La France hier, la Russie demain?

Les qualités du Président Vladimir Poutine en politique internationale ne sont plus à démontrer et sont reconnues avec admiration par l’ensemble des dirigeants mondiaux quelque soit leur opinion. L’attitude hostile et agressive des pays occidentaux envers la Russie a poussé la Russie à nouer des alliances que certains pourraient qualifier de « contre nature » avec d’autres états.

C’est ainsi que Vladimir Poutine a reçu il y a quelques semaines à Sochi (Russie) une quarantaine de dirigeants africains lors du premier sommet Russie-Afrique, organisé à l’initiative de Moscou. Les déclarations de l’ensemble des participants font état d’un immense succès.

En effet l’Afrique et la Russie ont avancé leurs pions, par exemple dans le domaine économique avec la signature de nombreux contrats permettant à la Russie de s’introduire sur les marchés africains, comme dans le domaine du nucléaire où l’entreprise Russe Rosatom a annoncé avoir signé plusieurs accords avec la Zambie, l’Égypte, l’Éthiopie et le Rwanda.

La question qui se pose est de savoir comment sera payé Rosatom par ces pays qui ne sont pas réputés pour être des pays « riches ».

Dans le domaine militaire également Moscou a poussé ses pions: « La Russie fournit une aide énorme à la Centrafrique », a assuré Faustin-Archange Touadéra, Les Russes, qui assurent notamment la formation des militaires et des gendarmes centrafricains et aident le pays à moderniser ses forces armées, ont récemment livré une « deuxième tranche d’armes » à la Centrafrique, en lui permettant ainsi de couvrir « tous ses besoins en armes légères », selon le président centrafricain. « Mais des armes plus lourdes sont nécessaires pour créer des forces efficaces », a-t-il estimé. « Nous croyons que les partenaires russes nous livreront aussi des moyens létaux (…), des véhicules de combat, des mortiers et d’autres (pièces) d’artillerie nous permettant de faire monter en puissance nos forces de défense et de sécurité », a affirmé le président centrafricain.

Même question: Comment la Russie sera-t’elle payée?

La méthode classique pour l’ensemble des états est d’accorder un crédit pour que le client puisse payer les contrats. Pourquoi pas, sauf que la Russie a il y a peu effacé les dettes de plusieurs pays africains pour un montant de plus de 20 milliards de dollars. Il y a grand à parier que ce tour de passe-passe sera effectué quelques fois de plus et au final la Russie aura financé le développement des pays africains. C’est à dire en fait que les citoyens Russes auront financé le développement des pays africains.

Ceci rappelle l’attitude de la France en Afrique dans les années 1960: La France finance le développement de l’Afrique, avec succès d’ailleurs car de très nombreux pays ont construit leurs routes, leurs villes, leurs industries, avec l’aide matérielle et financière de la France… qui a à plusieurs reprises ensuite effacé leurs dettes.

Bien sûr, la France y a trouvé un avantage « en nature »… avant que les africains ne décident de renvoyer les français, dénonçant une soit-disant « colonisation » dont ils s’accomodaient pourtant fort bien lorsqu’ils en tiraient des avantages directs. Que l’on considère, par exemple, l’Algérie, le Sénégal ou la Côte d’Ivoire, que seraient aujourd’hui ces pays sans l’aide française d’alors?

Aujourd’hui c’est l’ensemble du continent africain qui prétend avoir été « victime de la colonisation »… et qui en profite pour réclamer des « compensations » morales à la France. En sera t-il de même demain avec la Russie, une fois que celle-ci aura « cessé de plaire » aux africains, ou tout simplement réduira ou cessera le financement de l’Afrique?

Sur un autre plan, on a pu entendre sur les plateaux TV Russes des déclarations sur les énormes possibilités offertes par la Russie… aux africains. Quelques africains ayant « réussi » à Moscou ont été exhibés et ont complaisament invité leurs « frères » à les rejoindre pour y développer des affaires, etc. Les animateurs TV souriants et ébahis ne pouvaient que se joindre aux appels fraternels! Et puis en Russie il y a peu d’africains, alors vive l’exotisme!

Ici aussi, ceci rappelle la situation en France dans les années 1960 avec toutefois une différence: Les français appellaient les africains à venir travailler en France alors en plein boom économique, alors qu’aujourd’hui la Russie n’appelle clairement personne, et n’est hélas plus en situation de boom économique. Il n’en reste pas moins que de nombreux africains viennent tenter leur chance à Moscou en particulier.

