Agitation en Russie: Réflexions

De multiples discussions ont lieu actuellement dans les milieux politiques Russes, après la manifestation du 26 mars organisée par Navalny sous le prétexte de la « lutte contre la corruption ». Il semble clair que tous ont bien compris que ce mot d’ordre n’était qu’un prétexte pour Navalny de revenir sur le devant de la scène politique.

Navalny est, bien qu’il ne plaide pas, avocat de formation. Il sait donc ce que « corruption » signifie, et sait également qu’il n’y a aucune preuve de « corruption » dans les élèments qu’il met en scène dans sa vidéo accusant le Premier Ministre Medvedeev.
Mais un appel « contre la corruption » est un slogan éminement porteur en Russie, et les méthodes de marketing employées par Navalny ont eu un très bon résultat en faisant descendre dans la rue des jeunes citoyens de moins de 25 ans qui pour la plupart manifestaient pour la première fois. Navalny n’a pas hésité à les mettre en danger en les faisant participer à la manifestation sur un parcours non autorisé, sans doute espérait-il quelques fortes images avec du sang. Il n’y en a pas eu: La police avait reçu pour ordre de procéder aux arrestations sans violence.

Aujourd’hui, Vladimir Zhirinovsky, président du LDPR (Parti nationaliste) propose que l’on relâche sans poursuite ces personnes interpellées dans un but d’appaisement, considérant qu’elles ont été trompées et manipulées par Navalny, souvent même payées. Abandonner les poursuites pourrait être une bonne chose en effet, mais seulement si dans le même temps, des poursuites plus sévères sont lancées contre les organisateurs de ces manifestations, car il est parfaitement clair que le but de Navalny n’est ni de dénoncer Medvedeev, ni de le faire quitter le gouvernement (Medvedeev est d’ailleurs considéré comme un élément favorable aux pays occidentaux, on le relie souvent même à la « 5-ème colonne »!), mais plus simplement de déclencher un enchaînement d’évênements de plus en plus radicaux, et donc de plus en plus violents. Avec au bout une révolution qui balayerait le régime actuel. Il est parfaitement clair qu’actuellement 80% des Russes soutiennent Vladimir Poutine, mais si demain des parents voyaient leurs enfants couverts de sang dans une manifestation, la configuration pourrait changer très, très vite.

Tel est le but de Navalny et pour tuer dans l’oeuf ces manoeuvres il faudrait 2 choses:

1- Lancer une investigation officielle sur les allégations décrites dans la vidéo de Navalny. Ceci a d’ailleurs été demandé par certains députés et permettrait de règler l’affaire: Soit Medvedeev est en effet corrompu, il quitte alors son poste et fait l’objet de poursuites; soit il ne l’est pas et l’affaire retombe, avec de sérieuses poursuites contre Navalny pour diffamation et agitation.

2- Mettre immédiatement Navalny hors d’état de nuire définitivement, considérant le haut pouvoir de nuisance de ce voyou.  Les manifestants ont répondu à son appel car il utilise un langage « jeune », efficace. Un peu comme Emmanuel Macron en France: Du charisme, une énergie orale et physique, de grands discours qui ne veulent rien dire mais avec de jolies formules. Et ça marche! Il faut donc retirer ce voyou de la circulation.

Dans le même temps le gouvernement Russe doit expliquer clairement son combat contre la corruption. Le combat est réel, plusieurs ministres et hauts fonctionnaires ont été arrêtés ces derniers mois et années, mais il est peut-être nécessaire d’insister dessus, une intervention de Vladimir Poutine sur ce sujet serait une excellente chose.L’ensemble de ces mesures permettrait, quelque soit le résultat des investigations officielles sur Dmitry Medvedeev, de mettre Navalny devant ses responsabilites, pusique l' »affaire Medvedeev » sera réglée. Et justement on note aujourd’hui que des appels à une nouvelle manifestation à Moscou le dimanche 2 avril sur la Place Rouge sont lancés. (*) Manifestation qui n’a pas fait l’objet de demande d’autorisation à la Préfecture de Moscou, et qui sera donc très vraisemblablement dispersée. Le mot d’ordre lancé est « pour le départ de Medvedeev, la fin de la guerre en Syrie et en Ukraine, la libération de Navalny » et autres revendications clairement politiques! Que viennent faire la Syrie et l’Ukraine ici? Ceci montre parfaitement que Vladimir Poutine, en rappellant les « révolutions de couleur » avant hier avait parfaitement raison: Les opérations organisées actuellement par Navalny sont faites pour renverser le pouvoir, sous le prétexte de l’ « affaire Medvedeev ».

