habitants) où les habitants vivent avec moins 30 Celsius dans la journée : leurs conditions de vie sont terribles et sans confort élémentaire. Ces villes ne peuvent en aucun cas résister à des agressions malgré le gaz qui chauffe les maisons. Des missiles lancés sur elles feraient des milliers et des milliers de victimes incapables de se défendre.
    Tout va donc se jouer à l’ouest de l’Oural. Le gros handicap des russes est, tout au début, de n’avoir pas pris Odessa de toute urgence. Maintenant la Crimée est attaquée…..sans la protection d’Odessa….

    La meute occidentale est partout : la Suède, la Norvège et la Finlande sont dans l’OTAN et prennent des dispositions. Les pays Baltes sont hostiles et collaborent contre la Russie. La Pologne veut sa part de l’Ukraine et donc se rallie à l’OTAN. Ne me racontez pas que l’amitié des  »pays du Golfe  » est sérieuse, qui peut avoir confiance en leur parole dans la durée ? Bien plus grave : le Pakistan est une base américaine, puissance nucléaire à la fois civile (6 grosses centrales en construction, plus belles et plus modernes que les meilleures françaises), mais aussi puissance nucléaire militaire, atomique et thermonucléaire = tout cela est archicontrôlé par les USA, qui peuvent compter dessus à 100 %.

    Et en plus de tout ces dangers proches, cette Europe à peu près unanime contre la Russie, soit franchement comme la France, soit hypocritement comme l’Allemagne…. si Macron s’est rangé de ce côté là, c’est qu’il a des informations qui l’assurent qu’il se place ainsi dans le camp gagnant.

    En face, seule arme non létale = Les réserves d’énergie de loin les plus importantes de la planète. Encore faut-il les défendre, ce qui coûte des troupes, des protections militaires surproportionnées, etc.

    Poutine ne pourra pas procéder à des frappes préventives partout à la fois. La Sainte Russie est prise dans un étau mortel, et plus l’incertitude durera, plus
    le danger augmentera. Elle manquera de soldats pour tout sécuriser. Elle courra grand risque de terminer comme le vieux pêcheur héros du livre d’Hemingway :  »Le vieil homme et la mer ». Poutine ne peut RIEN attendre d’une négociation avec les occidentaux après avoir calmé le jeu : ce serait un marché de dupes, car l’Occident veut TOUT, il compte bien écraser la Russie et en faire sa chasse gardée pour les réserves énergétiques du monde, tout en anéantissant la nation russe libre et indépendante qui pour l’instant l’empêche d’appliquer son plan de dépopulation radicale forcée de la planète et de contrôle dingue des humains survivants. Peut-être même l’Occident rêve-t-il de réserver à Poutine le même sort qu’à Khadafi ou Saddam Hussein !

    Alors que peut faire la Russie pour malgré tout ne pas perdre ce combat à mort ?
    Ne rêvons pas de guerre nucléaire qui grillerait la planète avant de l’engloutir dans un hiver nucléaire où tout le monde mourrait : issue débile, puérile, impossible car elle ne résoudrait rien ; un suicide mondial général de l’humanité est irréaliste.

    Une première possibilité est d’infliger aux occidentaux des ravages matériels et militaires tels, en cas d’agression de leur part, que cela répande la terreur dans leur camp, ce qui le diviserait : il faut tout faire pour que ce camp adverse se désunisse et sombre dans la zizanie. En d’autres termes, il faut véroler la ceinture otanienne qui comprime la Russie.

    Simultanément, il faut que le prix de l’austérité due à cette guerre anti-russe devienne insupportable pour les peuples occidentaux, ce qui pourrait les inciter à faire voler en éclats leurs dictatures mondialistes. La révolte antimondialiste gronde déjà un peu partout dans le monde, dans certaines parties des USA, en Amérique du Sud, et notamment en France, en Australie, en Afrique et même au Canada.

    Ces deux seules idées, mises en oeuvre à la fois, me semblent capables de contrer l’agression mondialiste actuelle contre la Russie.