Quelques années plus tard en France, en 1974, le président Giscard d’Estaing signait une loi autorisant tout immigré installé en France à y faire venir sa famille. Cette loi du « regroupement familial » a été le déclenchement d’une véritable invasion des pays africains en France, à l’origine de la situation désastreuse actuelle. On a constaté en France que si la première génération d’immigrés était très bien intégrée, les générations suivantes l’ont été de moins en moins pour en arriver aujourd’hui à une situation où les africains en France refusent de s’y intégrer… et demandent en fait aux français de s’adapter à leurs coutumes. C’est d’ailleurs ce qu’avait pressenti le président Poutine quand il déclarait en 2011 « Dans 20 ans, la France deviendra la colonie de ses anciennes colonies. »

Alors la question se pose très clairement en Russie aujourd’hui. Les mêmes causes menant aux mêmes effets, on peut se demander si, dans 30 ou 40 ans la Russie sera dans la même situation que la France d’aujourd’hui? Voire même plus rapidement puisque les migrations aujourd’hui se font beaucoup plus rapidement et massivement qu’alors.

Il est évident qu’en voulant installer la Russie en Afrique, Vladimir Poutine y voit avant tout l’intérêt de la Russie. Tout comme les dirigeants français voyaient l’intérêt de la France à l’époque. Certes Vladimir Poutine n’est en aucun cas comparable aux présidents qui se sont succedés en France depuis 1974, aucun d’eux ne lui arrive à la cheville. Mais Vladimir Poutine n’est hélas pas éternel, et tout comme il y a aujourd’hui une énorme pression mondiale en faveur de l’immigration massive en Europe, il ne fait aucun doute qu’à la moindre occasion, cette pression s’appliquera également contre la Russie.

Et puis… Pour être simple et logique: Effacer 20 milliards de dettes à l’Afrique c’est un joli geste. Mais ces 20 milliards n’auraient-ils pas été plus utiles à l’amélioration du système de santé par exemple, dans certaines de nos régions? Dans le même ordre d’idée, on a appris que la ville de Moscou a remplacé un grand nombre de ses bus quasiment neufs par des bus électriques. Très bien. Mais ces bus quasiment neufs ont été envoyés… en Afrique. Gratuitement. N’aurait-il pas été plus judicieux de les offrir aux municipalités de nos régions?

L’Europe a joué la carte de la générosité envers l’Afrique depuis des années en y développant les industries, alphabétisant et soignant les populations. Les populations européennes, française en particulier, ont applaudi à cette générosité. On en voit le résultat aujourd’hui en Europe même, envahie par ces mêmes populations. La Russie sera t’elle dans la même situation dans quelques années?

8+

14 Commentaires

  1. La Russie, hélas est confrontée à ce problème qui serait lié à sa démographie et à ses décisions économiques actuelles. D’un côté, les chinois vont envahir LA SIBERIE (car ils commencent à s’y installer) et de l’autre, si les africains vont commencer à venir vivre en RUSSIE, alors la société russe sera comme en FRANCE « hétéroclite » – Vladimir Poutine devra poser ces problèmes à l’ensemble de la population russe AVANT SON départ en 2024.

    0
  2. Je pense que Le Président Poutine mesure avec lucidité ses enjeux de partenariats du point de vue de (l’aide d’effacement de dettes ect mesure que l’enjeux en vaut la chandelle politiquement, ne pas oublié que l’Afrique par elle même ne peut exploité ces richesses du sous sol en infrastructures car si il n y a a que des cailloux vue les pays qui ce bouscule au portillons pour faire mains basse sur le pactole en tout genres , et il avance ces pions avec prudences donc faut lâcher d’un coté pour avoir une récole assez conséquente dans le silo politique ceci est mon point de vue du peut que je suis en simple amateur v

    3+
  3. Il y a beaucoup d’argent en Afrique, mais il ne bénéficie qu’à une minorité. Je ne vois pas Vladimir Poutine vouloir faire plus de cadeaux que cela au continent africain.Il doit y avoir un deal, notamment en paiement en matière première au lieu de passer par la monnaie. Autre chose, l’Afrique est sur le point de s’affranchir du CFA et se prépare à plus d’autonomie économique. Pour cela, c’est sûr, le Kremlin va l’y aider. Gagnant/gagnant !