Il est urgent que le gouvernement réagisse autrement que par des haussements d’épaule, sinon la situation pourrait bien évoluer dans un sens que personne ici à part les éléments de la 5-ème colonne, ne souhaite.

(*) Le gouvernement a rapidement réagi puisque les pages de Vkontakt relayant ces appels à la manifestation du 2 mai ont été bloquées.

Lire aussi:  Russie: De la révolution orange à la révolution verte

0

7 Commentaires

  1. MORE1943 : Sur 200 Nations dans le Monde, toutes ont des 5° Colonne, dont 50% sont sous tutelle de la CIA et indirectement du MI6 et du MOSSAD. La 5° colonne est un outil de déstabilisation dans les mains des 16 Agences US pour imposer des leaders dociles à l’Occident. La 5° colonne russe est stratégique pour les USA car la Russie est un reservoir de matières premières qui permettrait aux USA de consolider leur $ qui n’a plus de contrepartie économico-industrielle, étant entendu que toutes les industries occidentales sont parties vers la Chine. La 5° colonne de la Russie, comme dans d’autres pays est composée des plus riches et des porteurs de kippa, alliés à : 1 ISRAEL et 2 aux USA. La 5° Colonne russe est facilement identifiable, on retrouve tous ceux qui étaient regroupés sous Eltsine 1992 – 2002. On a la même 5° Colonne en France, binationale qui possède un pied en Israël, un pied en Suisse, un pied aux USA. La France c’est une aire de prédation, de rapine pour du cash qui vient d’autres black businesses. Nos financiers-kippa se réfugient en Israël à chaque fois que la Justice pointe son nez…Nous sommes victimes de rackets organisés par cette Communauté de 500 000 âmes : Racket du SENTIER à Paris, Rapine des Medias pour imposer une Politique Sioniste, Rapine des TV, rapine des Stés d’Internet, rapine des Fonds Ecologiques Carbone (industries polluantes qui rachètent leur niveau de pollution), monopole de l’armement (DASSAULT)….Les USA sont derrière la 5° Colonne russe, comme ils sont derrière cette de la République Populaire du Congo, comme derrière la 5° Colonne de Syrie, de l’Irak, de l’Iran………de l’Algérie, de la Chine, du Brésil, de l’Ecuador, du Venezuela…etc. La 5° Colonne, il ne faut pas la détruire il faut la rendre TRANSPARENTE à l’opinion…comme ce qui se passe avec MACRON-5° Colonne-kippa en France. UKRAINE : 5° Colonne au Pouvoir, un cas d’Ecole pour la CIA. Il faut retourner le Peuple de l’Ukraine contre cette 5° Colonne-CIA. Je ne veux pas croire que les 55 millions d’ukrainiens soient pro-USA-UE…Je n’y crois pas. Ils sont soumis : il faut faire sauter cette soumission…LEVER 30 000 hommes armés dans tout le sud et déplacer le FRONT DONBASS de 200km vers le Nord.

    0
  2. Il y en a marre de ces ingérences agressives sans preuve, de ceux qui prétendent que d’autres s’ingèrent.
    Les prétextes de « démocratie » ou « d’humanitaire » sont d’une hypocrisie à vômir !
    Soyez vigilants envers ceux qui ne sont portés que par l’ambition matérielle, en fomentant des guerres partout comme font les E.U. depuis longtemps.

    0
  3. Ne vous faites pas déstabiliser , soyez fort , l’ Europe compte plus sur vous le peuple Russe que sur les « Ricains qui veulent partir en guerre .

    0
  4. Vous avez parfaitement résumé la situation, il n’y a rien à ajouter. Maintenant il faut agir vite et fermement

    0

Répondre à Riegert Laurent Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.