    • Ici Jean NOGUES, je poursuis ma réflexion. Les chenaux de la mer d’Azov, et du Bosphore (i.e. les deux côtés de la mer de Marmara) sont des routes de vulnérabilité pour une flotte de guerre. Si la Russie pouvait négocier avec l’Inde des bases navales sûres et durables comme les USA en ont partout, elle profiterait de cette vaste façade maritime sur l’Océan indien et cela romprait par le sud l’isolement de la Russie.

      L’Inde accède au statut de grande puissance et devient un client majeur des russes pour les hydrocarbures. Elle est plus fiable que la Chine, qui flique atrocement sa population et construit sur son territoire des camps de concentration scandaleux, ce qui en fait un partenaire douteux. On s’est emballé trop vite avec la  »Chine qui s’éveille ».
      Tout le monde oublie que sur les 1 400 000 000 de chinois, au moins 1 000 000 000 vivent dans une misère au moins aussi poignante qu’avant Mao. Les voyageurs qui parcourent la Chine occidentale témoignent tous de cette misère, l’un d’eux m’a parlé directement et m’a rapporté, par exemple, que dans les zones rurales de ce grand ouest chinois, les maisons paysannes n’ont ni portes ni fenêtres, ce qui rend les hivers mortels, et les habitants ont difficilement de quoi se nourrir. C’est là un boulet dont trop peu de gens ont conscience. J’ai déjà expliqué que l’espace vital de l’Inde est potentiellement plus vaste qu’on ne croit, notamment le vol à main armée du Thibet en 1958 par les chinois va nécessiter tôt ou tard des corrections, et je ne parle pas des visées précises de l’Inde sur le Pakistan qui lui aussi lui a été imprudemment arraché par Nehru à partir de 1947. L’Inde est une puissance scientifique de premier plan et c’est aussi une puissance nucléaire redoutable : elle ne manque pas de savants de premier plan en physique comme en mathématiques (Rappelons que Mao a génocidé tous les matheux chinois et que dans cette matière primordiale, la Chine est encore loin dans le classement mondial). La Russie ne doit rien partager dans le monde de son outil militaire, mais du point de vue humain et économique, elle doit rompre utilement son relatif isolement, il ne faut pas qu’elle reste un château cerné de toutes parts par des bases de l’OTAN et privée de 99 % des espaces maritimes mondiaux.Tout récemment, un ponte mondialiste a dit à haute voix et explicitement que l’Occident contrôle actuellement la totalité des océans de la planète, et que c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité cette exclusivité
      se produit !
      Par ailleurs l’énorme espace asiatique entre le Chine et la Mer Rouge, du Kazakhstan au nord de l’Himalaya, est un conglomérat peu cohérent, et là aussi des possibilités pour désencercler économiquement et humainement la Russie existent. Je pense entre autres au Tadjikistan terriblement arriéré. emprisonné chaque année par des hivers terrifiants. Or le Tadjikistan est un fabuleux château d’eau : une coopération russo-iranienne pourrait aménager avec l’accord du Tadjikistan des infrastructures d’envergure pour faire cesser les sécheresses récurrentes catastrophiques subies par l’Iran. Entre l’Iran et le Tadjikistan, nous sommes là en plein sur une route joignant la Russie à l’Inde. On voit donc qu’il existe plein de possibilités de faire rapidement cesser pour la Russie cette situation de château assiégé de tous côtés par l’OTAN. Ajoutons à cela que le Kazakhstan a un urgent besoin d’être développé à tous égards. Bien sût tout cela ne peut être réalisé en un jour, mais la situation énergétique du monde donne à la Russie une occasion unique de s’ouvrir sur le monde, qui peut-être ne se retrouvera jamais dans l’avenir ; car à moins que l’humanité se suicide comme le souhaitent Bill Gates et le bon docteur ex-nazi SCHWAB, il ne fait aucun doute que la crisé énergétique, à terme, sera résolue par le haut (La synthétisation du fuel lourd à partir du CO2 atmosphérique est dans l’air (Espagne, Canada….)). La situation difficile de la Russie que je décrivais dans mon article précédent n’est donc pas désespérante, elle peut être corrigée très vite, et je conclus ici cette suite de deux articles en affirmant que la Russie peut gagner haut la main et nous sauver tous, nous les humanistes et les vrais scientifiques, de ce hideux mondialisme à tête de mort.

