Evgeny Rodionov, Héros de Russie

Né le 23 mai 1977, Evgeny Rodionov a effectué son service militaire dans les troupes des Garde-Frontières et servait aux bordures de l’Ingouchie et de la Tchétchénie. Le 14 février 1996, accompagné de ses collègues Andrei Trusov, Igor Yakovlev et Alexander Zheleznov, ils ont été capturés lors d’une opération de contrôle d’un véhicule conduit par le brigadier général de la République tchétchène d’Ichkérie Ruslan Khaikhoroev.

Le 23 mai 1996, le jour de son anniversaire, après 100 jours de captivité et de tortures, Evgeny Rodyonov et ses collègues ont été sommés par leurs bourreaux de retirer leurs croix et de se convertir à l’islam. Evgeny Rodyonov a refusé. Il a été alors décapité par les tchétchènes.

Déclaration de Ruslan Khaikhoroev qui a avoué le meurtre en présence d’un représentant étranger de l’OSCE: « … Il avait le choix de rester en vie. Il aurait pu changer de foi, mais il ne voulait pas enlever la croix de lui-même. « 

Peu de temps après la capture de son fils, sa mère Lyubov Vasilyevna est allée en Tchétchénie à la recherche de son fils et a réussi à entrer en contact avec Shamil Bassaïev (alors chef des terroristes tchétchènes), qui lui a promis de retrouver son fils. Mais alors qu’elle repartait, le frère de Bassayev l’a rattrapé et l’a battu à mort, lui brisant la colonne vertébrale. Elle a finalement été obligée de payer une forte somme d’argent aux tchétchènes pour découvrir le lieu de sépulture de son fils. La croix chrétienne d’Evgeny a été retrouvée dans sa tombe, posée sur son corps décapité. Son corps repose désormais en banlieue de Moscou à Podolsk près de l’église de l’Ascension du Christ. Une cérémonie a lieu chaque année à la date anniversaire de son assassinat.

Un monument à sa mémoire a été érigé en septembre 2010 à Kuznetsk (région de Penza) dans sa ville de naissance. En Serbie, Evgeny Rodionov est considéré comme un heros, tout comme dans le service du mémorial de guerre recommandé par les aumôniers orthodoxes de l’armée des États-Unis pour commémorer les soldats tombés au combat.

Des icônes à sa mémoire sont situées dans des dizaines d’églises de Russie, y compris dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Evgeny Rodionov a été décoré de l’Ordre du Courage et de l’Ordre de la Gloire de la Russie, et un appel a été lancé au patriarche Kirill pour qu’il entame le processus de préparation de sa canonisation par, entre autres signataires, le conseiller du président russe Sergey Glazyev, le député à la Douma Fédérale Evgeny Fedorov, le président de l’Académie des problèmes géopolitiques Leonid Ivashov et les maires de Krasnogorsk et de Kuznetsk, où est né et étudié Evgeny Rodionov. Deux films documentaires ont été tournés à sa mémoire, et un « Prix Evgeny Rodionov » est décerné lors du festival international des films militaires. Plusieurs chansons lui ont été consacrées.

Александр Маршал – Баллада о Евгении Родионове

Une page sur VK en son honneur.

5+

7 Commentaires

  1. Bouleversée aux larmes de ce jeune mort pour sa foi, comme sa Chère Maman a dû souffrir, je vais le prier de nous aider, je garde son histoire dans mon word.
    Avec toute mon amitié
    Chantal

    1+
  2. C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai découvert cette belle âme de soldat. j’avoue en avoir les larmes aux yeux, non pas de tristesse puisqu’il est à cet heure chez lui dans la lumière mais des larmes d’admiration pour tant de courage et d’abandon de lui-même envers ce qui est plus haut que lui. Mon cœur s’adresse à sa famille et leur envoie toute l’affection et le soutien que je peux aujourd’hui exprimer avec sincérité et reconnaissance. Puisse la jeunesse s’inspirer de cette vie courte mais accomplie du jeune Evgeny.
    Avec un grand respect
    Alexandre Harkiolakis

    1+
  3. Merci de ce témoignage d’honneur et de reconnaissance patriotique envers cet homme…
    C’est touchant, on ne peut que se sentir ému et triste face au sacrifice de sa vie, il pourrait être un frère, un fils des nôtres…

    2+
  4. La Grande Russie sait honorer ses héros. Honneur et respect à Rodionov, il n’a pas failli au courage légendaire des soldats Russes.
    Honte à nous Français, Belges, Allemands, Anglais, qui se couchons devant ces bêtes malfaisantes que sont musulmans.
    L’héroïsme des soldats de la Grande Russie, doit nous servir d’exemple, pour relever la tête, et anéantir l’islam et les musulmans

    16+

Répondre à saurer Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.