    2+
  4. La Russie n’a pas assez d’habitants pour son immense territoire , ce qui empêche son développement rapide et efficace malgré la qualité de sa main d’oeuvre et son système d’éducation performant comme la Chine actuellement . Les chinois sont de grands travailleurs d’où leur développement rapide et leur succès en tous domaines économiques .L’ Afrique avec sa jeunesse innombrable frappe à la porte du développement et ne peut offrir des emplois qualifiés par millions à tous ses habitants, d’où les conflits et guerres civiles qui l’assaillent … Jusqu’à quand ????

    0
    • Commentaire ambigu. Pourquoi un « développement rapide » ? Pour qui, sinon pour les nécessités de sa population. Sinon c’est le modèle américain qui prévaut, c’est à dire un développement rapide pour plus de profit. N’est ce pas ce que la « 5ème colonne » cherche en fait. « Développement rapide » ? La Russie est elle donc un pays sous développé? Il suffit de regarder le niveau de ses universités, recherches scientifiques, niveau de ses technologies, capacités de produire rapidement (et non pas en masse comme pour le profit).. « Pas assez d’habitant pour son immense territoire »? Ça n’a pas de sens, ou d’une logique qui me paraît rattachée aux conceptions économiques néolibérales comme on dit maintenant. Les phrases sur les Chinois et l’Afrique me semblent plus proches de poncifs que d’une réflexion.
      Maintenant sur un autre sujet, n’y a y’ il pas du souci à se faire sur l’après Poutine?

      1+
  5. Excellent article et j’espère que l’admin ne m’en voudra pas de signaler ce site découvert il y a quelques jours, qui semble fait par des français à l’intention des russes et qui décrit parfaitement l’état de la France:

    https://francetv.ru

    Jean-Marc

    0
  6. Effectivement, la Russie doit se méfier d’un éventuel « retournement d’humeur » futur de la part de l’Afrique. la Russie n’est pas à l’abri de subir le même sort que la France. l’Afrique manque cruellement de reconnaissance envers les pays qui lui viennent en aide. Par ailleurs, il est vrai que la Russie de Vladimir Poutine a su acquérir une carrure politique, économique et militaire aujourd’hui incontestable et surtout incontournable dans le monde. Elle doit absolument poursuivre sa quête de puissance planétaire afin de rétablir un équilibre entre l’Europe, l’Asie, l’Amérique,… et les autres, indispensable à la paix mondiale. Félicitations pour votre intelligence et votre pragmatisme M. Poutine.

    4+
    • Je pense que la Russie ne subira pas le même sort que la France pour la bonne raison que la France a semé le désordre et la souffrance pour faire son beurre tranquillement en Afrique et que la Russie veut surtout une région calme pour faire des affaires «Gagnant/gagnant» comme le dit Ivane lazac le 4 déc, dans le respect des lois et des accords. Cela a des conséquences énormes, c’est à dire que à la place de «conceptions économiques néolibérales comme on dit maintenant » qui sont absolument amorales et destructrices on aura une société ou pourront se développer toutes les qualité «indispensable à la paix mondiale». Ce qui en fait est le désir des peuples et qui est brimé. Voila qui enlève l’envie de tout «retournement d’humeur» ! Aussi je suis heureux de trouver une citation qui conforte mon point de vue :

      « Les Lois Justes sont dans les cartons de l’ONU, il suffit de les ouvrir pour affirmer le droit international comme le demande la Russie avec insistance. On voudrait la faire chuter. Elle ne chutera pas et restera inflexible sur la méthode : l’application des Traités de Paix en cours, comme de tous les accords signés en connaissance de cause. »
      http://m.clefsdufutur-france.fr/news/les-lois-justes-sont-dans-les-cartons-de-lonu/

      1+
  7. Poutine doit absolument bloquer toute immigration africaine , sinon , en effet, Moscou deviendra Bamako sur Moskova …Il y a déjà le pb de l’is)la-m qui se réveille ds les républiques du sud , pas la peine de rajouter un pb ra.ci8al . Les noirs sont en effet extrêmement co(mpl)ex.és et jaloux des bl.ancs , car ils sa.vent que ce sont les eur,opéens , et ds une moindre mesure , les chinois , qui ont tout inventé . Mathématiques , astronomie , physique , médecine …Le v’io&l des blanches , qui est le top du top , devient alors une revanche .

    5+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.