  5. Ce conflit devait rester régional et ne pas se mondialiser mais comme les USA en ont décidé autrement, il faut se préparer à souffrir. Ils veulent nous vendre leurs gaz de schiste qui est très cher et son extraction une horreur pour l’écologie.
    Les actes irresponsables de nos hommes politiques concernant les sanctions débiles envers la Russie auront des conséquences terribles pour le peuple UE. Macron nous prépare petit à petit, dans ses discours à entrer en guerre.
    Nous serons des pions perdants, le grand gagnant sera les USA.
    Si l’Allemagne n’était pas aussi lâche, elle se serait alliée avec la Russie et à deux ,vous auriez vaincu les USA. Merckel le savait.
    Les USA se sentent fort car ils sont entouré d’ océans, mais un accident nucléaire est vite arrivé !
    Que dire de plus ? C’est un désastre qui n’aurait jamais dû avoir lieu ,on aurait pu cultiver des ha de bio en Russie et vivre en paix .
    Que Dieu vous garde.

    • Malgré la posture impardonnable de ses prétendues
      élites, qui suivent l’Angleterree comme des toutous,
      jamais le peuple français n’ira combattre des russes
      les armes à la main.

  6. Bonjour à tous,
    Une idée à propos de votre conflit en Ukraine.
    -1 reprendre entièrement l’Ukraine ce qui vous revient de droit.
    -2 Diviser le pays avec vos alliées chine, corée du nord, iran, russe et Donbass.
    -3 Après un accord mutuelle entre pays se protegeant du diable.
    Voila!
    Vive la russie, vive PUTINE.

  7. les mondialistes font un mauvais calcul. Qu’ils prennent le problémes par n’importe quel bout, ils seront détruits. Ne voulant pas admettre la réalité, leurs jugements sont obligatoirement voués à l’echec.quelque soit la forme de cette guerre, elle sera terrible jusqu’à la destruction totale des mondialistes, qui n’hésiterons pas à nous utiliser comme rempart d’homme en voie de déshumanisation. C’est le prix à payer pour notre lâcheté pour certains où notre non-perception, donc de notre non-compréhension du « réel » parce que c’est plus confortable de ne rien comprendre à la marche du monde. C’est ainsi ! pour sauver ce qui peut l’être : nos âmes, appuyons-nous sur le « fait religieux » hélas instrumentalisé perfidement à dessein car libérateur (eh oui!). Cherchons où recherchons la part de l’Être que nous protons absolument–tous–en nous, de ce Dieu où ce qui en tient lieu, inconcevable et incompréhensible à notre « entendement » de mortel afin qu’à travers cette « Volonté » nous puissions nous y révéler. une grande partie du puzzle de la Vie est devant nos yeux, il suffit de bien placer les morceaux pour voir se dessiner « l’un-connu » dont nous faisons totalement partie intégrante.

  8. L’O.N.U c’est les USA qui commande. L’OTAN c’est encore les USA qui prennent les commandes en prenant l’otage les européens comme chaire à canon. Je pense que les yankis ne veulent pas envoyé leur armée face à la Russie 🇷🇺 ses premiers ce ferons descendrent à coup Sûr. Je plein les européens comment vont+,ils faire face
    à hivers prochain !!!
    Vive la grande Russie 🇷🇺 et Respect à Mr Le Président Poutine.🙏🙏🙏

