J.O. de 2018: Pour un boycott de la Russie

Comme on devait s’y attendre, la Russie a été « suspendue » des Jeux Olympiques 2018 en Corée du Sud. Dans sa grande bonté, le Comité International Olympique a déclaré que les athlètes russes pourront uniquement participer sous drapeau neutre, et donc que l’hymne Russe ne sera pas joué en cas de victoire des athlètes « sous drapeau neutre ».

Que certains athlètes, Russes ou autres, se dopent, est une chose. Suspendre le pays entier est non seulement « injuste » comme le dit Alexandre Joukov, chef du Comité olympique russe, mais surtout totalement inacceptable quand on sait que la décision est basée essentiellement sur les accusations de Grigori Rodtchenkov, ancien responsable du laboratoire de contrôle de Moscou, qui s’est fait offrir une vie « de luxe » aux Etats-Unis en échange de ses déclarations qu’aucun élément de preuve n’est d’ailleurs jamais venu confirmer.

Par cette décision les pays occidentaux tentent une fois de plus de faire payer à la Russie sa politique étrangère indépendante refusant de s’aligner sur les diktats de Washington et Bruxelles. Ceci sera bien entendu en vain, car si les sanctions économiques n’ont pas réussi à faire plier la Russie, ce ne sera pas sa suspension d’un évênement sportif, quelqu’il soit, qui y contribuera!

Alors que les chaines TV Russes ont déjà confirmé qu’elles ne retransmettraient pas les J.O, et alors que le président russe Vladimir Poutine avait il y a quelques jours décrit l’option de se présenter sous drapeau neutre comme «humiliante» pour les sportifs, il serait opportun que le gouvernement Russe décide très clairement du boycott de ces Jeux et invite d’autres pays à faire de même en signe de solidarité: La vendetta occidentale dirigée aujourd’hui contre la Russie pourra l’être demain contre tout pays refusant l’alignement sur le Nouvel Ordre Mondial. Avec cette décision, le CIO dénature totalement l’esprit des Jeux Olympiques et il est du devoir de ses victimes de ne pas l’accepter. Un boycott total sera la meilleurs réponse possible.

10+

15 Commentaires

  1. Cela fait un moment que je cherche la traduction française de « renard » au sens français applicable à Vladimir.
    хитроумный
    Et je le pense vraiment.

    0
  2. Aujourd’hui un politicien russe a jeté un pavé dans la marre. Permettre aux athlètes russes de concourir, mais sous la nationalité biélorusse. Vague reprise en Biélorussie, oui d’accord, « Il faut que les russes remportent un max de médailles avant de claquer la porte ».
    Se fera ou se fera pas?

    Lepast (pseudo)

    0
    • Je prefere la position de Vladimir V.Zhirinovsky:

      Чтобы было меньше поражений и не было стыда за Олимпиаду – мы должны прекратить лебезить как пуделя, и зарычать как волки!

      Отстранение нашей сборной от Олимпиады – это не первый подобный случай. Нам палки в колеса вставляют со времен Брежнева. Постоянно. Везде.

      Мы в Афганистане спасаем народ, а нашу Олимпиад бойкотируют за это. Мы в Сирии уничтожаем боевиков, а нам говорят, что это, оказывается, американцы победили там террористов. В Донбассе уже 10 тысяч русских уничтожили, и дальше будут нам пакостить на Украине. Еще и Саакашвили к власти приведут: он в Грузии начал войну против нас и здесь начнет. И всё это звенья одной цепи. Запад мстит нам за 1945 год, когда мы практически в одиночку разгромили мощнейшую в мире армию. От самой Москвы до Берлина гнали немцев, пока США за океаном отсиживались, Великобритания за Ла-Маншем, а Франция в оккупации. У Запада просто нет таких побед ни в войнах, ни в спорте.

      Хотя это всем, вроде бы, должно быть давно понятно, наши чиновники почему-то все еще думаю, что если в международных отношениях мы будем вперед выставлять наших мягких политиков, то у нас отношения с Западом будут улучшаться. Ничего подобного. Как раз наоборот! Веревки вить из нас будут с каждым годом только сильнее.

      Еще ведь в 1990-е годы при Ельцине нашу делегацию в Совете Европы возглавлял Лукин. И он там все время со всеми соглашался, унижался, и в итоге нас вообще слова лишили. А надо было жесткую линию занимать по всем фронтам. Когда я там выступал, весь Совет Европы дрожал. Я им еще в 1997 году пригрозил: «Не будем платить!» – и они тут же засуетились. Но наши сами испугались: как так поссориться с Европой? В итоге-то все равно платить перестали, только сколько унижений перед этим стерпели… Дошло ведь до того, что слова нас лишили, а мы покорно туда ездили.

      Надо брать пример с Трампа. Он признал Иерусалим столицей Израиля, и ему плевать на любые мнения по этому поводу. Он не собирается унижаться ни перед кем и гнет свою линию. А наши дипломаты разговаривают тихо, стараются ни с кем не поссориться, всем угодить.

      Вы поймите. У нас во дворе хулиган завелся. С ним только жестко можно действовать, по-другому он не поймет, и если мы не начнем отвечать, то нас будут постоянно мордой о лавку возить. Другой голос у нас должен зазвучать на международной арене, манера другая появиться.

