Russie: Famille, enfants et parents

Les déclarations de la Présidente du Sénat de la Fédération de Russie vont encore susciter des désapprobations au sein des pays européens sous la coupe du lobby LGBT (ou faut-il écrire LGBTQIAPK? Ou LGBTGTKIUHTRXWR? Ou je ne sais trop quoi?). En effet, alors que l’Europe s’enfonce dans des élucubrations qu’on a bien du mal à comprendre (lire notre article sur « Les 6 sexes des europeens ») Valentina Matvienko réaffirme avec force que les adoptions par des couples homosexuels ou lesbiens entrainera la fin de l’espèce humaine en rappellant que les bases universelles du bonheur sont la Famille, les enfants et les parents et ajoutant « On voit aujourd’hui comment ces bases sont attaquées ».

Cette déclaration est à rapprocher de celle du Président Poutine concernant la décadence de l’Europe sous domination de la petite minorité LGBT. La Russie reaffirme donc avec force sa confiance dans les valeurs traditionnelles, face à une Europe dont les citoyens se laissent manipuler et endoctriner par une minorité de malades. Si on y ajoute la submersion du  continent par les populations de l’hémisphere Sud, on comprend que la Russie pourrait être un hâvre de paix pour les européens chérissant les valeurs qui ont fait notre Civilisation. Mais ces europeens là existent-ils encore?

V.Poutine: Le lobby LGBT « assez agressif impose son point de vue à la majorité »

La Russie et les 6 sexes des européens

 

3+

4 Commentaires

  1. l’Amerique n’a jamais eu la guerre chez elle- la faisant chez les autres- Poutine oui,donc il n’a aucune envie d’en avoir une autre,sauf obligé!

    3+
  2. Oui, ces Européens existent encore et ils ont de plus en plus conscience que ce qui se joue actuellement, c’est la survie ou le naufrage de leur civilisation. Cet enjeu les amène à reconsidérer leurs liens avec l’Etat dont ils sont les nationaux. Cet Etat, tout asservi à l’oligarchie mondialiste et qui s’emploie à détruire les fondements de la société traditionnelle, tout en livrant le pays à l’invasion arabo-africaine, est devenu leur pire ennemi. Autant dire qu’ils ne se sentent plus aucune obligation à son égard. Le devoir de fidélité qu’ils ressentent fortement, ils le porteront vers ceux qui au delà de leurs frontières, seront les vrais défenseurs de leur civilisation et de leur identité. C’est dire qu’ils sont prêts à servir, avec loyauté et abnégation, les leaders européens qui mènent aujourd’hui ce combat. Président Poutine, enrôlez – nous, nous sommes à vos ordres !

    5+
  3. Les pays européens sont en train de disparaitre dans l’indifférence générale de ceux là même qui sont visés par leur propre disparition.
    C’est le résultat d’une propagande subtile et acharnée de la judéo-maçonnerie, qui, depuis la City des Rothschilds, et leur relais G. Soros, manipulent les opinions des vieux déchets 68tards, lesquels, votent massivement Macron, ou Verdâtre.
    La juiverie à promis la mort de la race blanche européenne, et organise l’invasion des cafards musulmans, qui n’auront aucune peine à s’imposer…

    5+
  4. Ben si, on existe encore … Certes , on est plus nombreux chez les plus de 50 ans . La résistance de la Russie nous console . Emigrer serait un abandon de poste ; et , de toutes façons , nous sommes trop vieux . Le système en UE est en train de devenir totalitaire . Plus que jamais , nous attendons de la Russie une aide , pas seulement morale , mais matérielle , car la victoire ne viendra pas des urnes . La guerre en cours est une guerre civilisationnelle . D’un côté les pays qui , comme la Russie refusent le diktat LGBT , de l’autre ceux qui se sont couchés , notamment parce qu’une partie importante de leur personnel politique « en » est …

    6+

Répondre à Ejnar Jünger Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.