  9. Et bien ce sera l’occasion pour nos généraux de plateau TV, de passer des mots à l’action et d’aller voir sur place la réalité des choses. Quant aux autres Français, le moment est peut-être enfin venu, qu’ils se posent les bonnes questions et qu’ils ouvrent leurs yeux ! Est-ce que l’Europe n’était pas supposée nous épargner la guerre ? Et pourtant c’est bien elle qui nous y conduit ! Quant au bouclier de l’OTAN, ne dévoile-t-il pas ses buts réels ? Il n’a que faire des états Européens sinon pour les asservir comme clients ou chaire à canon. Moi qui suis assez âgée pour avoir vu la création de tout ces machins, je dis, quittons tout cela. Je ne me sens aucune affinité avec ces pays nostalgiques du nazisme, menés par des femmes va-t-en-guerre, plus violentes que le pire macho masculin, et ces états qui demandent à la France toujours plus de cadeaux (je pense à l’électricité concédé à prix d’amis à toute la concurrence européenne) qui va nous amener à démultiplier les factures pour les pauvres Français, alors qu’eux-mêmes ne consentent aucun sacrifice en retour, je pense à l’Allemagne entre autres. Vraiment, Poutine va permettre l’éclatement de tous ces systèmes corrompus, menteurs, diaboliques. Peut-être va-t-il être obligé de plonger l’Europe dans le noir en coupant, gaz, pétrole, électricité pendant quelques jours, juste de quoi donner un petit avant-goût de qu’il pourrait faire s’il devenait vraiment méchant. Peut-être est-ce la solution qui remettra les esprits en bonne place.
    Courage à la Russie, merci à M. Poutine, que le ciel accueille avec bienveillance ces Russes sacrifiés qui voient leur vie abrégée.
    M. Goubkine a très bien parlé de la vision russe actuelle sur le plan philosophique et politique. C’est d’une rare intelligence et très bien vu. La réalité d’ailleurs démontre combien sa vision est juste en attribuant un côté missionnaire à la Russie et lui léguant pour cela, un territoire immense, des ressources énergétiques immenses, et des mines de toutes sortes en plus des surfaces cultivables permettant à des populations nombreuses d’être nourrie à suffisance. Bref, après le communisme et un début de libéralisme nihiliste, Poutine a trouvé la voie du milieu appréciée par son peuple, et le ciel lui a mis dans les mains, les outils matériels adéquats et nécessaires.
    J’espère que le peuple français va se révolter contre la décision de macron d’envoyer des Français se battre pour un pays corrompu qui n’appartient pas encore à l’OTAN à ce que je sache. La désobéissance s’impose. On a reproché à des fonctionnaires français d’avoir collaboré avec Vichy et les Allemands pendant la dernière guerre mondiale, et on les a conduits en prison. C’est maintenant l’heure du choix !

    • Chère madame,

      J’ai bien aimé votre messsage. Avec tous les respects
      que je vous dois, je me permets une remarque :
      vous écrivez que Poutine a su trouver le ´´ milieu ´´.
      entre ses deux prédécesseurs. Chère madame, non,
      Poutine n’est pas au milieu entre deux mauvais régimes,
      Il est. AU DESSUS d’eux !

  10. A mon humble avis,si je regarde du côté russe la situation de façon neutre, glaciale et impartiale, la Russie doit tout faire pour approfondir la crise de pénurie énergétique en Occident. Les petits arrangements qui par exemple permettent à l’Inde de revendre aux occidentaux, avec bénéfice, du pétrole et du gaz russes, sont tout bénéfice pour l’Occident et contournent l’atout maître de la Russie = : être aujourd’hui le réservoir énergétique du monde entier.

    Si la pénurie énergétique se prolongeait et s’aggravait, ce sont les peuples qui se rebelleraient contre cette guerre voulue par l’Occident. La maîtrise des mers perdrait alors de sa valeur stratégique, car on ne peut pas, pour le moment, récolter du gaz et du pétrole sous les mers comme on trempe sa cuillère à soupe dans une soupière. Déjà pas mal de peuples asiatiques ne sont pas bien chauds pour participer à une croisade anti-russe mondiale, ce qui atténue d’autant cet avantage de la maîtrise des océans. Par exemple le Nord de l’Océan indien ne sera pas aisément une mer occidentale, d’autant plus que les côtes est de l’Afrique, elles non plus, ne seront pas aisément des bases pour les mondialistes.
    En plus la maîtrise du ciel peut empêcher des tankers géants d’alimenter l’Occident.