      0
      • Ce que vous écrivez est le point de vue d’un de mes proches. Perso, je préfère une autre démarche, je ne pense pas que ce soit bien compris par un russe, car les images n’ont pas le même sens. Je préfère l’action qui associe la ruse du renard ((au sens français pas russe), la politique agile du singe, le regard de l’idiot, et la puissance de l’éléphant – la stratégie qui mène au résultat en minimisant les pertes. Le volcan doit se maitriser et se réveiller seulement au bon moment. Pour faire cela il faut du temps, avoir une base industrielle solide, un soutien profond sincère et fort, un développement agricole et industriel en équilibre entre petite structures et structures de type industrielle. Tout cela se met en place doucement en Russie, il va falloir encore quelques années. Ensuite, pas besoin d’action forte, l’autre système va s’écrouler de lui-même tant il sera fragilisé. La Russie aura tout ce qu’il faut. Ceci est un point de vue, mais quand j’ai vu Vladimir pour la 1ere fois j’ai compris ce qu’il faisait et ce qu’il allait et fallait entreprendre. Peut-être est-ce aussi parce qu’en 1981 j’ai compris que la Russie tomberait (on se raillait de moi) puis qu’elle se relèverait retrouvant toute sa puissance. Que j’ai compris également que Chine et Russie troubleraient le puissant roi du Nord!
        D’autre part j’ai lu avec intérêt la monnaie virtuelle « le petro », que Maduro veut lancer, monnaie basée sur les ressources réelles. Je n’ai pas de doute que la Russie et la Chine sont derrières et vont observer ce que nous appelons nous « tests d’endurances en conditions réelles » afin d’en peaufiner tous les détails techniques. Puis se l’appliqueront si concluant. Cet écart pour appuyer ce que j’écrivais.

        D’où je crois sage la décision de Vladimir de laisser les athlètes faire ce qu’ils veulent, ce n’est pas le moment d’agir avec force, mais cela ne signifie aucunement que l’éléphant sera absent du jeu mondial dans le futur. C’est une question de temps et de patience.
        Mais si les athlètes russes prenaient la nationalité biélorusse, bien que je ne crois pas que cela se fasse, cela créerait un sacré problème. Mais empêcher les athlètes qui y ont investi leur vie ce n’est pas bon. Mettre en place une action forte signifierait le début des hostilités et nuirait au mondial 2018. Ce n’est pas bon, pour moi ce n’est pas le bon moment. Il est préférable de mettre en place une stratégie qui mène au résultat. L’ours doit encore se maitriser. C’était l’avis d’un volcan en sommeil.

        2+
        • Excellent commentaire,je suis d’accord avec vous .  » la vengeance est un plat qui se mange froid » . Longue vie à poutine et au valeureux peuple russe.

          0
  3. Navrant de la part du Cio , , l’Occident USA en tête ne digère pas leur défaite au Proche Orient , leur fiasco en Ukraine et ailleurs , pour ce qui est de la solidarité des sportifs des autres pays , hélas j »ai un sacré doute qu’ils vont bougés le petit doigt pour les sportifs russes,

    2+
  4. Bien sur la Russie est d’un angélisme qui ne dit pas son mot d’où rien n’a jamais été basé sur le MENSONGE. Admettre ses erreurs est a 50 pour cent PARDONNÉ. Faut juste avoir un peu d’humilité.

    0
    • Je ne peux qu’être d’accord avec vous, c’est pour cela que, pleins d’illusions, nous attendons que le CIO admette son erreur pour avoir pris sa décision en se basant sur des déclarations mensongeres d’un homme agissant par pur intérêt personnel: Grigori Rodtchenkov a reçu un permis de résidence aux USA et une grosse enveloppe de dollars, sans compter une gloriole certaine! Les hommes sans Honneur se contentent de si peu…

      6+
  5. Au grand mot les grands remèdes , j’ espère que le boycotte sera total ; hier sur RT France , tout les commentaires étaient unanimes ; BOYCOTTE ; les vieux « machin  » SCHMID était ROUGE DE CONFUSION au bord de l ‘ AVC ; mal à l ‘aise , ils ont répété beaucoup de fois les même mots , un bla bla bla bla en boucle , ils n ‘était pas détendu du tout , cela ne m ‘étonnerai pas que chacun avait un revolver dans le dos ; il y eut aussi un commentaire qui demandait « COMBIEN ils avaient été payés ? pour nous annoncer cela ; ILS ONT été conspués ,!! à la fin , ils ne sont pas parti , ILS ONT FUIT ! CIO = USA = défaite en Syrie !

    2+
  6. Réflexes d’impuissance. Sans plus. La Russie n’a pas eu besoin des jeux olympiques de Séoul pour retrouver sa position dominante au Proche Orient, ni pour damer le pion à l’Occident entier. (USA et succursale UE).

    7+
  7. Tout pays qui refusera l’alignement sur le Nouvel ordre Mondial de la Juiverie US sera exclu des JO.. Il serait opportun qu’un boycott le plus large possible soit le meilleur moyen de contrer cette mascarade ridicule …

    4+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.