La Russie envisage de quitter les organisations européennes

Suite aux ingérences répétées des cours européennes dans la politique intérieure Russe (Par exemple, la condamnation pour « homophobie » par la cour européenne des droits de l’homme (CEDH) cette semaine),  de plus en plus de voix s’élèvent pour que la Russie quitte les instances européennes. C’est ainsi que Mikhail Yemelyanov, premier vice-président du Comité de la Douma sur la législation (qui s’occuppe de rédiger les lois) a proposé de créer une alternative à la CEDH et suggère même de quitter toutes les structures du Conseil de l’ Europe:

« Je préconise depuis longtemps un moyen de sortir du Conseil de l’ Europe et de l’ensemble de sa structure, y compris la CEDH. Nous ne pouvons pas renoncer à une partie de notre souveraineté au profit d’entités supranationales qui sont contrôlées par des forces hostiles à la Russie et qui utilisent ces institutions pour faire pression sur la Russie et limiter sa souveraineté. Que nous soyons encore dans la CEDH est absurde ».

Le député a souligné que les récentes décisions de la Cour de Strasbourg sont politisées et anti-russe. «Quitter ces structures est donc nécessaire».

Deux options sont envisagées: La mise en place d’une solution de rechange à la CEDH sur la base des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) qui serait selon Yemelyanov une garantie d’avoir des décisions plus objectives, ou bien tout simplement quitter la CEDH sans la remplacer par quoi que ce soit: « Même dans ce cas, rien de mauvais n’arrivera, nous adapterons simplement nos lois pour ne pas qu’un oncle s’impose chez nous en prétendant règler des problèmes! »

Il est clair que les décisions de la CEDH qui, systématiquement soutient ceux qui rêvent ) et tentent – de renverser le gouvernement Russe (Pêle-mêle Berezovsky, Khodorkovsky, Navalny, les « Pussy-Riots », les « victimes » homosexuelles, etc etc) sont dictées par des décisions d’une part politiques, d’autre part « morales » conformément aux idéaux de « moralité » définis par l’Europe. Idéaux qui ne sont assurément pas ceux de la Russie!

0

9 Commentaires

  1. Partir de l’union Euro satanique construite en 1958 par des gens infréquentable et mal saint . Une union pour la mafia et escrocs de la démocrature . On voix clair aujourd’hui de toute cette mascarade pour détruire les peuples Européens par les attentats pour la peur et des réfugiers pour détruire les cultures ancestral par des partouzes ou la dignité , respect et de la famille sont bafoués mm à l’intérieurs de votre foyer . Quitté ce monde de dégénérer sans ame et sans conscience . Namaste ( Le bonjours au divin qui ait en toi )

  2. De quels avantages la Russie à bénéficié de ce  » association de malfaiteurs  » plus que douteuse ? je ne suis pas un fin stratège , je donne bien humblement mon avis de retraitée . je pense très sincèrement qu ‘il n ‘y a rien à attendre de toute cette organisation , absolument pas indépendante , sous domination des Ricains . on ne peut accepter , l ‘inacceptable , renier ce auquel on croit , ce pourquoi on se bat !. le moment n ‘est plus aux courbettes , avec des personnes sans foi ni loi que la leur !. Pardonnez mon langage mais devant les agressions récurrentes et cette ingérence où le respect est +++ qu « absent , moi je dis : , qu ‘ils aillent se faire foutre ces messieurs de la cour des miracles …….,

  3. Pour la simple raison de prouvez que ils n’étaient pas les agresseurs et laisser le temps de ledémontrer mais vue toutes les provocations en leurs encontre ex l’encerlcement de l’o.t.a.n. viae l’escuse de l’Ukraine là trop ces trop donc bay bay niet au provocations.

  4. J’ai jamais compris pourquoi la Russie n’avait pas quitté le conseil de l’Europe et la CEDH , composé de pays russophobes qui cherchent à nuire à la Russie et qui ont voté les sanctions contre la Russie bien souvent à partir de prétexte fallacieux ou idéologiques ….Et la CEDH n’est pas neutre , elle oeuvre pour le lobby LGBT comme elle a fait contre l’Italie , au mépris même de la démocratie et de la constitution des DDH , ou la loi anti-propagande LGBT en Russie est conforme à l’art 29 des DDH …

  5. Il est en effet grand temps. Cela ne sert à rien de jouer à tous leurs jeux truqués.

  6. Je suis du même avis que M. Mikhail Yemelyanov. Cette CEDH est une pure hypocrisie qui tend à unifier bêtement les cultures, l’histoire des peuples alors que ceux-ci sont tous différents. C’est un absolutisme d’un autre âge auquel il ne faut plus se soumettre. Je souhaiterais que mon pays abandonne également cette CEDH. Je comprends le député russe : toute ingérence doit être éradiquée, je vous parle à partir d’un pays totalement inféodé à l’Union Européenne dont la CEDH est une émanation. Retour total à la SOUVERAINETE pour tous les pays qui le souhaitent, le désirent et luttent pour l’acquérir ou la retrouver.

  7. Idéaux sataniques , car basés sur le mensonge et le crime . Cela dit , je ne sais pas si c’est un bon choix . Je fais partie de ceux qui pensent qu’il vaut mieux rester dans la place de l’ennemi, de façon à diminuer sa force , voire de la neutraliser . La Russie n’est en aucune façon obligée de se plier aux oukases immorales des tantouzards européistes . La CEDH , combien de divisions ?…:-))))
    En revanche , en restant , d’abord , ça doit les emm.. « quelque part » , et , ensuite , la Russie reste le grain de sable qui finira par gripper la machine infernale . Et puis elle a des alliés potentiels ds la place , à commencer par la Hongrie (61 ans après l’intervention soviétique de 56 , c’est quand même pas mal) …Nous sommes dans une guerre civilisationnelle , et le groupe de Visegrad est la partie de l’Europe qui a les mêmes « valeurs » que la Russie , n’en déplaise à ce petit m…de Macron qui se permet de venir faire la leçon à ces nations courageuses .

Les commentaires sont fermés.