    Il faut visionner lentement la vidéo qui montre la traversée du plateau du Pamir par le plateau du Kirghizistan pour comprendre l’importance irremplaçable des bons vieux moteurs à explosion classiques et donc, de l’essence, et donc, du pétrole.
    Sans pétrole, ces peuples là, capables de vivre à l’année à 4000 m d’altitude, mourraient immédiatement. Ces peuples n’ont rien à faire avec les mondialistes, or même s’ils sont peu nombreux, les territoires qu’ils occupent sont immenses, et l’immensité est un atout stratégique : car un python, même s’il peut avaler un chevreau, ne peut pas avaler un éléphant.

    D’ailleurs je me permets ici une petite parenthèse : même quand on aura, après avoir repoussé l’attaque mondialiste, nucléarisé largement la production
    d’électricité de l’humanité, il faudra conserver les moteurs à explosion classique pour les transports et les gros travaux, car ce sont des merveilles de technologie irremplaçables, propres et qui consomment une énergie renouvelable. En effet, on produira les hydrocarbures de façon synthétique grâce à l’énergie nucléaire en fermant le cycle du carbone, c’est-à-dire en tirant le carbone de l’air atmosphérique,ce qui fera du CO2 une énergie renouvelable. On a déjà plusieurs solutions industrialisables. Que les ricaneurs visionnent la vidéo du voyage du marchand de mandarines qui franchit les cols menant au Pamir, et qu’ils imaginent le comportement d’un véhicule électrique dans ces conditions-là : rien que d’y penser fait éclater de rire !

  11. Si l’OTAN se conduit de la sorte, c’est qu’elle pense gagner.
    Elle a peut-être des études secrètes en cours ou des moyens d’espionnage qui lui permettent de rattraper son retard sur les armements russes en une durée courte record, à moins qu’elle ait dans sa besace d’autres armes nouvelles inconnues des russes, prêtes ou sur le point de l’être.

    Souvenons-nous de la vitesse inattendue de Staline à se procurer l’arme atomique poins de deux ans après Nagasaki et Hiroshima. Et l’arme nucléaire de Staline a rapidement été suivie de l’arme thermonucléaire. Rien ne nous garantit que des prouesses analogues ne sont pas possibles du côté occidental.

    C qui précède prouve que le temps presse pour Poutine. Qu’on le veuille ou non, l’opération spéciale commence à lambiner. L’Occident a partiellement réussi à créer une espèce de bourbier mi-dur où les opérations s’enlisent…..pour le moment. L’affaire de la centrale nucléaire bombardée continuellement est de nature cancéreuse. Au Kremlin, on doit se demander chaque jour si on ne coupe pas l’électricité aux trois quarts de l’Ukraine, ce qui entraînerait pour la France et peut-être aussi pour l’Allemagne des privations inhumaines (merci les écolos !).

    L’Occident maîtrise les mers, et c’est inquiétant. Par suite, la Russie est salement encerclée et va devoir rapidement combattre pour sa survie. L’agression de l’Occident sur la Crimée est un symptôme qui ne trompe pas, et ce n’est qu’un hors-do’oeuvre. La mer risque de de venir un cauchemar pour la Russie, c’estle précieux accès russe à la Mer d’Azov qui est en jeu..

    Les mers occupent 350 000 000 km2 de la superficie terrestre, les accès maritimes russes sont lilliputiens à côté (océan glacial arctique = 14 millions de km2, soit 0,41 % du total des mers). La Russie n’a pour bases sûres que celles de l’océan glacial arctique (5,6 fois la Méditerranée) et va donc devoir défendre à mort son accès à la mer d’Azov.

    Seul le ciel est plus vaste que que la mer. La maîtrise du ciel et de la basse stratosphère va donc être un enjeu primordial.

