La Russie positionne des troupes à la frontière de Corée du Nord

Vladimir Poutine a ordonné le renforcement de la petite frontière entre la Russie et la Corée du Nord en y déployant des blindés et des moyens aériens dans l’hypothèse d’une attaque américaine contre la Corée, qui devrait entrainer un afflux de réfugiés tant vers la Russie que vers la Chine. La Chine a d’ailleurs positionné 150.000 soldats à sa frontière la semaine dernière.

0

7 Commentaires

  1. il vaut mieux prévenir que guérir …….avec ces oiseaux rares complètement déglingués , faut s’attendre à tout . il me font penser ( les Ricains ) à un petit Chiwawa qui voudrait ……mais qui n ‘ose pas …..que des provocations débiles et désordonnées ….paraît -il qu ‘un bateau aurait disparu ? les commentaires fusent , tous très drôles ,  » un bateau « envolé  » ou dissout ? dans le triangle des Bermudes etc ….

    0
  2. Réponse du berger à la bergère !!! Il y a des Chefs d’Etats qui ne se laissent pas marcher sur les pieds .. ».Prenons-en de la graine » .

    0
  3. Sage mesure préventive…
    Y associer des matériels de brouillage électronique a t il été aussi effectué?
    La Corée du Nord n’a pas été intimidée par les gesticulations américaines.
    Chacun se positionne pour le cas où?
    En espérant que les têtes brûlées de tous cotés puissent être contenus par des responsables pondérés….

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.