Vol MH17 abattu en Ukraine: Ouverture du procès

Le procès de quatre personnes (un Ukrainien et trois Russes) accusées d’être impliqués dans le crash du vol reliant Amsterdam à Kuala Lumpur en Ukraine s’est ouvert malgré l’absence des accusés. Après une enquête de plusieurs années menée par le Joint Investigation Team (JIT), une équipe internationale dirigée par les Pays-Bas, le procès de quatre personnes accusées d’être impliquées dans le crash du vol MH17 s’est ouvert aujourd’hui  à Badhoevedorp aux Pays-Bas. En 2018, les enquêteurs étaient arrivés à la conclusion que ce vol reliant Amsterdam à Kuala Lumpur avait été abattu par un missile de type missile BUK (conception soviétique), tiré depuis une zone tenue par des rebelles.
Rusreinfo apporte son entier soutien aux 4 accusés, que les enquêteurs ont désigné faute de « vrais » coupables, ayant délibérement refusé de prendre en compte les éléments de preuve fournis par la Russie et plusieurs enquêteurs indépendants. Tout était fait deès le début de l’enquête pour éviter de trouver les coupables – sans nul doute au sein des forces ukraniennes – mais pour accuser la Russie d’être derrière cet acte.
Nous apportons notre entier soutien en particulier à Igor « Strelkov » Guirkine, ancien Ministre de la Défense de la DNR, et aux Russes Sergueï Doubinski et Oleg Poulatov ainsi qu’à l’Ukrainien Leonid Khartchenko. Il est clair que ces 4 accusés seront condamnés et que les vrais coupables ne seront jamais condamnés ni même seulement désignés.
1+

7 Commentaires

  1. Infect, parodie de procès, ça pue le nazisme : allez, on prends quelqu’un dans la rue, on le dit coupable et on le condamné.
    Et pourquoi ne pas mettre en procès ces « juges » néerlandais nazis ?

  2. L’occident est en plein déclin, se ridiculise de plus en plus, bientôt la fin…

  3. je ne sais qu’en penser.. Et pourquoi pas ‘Europe et Doros derrière totu ça ?

  4. cette année 2020 est particulièrement chargée, mais l’année prochaine, est celle de tous les dangers, la Fédération Russe, doit être très vigilante.

Les commentaires sont fermés.