    L’Europe ne suffit pas à l’ambition folle des occidentaux, elle est minuscule par rapport à la superficie totale des mers, donc la Russie ne pourra pas résister sans attaquer les USA chez eux. Je crois d’ailleurs que certains stratèges de Poutine le disent. Ceux qui visionnent régulièrement  »les routes de l’impossible » et regardent les épisodes du Grand Nord peuvent imaginer la difficulté à simplement se mouvoir d’armées de chars hypernombreuses sous ces climats dingues! La fédération de Russie mesure, Russie d’Europe incluse, environ 18 millions de km2 dont bon bon tiers ressemblent à ces routes de l »impossible. Ces 18 millions de km2 font moins de 0,54% de l’ensemble des mers non arctiques dans le monde. Ces mers sont un cauchemar pour les russes, il est clair que l’Occident joue là-dessus.

    La perspective que macron envoie nos soldats se battre contre la Russie me bouleverse, m’indigne, me fait un mal atroce, tout mon être la refuse.
    La responsabilité de Poutine, son équipe et l’Armée russe est la plus titanesque que des êtres humains aient jamais encourues depuis que l’humanité existe.

    Quant à la France, je me demande comment macron va faire pour que le peuple français n’en arrive pas à une terrible révolution à l’idée d’aller se battre contre nos amis russes par ordres de la classe politique française la plus dégénérée et la plus méprisable qu’elle ait eue à endurer depuis l’époque des gallo-romains.

    L’hiver nucléaire n’est pas sûr en cas d’attaques nucléaires ; par exemple, la France possède une vraie maîtrise de la miniaturisation du thermonucléaire. Nul doute que macron, dans sa folie, en fera usage. Et rien ne prouve que les occidentaux n’ont pas de quoi rayer de la carte des pays entiers sans les rendre inhabitables. L’avenir qui avance vers nous va faire passer WW1 et WW2 pour des
    guéguerres locales contrôlables de médiocre importance.

  12. Je suis effondré de voir que nos pays européens sont gouvernés par des psychopathes, mais aussi du peu de réaction contre eux, comme par exemple au dernier discours de Macron.
    Ce type en est un vrai!
    Le en même temps dans toute son absurdité; il téléphone au Président Poutine, tout en envoyant des armes à Zelenski, et en nous préparant à une intervention directe en Ukraine, c’est à dire l’entrée en guerre contre la Russie, sans nous demander notre avis. J’enrage, non seulement contre lui mais contre les français et leurs représentants, qui ne s’opposent pas à ce fou!

    • personnellement, je ne suis pas effondré, et même pas étonné! Alors je ne sais pas ce que pense vraiment la majorité du peuple RUSSE , je voudrais dire que quand je lis ou écoute le président Russe, je suis transporté, j’aime bien tout ce qu’il dit! mais tout! entendez vous?… PUTIN n’est pas STALINE, je me garderais de critiquer STALINE tout en ayant une idée personnelle sur lui mais cela importe peu! Le président PUTINE aime le peuple RUSSE et l’immense territoire qui est le sien avec des contrée immenses et difficiles a y vivre , il faut y être né et être dur! peu d’européens qui crânent ne pourraient y vivre… nous en France , on a un président qui ne nous aime pas, qui veux nous emmerder! il a eu le culot de l’annoncer aux médias! de plus l’indigne a eu le culot ces jours ci de nous prévenir qu’il fallait faire un sacrifice pour défendre nos libertés que la RUSSIE veut bafouer! Non mais…. faut arrêter les incohérences la!! lui qui pendant le covid a bafoué les libertés a brandi les menaces et sanctions , envoyés des milliers d’employés à la misère??? Alors moi je dis , le peuple de France si il ne se ressaisit pas, je dis qu’il est indigne!

  13. Hé bien tout ça était hautement prévisible ! et ça va nous retomber dessus ! il faut dire qu’on l’aura bien cherché ! et les victimes seront, comme toujours, comme en Ukraine, comme au Dombas, nous, les petites gens qui n’avons aucune responsabilité dans ce drame ! et on va payer 5/5 pour le lamentable « Bidon » et sa clique qui comprend notre minable « Ma…quereau » anti-national ! pfff !
    J’apprécie beaucoup l’image montrant le Christ faisant un bras de fer à Satan, avec, côté Satan la « gay pride » LGBT § co et côté Jésus une famille normale, des parents, des enfants Chrétiens bénis de Dieu !
    Envoyer notre armée (ou ce qu’il en reste) au « casse-pipe » !!! hé bien, messieurs les militaires, vous allez accepter ça ??? Ne pensez-vous pas que vous feriez mieux de programmer ici un bon coup d’état pour chasser la clique infernale qui nous conduit au désastre et à la mort !
    Haut les coeurs les gars ! mais pas en Ukraine, ici !!!
    Vive Mr. Poutine et ses compagnons ! Vive les Russes qui mènent le bon combat !

