TheMoscowTimes: La 5-ème colonne médiatique en Russie

fishman-2 Le MoscowTimes, élement anglophone de la 5-ème colonne merdiatique en Russie, a un nouveau directeur de publication. Mikhail Fishman prend la tete de cette feuille de chou en ligne, célèbre en Russie pour dénigrer l’actuel gouvernement de la Russie dans chacun de ses articles, insultant par là même les millions de citoyens Russes qui, élection après élection depuis près de 15 ans, lui renouvellent leur confiance.

Ses passages dans les rédactions de la radio « Echo de Moscou », du journal Kommersant, de Newsweek-Russia et de la chaine TV « Dozhd » le placent sans discussion possible dans le peloton de tête des racailles pour qui la mort de Nemtsov (assassiné sans aucun doute, selon lui, sur ordre de Vladimir Poutine) marque l’abandon de tout espoir de democratie en Russie, pour qui Khodorkovsky et navalny sont des héros nationaux, pour qui la Russie a fait abattre le vol malaysien au-dessus du Donbass, etc etc

Et la diffusion sur internet d’une vidéo le montrant en train de faire des lignes de cocaine a permis à cette petite frappe de gagner ses galons de Grand Journaliste auprès des merdia occidentaux!

Nul doute que sa prise de contrôle du MoscowTimes permettra aux expats étrangers qui engraissent à Moscou et qui sont quasiment ses seuls lecteurs, de se masturber sur les articles au vitriol que ne manquera pas de diffuser ce torchon en ligne,

On peut trouver dommage que le gouvernement Russe autorise ce genre d’ordures en ligne, mais après tout… Nous sommes une démocratie!

1+

2 Commentaires

  1. « … après tout… Nous sommes une démocratie! »
    Peut-être l’unique au monde car en Occident un tel journal aurait déjà subit des incendies et d’autres déprédations « suspectes » qui resteraient impunis.

    1+
    • Oui, une des dernières démocraties ai vrai sens du terme, sans oublier les premières d’entre elles, l’Islande et le Venezuela.

      1+

2 Rétroliens / Pings

  1. Khodorkovsky, l’escroc révolutionnaire | La Russie aujourd'hui
  2. Khodorkovsky, l’escroc révolutionnaire | Réseau International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.