  14. Soutien total à la Grande et Sainte Russie, à son peuple et à son Président Monsieur Putin.
    Une immense tristesse m’envahît en lisant vos lignes. Nos gouvernements sont totalement soumis au diabolique Schwab du WEF et au sénile Biden. Le premier va nous emmener dans le Great Reset, le deuxième a besoin d’une guerre pour maintenir l’hégémonie des USA……
    La Russie, elle défend notre civilisation alors que les diabolique nous promettent une vie de dégénérés sans humanité.
    Je suis en colère contre le gouvernement Suisse qui en un revers de main a abandonné la neutralité de mon pays et prendre des sanctions contre la Russie.
    Nous ne sommes plus rien, un petit pays qui autrefois avait des relations amicales avec la Russie sommes aujourd’hui des alliés à des dégénérés.
    Que Dieu protège la Russie.

  15. Les représailles envers les pays concernés vont se faire attendre ?
    Je suis Français et désespéré des agissements de mon gouvernement et encore plus de l’inaction des veaux qui se précipitent à l’abattoir, d’une façon ou d’une autre.
    Merci de vos infos régulière.

  16. Ce n’est un secret pour personne ayant un minimum de jugeote que tout cela ne peut se terminer qu’en conflit armé entre l’OTAN et la fédération de Russie 🇷🇺. Le proxy ukrainien est sur le point de tomber et l’occident c’est trop engagé dans cette affaire et ne peut plus faire marche arrière. La Russie 🇷🇺 ne lâchera rien car c’est pour elle une question de vie ou de mort, dans ces conditions il n’y à pas d’autres choix que la guerre. Et j’ai bien peur que l’arme nucléaire finisse par être utilisée. Si c’est le cas ce sera la fin du monde car comme l’a dit le président Poutine une guerre nucléaire n’aura pas de gagnant. Des centaines de millions de personnes mourons dans un premier temps quant aux survivants ils devront faire face à un hiver ❄️ nucléaire qui durera des années et achèvera le reste de l’humanité et cela pour quoi ?
    Pour contenter l’égo d’un vieillard quasi grabataire et de chefs d’état psychopathes.
    Il est temps que les peuples de la terre réagissent contre ces fous furieux qu’ils ont élu.
    Teiki indépendantiste Polynésien 🇵🇫🇵🇫🇵🇫 Pro Russe 🇷🇺🇷🇺

    • Monsieur Poutine qui a beaucoup de contrôle (il l’a montré devant les provocations éhontées des va-t-en guerre et de leurs laquais européens dont Jupiter machiavel)ne fera pas leur jeu il a devancé leurs plans diaboliques car il s’est préparè depuis des années à leurs manigances lorsqu’il a défendu le président syrien que les néo-cons ont voulu remplacé comme ils l’ont fait dans beaucoup trop de pays!! voilà une info,que je vous transmet:ttps://youtu.be/emCEfEYom4AStratfor: comment Washington peut conserver sa domination sur la planète. Extraits du discours de George Friedman, directeur de la société de renseignement et d’analyse Stratfor, dite la « CIA de l’ombre », au Council on Foreign Relations de Chicago.
      Dans son discours au Council il explique comment Washington peut conserver sa domination sur la planète. Il identifie également les ennemis potentiels des USA.
      Friedman voudrait que le monde actuel soit exclusivement sous le contrôle direct ou indirect des USA
      Le président de Stratfor déclare que les USA n’ont pas de relations avec l’Europe. « Nous avons des relations avec la Roumanie, la France et ainsi de suite. Il n’y a pas d’Europe avec laquelle les USA ont des relations quelconques ». Cela rappelle forcément la conversation de la sous-secrétaire d’Etat Victoria Nuland avec l’ambassadeur des USA à Kiev en 2014. Nuland avait alors expliqué à son interlocuteur en des termes très crus ce qu’elle pensait de l’Europe unie et de ses dirigeants: https://www.youtube.com/watch?v=2-kbw… 33] Plus tard, elle a présenté ses excuses pour la forme de ses propos, mais pas sur le fond. Il faut savoir que Mme Nuland est une lectrice des notes analytiques de Stratfor.
      « Les USA contrôlent tous les océans de la terre. Personne n’avait encore réussi à le faire. Par conséquent, nous pouvons nous ingérer partout sur la planète, mais personne ne peut nous attaquer. Le contrôle des océans et de l’espace est la base de notre pouvoir », a déclaré Friedman à Chicago,
      Selon lui, « la priorité des USA est d’empêcher que le capital allemand et les technologies allemandes s’unissent avec les ressources naturelles et la main d’œuvre russes pour former une combinaison invincible ».Créer un « cordon sanitaire » autour de la Russie permettra à terme aux USA de tenir en laisse l’Allemagne et toute l’Union européenne
      https://youtu.be/emCEfEYom4A Prenez soin de vous

      • Tiens tiens ! je ne suis donc pas le seul à penser exactement la même chose !

        pourtant je n’ai écrit mon intervention que sur ordre direct de mon cerveau, sans aucune référence antérieure. Moi qui pensais être le premier à remarquer cet atout formidable que possède l’Occident en contrôlant la quasi totalité des mers de la planète ! c’est un problème infernal, les communistes et leurs successeurs directs sont impardonnables d’avoir laissé la famille Foster Dulles les encercler à petit feu. Le Kamtchatka va devenir une zone tampon d’importance cruciale.

  17. Bonjour cher Boris, Voila une nouvelle inquiétante mais est elle pour autant surprenante, non bien sûr. Le bombardement régulier de la centrale nucléaire de Zaporozhe que bizarrement nos médias ne commentent pas ou si peu, l’Onu qui regarde en l’air, Macron qui accuse l’armée Russe et qui demande à cette dernière de quitter la centrale nucléaire,que nous prépare nos vassaux Européens et leur maître les Usa, avant les élections mi-mandat en novembre…

  18. Bonjour
    La Russie a été avisée il y a au moins 4 ans de ce qui se tramais au sein de l’Otan. Les plans ayant été établis et validés. Il faut souhaiter que la Russie s’y soit bien préparée.
    Le discours du président Macron le 19 août est édifiant et fait clairement comprendre ce qui va désormais se passer à partir de 18 minutes et 10 secondes :
    https://www.youtube.com/watch?v=L9GLGC8i3g8
    Selon ses propos, et donc selon la pensée de son entourage, cet engagement va se faire dans la durée. Françaises, français, êtes-vous prêts ? Allez-vous engagez vos amis, votre famille, enfin vos proches, dans cette absurdité et volonté américaine ?
    Il y a déjà eu beaucoup de départs de travailleurs ukrainiens, beaucoup de jeunes morts au combat ou handicapés à vie et donc beaucoup de terres cultivables qui resteront à l’abandon. Les vautours à l’affut rachèteront ces terres à tous les endettés pour une bouchée de pain, à toutes ces veuves ou parents âgés, et tout cela pour servir des banksters comme Blackrock and Co.
    Les politiciens européens nous poussent aux dégoût !

  19. Les agresseurs satanistes contre le tenants du christianisme .Des principes divins et les « valeurs de la bete » ,l empire anglo américain ,le choix est vite fait quelque soit le prix a payer .Les diaboliques peuvent tuer les corps mais subliment les ames .Vive la Russie ,que Dieu l accompagne .Dieu dévoile aujourdui les pourrits ,les belles ames .Toute ma vie j entendais pas trop de bien des polonais ,,ok ,,,confirmé .

Répondre à jp Will Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.